Posts Tagged ‘Louis Sarkozy’

Nico­las Sarkozy : son fils sort avec une star de la télé­réa­lité

juin 25, 2015
Nico­las Sarkozy joue le bonus pater familias

Nico­las Sarkozy joue le bonus pater familias

Un conte de fées 2.0

Les photos ne trompent pas. Regards complices, fous rires, sourires radieux… Louis Sarkozy est bel et bien très amou­reux. Celle qui fait battre son cœur est une jolie brune bien connue des fans de télé­réa­lité. Aussi impro­bable que cela puisse sembler, le fils de Nico­las Sarkozy vit une belle histoire avec Capu­cine Anav, ancienne candi­date de Secret Story 6.

Une love story qui démarre sur les chapeaux de roues puisque Louis Sarkozy, 18 ans, a déjà tenu à présen­ter très offi­ciel­le­ment Capu­cine, 24 ans, à son père. Des photos exclu­sives à retrou­ver dès demain dans le nouveau numéro de Voici. Le jeune couple s’est rendu bras dessus-bras dessous chez Ledoyen où les atten­dait Nico­las Sarkozy. Étaient égale­ment présents un fils Sarkozy, Jean, et Dadu, la maman de l’an­cien président. Très à l’aise en jean troué et talons hauts, Capu­cine Anav a pu leur racon­ter son parcours le temps d’un déjeu­ner.

Repé­rée à sa sortie de Secret Story, Capu­cine s’est rapi­de­ment vu propo­ser un poste de chro­niqueuse dans le Mag de Matthieu Delor­meau dont elle est deve­nue un des piliers. En 2013, le jeune femme a effec­tué un retour à la télé­réa­lité en parti­ci­pant à l’émis­sion les Anges de la télé­réa­lité : Welcome to Florida ! dans laquelle elle a tenté de percer comme mannequin aux États-Unis. Sans succès, puisque sa taille lui a fermé les portes des plus grandes agences. Ce n’est donc pas au pays de l’Oncle Sam, où il étudie et réside que Louis Sarkozy a rencon­tré sa belle mais… sur les réseaux sociaux !

Les jeunes gens se sont d’abord suivis timi­de­ment sur Twit­ter, puis ont échangé quelques messages et l’amour a fait le reste… Le 16 juin dernier, Louis Sarkozy postait ainsi sur son compte Twit­ter une photo de Capu­cine au volant de sa voiture avec cette légende : « La plus belle ! », suivie de trois petits cœurs. Un message plutôt très mignon qui tranche avec le style inci­sif auquel nous a habi­tués le jeune homme sur les réseaux sociaux ! Amou­reux, c’est sûr, assa­gi… ça reste à voir !

Toutes les photos et plus d’in­fos, dans le nouveau numéro de Voici en kiosque demain et dispo­nible dès main­te­nant sur vos tablettes. 

Voici.fr par la Rédaction

La tension monte d’un cran entre les fils de Valérie Trierweiler et Nicolas Sarkozy

juillet 17, 2014
Deux coquelets en  chiens de faïence sur le net

Deux coquelets en chiens de faïence sur le net

Baston de fistons

Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler n’en finissent plus de se chamailler sur Twitter, chacun défendant bec et ongles sa famille… Puéril mais mignon.

Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler se sont encore engagés dans une petite guéguerre des mots sur Twitter.

Ils avaient déjà eu une première prise de bec très remarquée lorsque le fils de Valérie Trierweiler avait conseillé à Louis Sarkozy de retourner « pêcher le mérou » au lieu de traîner sur les réseaux sociaux.

Hier soir, une assistante parlementaire, Marie Huteau, a interpellé Léonard Trierweiler sur Twitter : « On attend les commentaires de @trierweiler3 » a-t-elle écrit, en mettant en copie un papier de L’Express intitulé « Ce que Valérie Trierweiler a coûté à la République. »

Une provocation à laquelle a tout de suite répondu le fougueux jeune homme de 16 ans. « C’est comme si vous demandiez à @Sarko_Junior de rendre des comptes sur les 600 milliards de dettes de son père. Pas très malin ! » a-t-il tweeté.

Quelques minutes plus tard, Louis Sarkozy a lui aussi réagi en postant un article du Point sur les sommes dépensées par l’Elysée pour Valérie Trierweiler. « Certes @Sarko_Junior mais ce n’est pas ma mère qui bénéficiait d’une carte de crédit de l’Elysée pour ses dépenses personnelles… », lui a alors assené Léonard Trierweiler. « Ça tombe bien, la mienne non plus ! », a aussitôt répliqué le fils de Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias.

Un petit combat de coquelets 2.0 sans trop de conséquences. Il ne faudrait pourtant pas que ces deux-là se croisent dans la vie réelle. A un internaute qui suggérait de les mettre face à face sur un ring, Louis Sarkozy a répondu : « Quand vous voulez, chez les militaires, on apprend à se battre. » A coups de mérou ?

Voici.fr par P.S.B.