Posts Tagged ‘Lufthansa’

Le passager d’un vol Lufthansa maîtrisé après avoir voulu faire quelque chose à une porte de l’avion

décembre 6, 2015

Berlin – Un passager d’un vol Francfort-Belgrade de Lufthansa a été maîtrisé puis remis à la police dimanche après avoir tenté de faire quelque chose à une porte de l’appareil, a indiqué la compagnie aérienne allemande.

Un homme s’est levé et a tenté de faire quelque chose à la porte, mais il a été arrêté par les membres de l’équipage et d’autres passagers, a déclaré à l’AFP Andreas Bartels, porte-parole de Lufthansa.

Il s’agissait d’une porte d’entrée et de sortie normale de l’appareil et non de la porte du cockpit, a-t-il ajouté, démentant les informations données auparavant par la télévision nationale serbe (RTS).

Le passager a ensuite été maintenu sur son siège pour la fin du vol, qui a atterri en toute sécurité à Belgrade à la mi-journée, puis remis aux autorités serbes, a indiqué M. Bartels, qui n’a livré aucune précision sur son identité.

Le porte-parole de Lufthansa a refusé de commenter les informations de la RTS selon lesquelles le passager était un Jordanien également porteur d’un passeport américain.

D’après la presse serbe en ligne, l’homme aurait crié avoir perdu la raison et vouloir rejoindre Allah avec tous les passagers, avant d’être maîtrisé par des membres de l’équipage épaulés par des joueurs du club de handball serbe de Vojvodina Novi Sad. Lufthansa n’a pas confirmé ces informations.

Romandie.com avec(©AFP / 06 décembre 2015 17h49)

Grève de la Lufthansa: 929 vols annulés lundi

novembre 8, 2015

Berlin – La poursuite de la grève du personnel navigant de Lufthansa va entraîner lundi l’annulation de 929 vols et affecter plus de 100.000 passagers, a annoncé dimanche soir la compagnie aérienne allemande.

Sur un total de 3.000 liaisons prévues, 929 vols seront supprimés au départ et à destination de Francfort, Munich et Düsseldorf, a indiqué la Lufthansa dans un communiqué, précisant que 113.000 passagers en seraient affectés.

L’UFO, syndicat du personnel naviguant, avait annoncé plus tôt dans la journée la reprise lundi du mouvement de grève lancé en réaction à des mesures de réduction des coûts, et son extension à l’aéroport de Munich.

La grève avait touché vendredi et samedi les aéroports de Francfort et Düsseldorf, avant de marquer une pause dimanche.

La compagnie aérienne a par ailleurs annoncé dimanche soir que son conseil d’administration déciderait lundi des conséquences de la grève de l’UFO et en informerait les employés et le public vers 17H00 GMT.

Lufthansa a aujourd’hui de nouveau affirmé qu’elle est prête à reprendre les discussions, indique également le groupe.

Francfort, premier hub d’Allemagne, et Düsseldorf seront touchés lundi par des arrêts de travail de 03H30 à 22H00 GMT, et Munich de 03H30 à 23H00 GMT, a précisé l’UFO sur son site.

Les négociations entre le transporteur aérien et les délégués du personnel navigant, entamées en décembre 2013, portent sur des questions de salaire mais aussi sur la protection contre les licenciements ou encore les retraites et les départs en préretraite, définis par conventions collectives.

Jeudi dernier, l’UFO avait estimé inévitable un mouvement de grève, la direction — qui mène des efforts pour contrer la concurrence du low-cost — n’ayant pas présenté de nouvelle offre concernant les salaires et retraites anticipées.

Après quelque 300 vols annulés vendredi, la grève avait entrainé samedi l’annulation de 520 vols court et moyen-courrier et touché 58.000 passagers, selon la compagnie aérienne.

La grève est prévue pour durer jusqu’au 13 novembre, avec des pauses – l’UFO ayant annoncé sa suspension dimanche parce que ce jour-là, la plupart des voyages ont un caractère privé.

Les filiales de Lufthansa Germanwings, Eurowings, Lufthansa CityLine, SWISS, Austrian Airlines, Air Dolomiti et Brussels Airlines ne sont pas touchées par le mouvement social.

Romandie.com avec (©AFP / 08 novembre 2015 18h13)

Crash avion russe: Air France et Lufthansa renoncent à survoler le Sinaï, par précaution

octobre 31, 2015

Paris (France) – Les compagnies aériennes française Air France et allemande Lufthansa ont décidé de ne plus survoler la zone du Sinaï depuis samedi après-midi, jusqu’à nouvel ordre et par mesure de sécurité, après le crash de l’avion russe en Egypte, qui a fait 224 morts, a-t-on appris samedi.

A titre de précaution et jusqu’à nouvel ordre, les appareils d’Air France éviteront la zone en attendant que des clarifications soient apportées sur les causes de la chute de l’avion, a expliqué à l’AFP une porte-parole du groupe.

Même prudence du côté de Lufthansa, qui a pris cette décision par mesure de sécurité en attendant que les causes du crash soient éclaircies, a précisé une porte-parole de la compagnie allemande au quotidien conservateur Die Welt.

Les routes survolant la péninsule du Sinaï seront déviées par la gauche ou par la droite, selon l’aéroport de destination, a-t-elle ajouté.

Le contact avec le charter de la compagnie russe Kogalymavia, plus connue sous le nom de Metrojet, a été perdu 23 minutes après son décollage de l’aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte), samedi à l’aube, alors qu’il volait à une altitude de plus de 30.000 pieds (9.144 mètres).

Selon un responsable de l’autorité de contrôle de l’espace aérien en Egypte, le capitaine s’est plaint d’une défaillance technique des équipements de communication.

L’avion s’est écrasé au coeur du nord du Sinaï, un bastion de la branche égyptienne de l’organisation jihadiste Etat islamique (EI) qui a affirmé samedi sur Twitter avoir abattu l’Airbus en représailles à l’intervention russe en Syrie.

Cette revendication ne peut être considérée comme exacte, a toutefois rapidement rétorqué de Moscou le ministre russe des Transports Maxime Sokolov.

Les 224 occupants de l’avion, touristes et membres d’équipage, ont tous péri dans le crash.

Le Bureau enquête accident (BEA) français a annoncé qu’il enverrait dimanche deux de ses enquêteurs accompagnés de six conseillers techniques d’Airbus en Egypte pour participer à l’enquête sur le crash.

Cette équipe sera rejointe par deux enquêteurs du BFU (pendant allemand du BEA), représentant le constructeur, et quatre enquêteurs du MAK (leur homologue russe), représentant l’Etat de la compagnie aérienne, a précisé le BEA.

Plusieurs experts militaires et du secteur de l’aéronautique interrogés par l’AFP estiment que les insurgés de l’EI ne disposent pas de missiles capables d’atteindre un avion à 30.000 pieds (environ 9.000 mètres), mais n’excluent pas la possibilité d’une bombe à bord ou qu’il ait été atteint par une roquette ou un missile alors qu’il redescendait à la suite de défaillances techniques.

Romandie.com avec(©AFP / 31 octobre 2015 18h41)

Lufthansa promet une aide continue aux familles après le crash

avril 1, 2015

Le PDG de Lufthansa s’est recueilli dans les Alpes françaises sur les lieux du crash qui a affecté Germanwings. Remerciant les sauveteurs, les riverains et la France, il a promis une aide continue aux familles des victimes.

« Nous sommes reconnaissants », a déclaré, en français, Carsten Spohr, qui s’est recueilli devant une stèle en hommage aux victimes aux côtés du PDG de Germanwings, Thomas Winkelmann, dans la commune du Vernet, à proximité des lieux de la catastrophe, qui a fait 150 victimes.

« Je donne ma parole aux victimes, notre aide ne va pas s’arrêter cette semaine. Nous continuerons d’apporter notre aide tant qu’elle sera nécessaire », a-t-il ajouté, sans répondre à aucune question de journaliste.

M. Spohr a tenu à « remercier les centaines de personnes qui ont fait un travail formidable pour aider au cours de ces dernières semaines », citant les forces de police, la gendarmerie, l’armée, les « médecins qui aident à l’identification des victimes » ainsi que les habitants de la région. Le dirigeant s’est dit « impressionné par le professionnalisme, l’énergie, l’empathie et la sympathie qui ont été manifesté ».

MM. Spohr et Winkelmann se sont posés en hélicoptère peu avant 10h00 à Seyne-les-Alpes, base logistique des équipes de secours et d’enquête, qui continuent de travailler sur les lieux du crash à une dizaine de kilomètres de là. Ils se sont rendus au poste de commandement opérationnel, près de la chapelle ardente.

Romandie.com

Le copilote avait informé Lufthansa d’un épisode dépressif

mars 31, 2015

Le copilote de l’A320 de Germanwings soupçonné d’avoir provoqué le crash de mardi dernier avait informé en 2009 le centre de formation de Lufthansa qu’il avait connu un « épisode dépressif sévère ». Mais il avait ensuite obtenu un certificat médical d’aptitude au vol.

Lufthansa, maison-mère de Germanwings, explique dans un communiqué avoir transmis au parquet de Düsseldorf des « documents supplémentaires » confirmant que le copilote avait informé son école de pilotage en 2009 qu’il avait connu un « épisode dépressif sévère ».

La compagnie affirme avoir transmis « dans l’intérêt d’une élucidation rapide et sans faille » des circonstances du drame, ces informations qu’elle a indiqué avoir obtenues « après de nouvelles recherches internes ».

Lufthansa a ainsi donné au parquet des documents concernant la formation au pilotage du jeune homme, « des documents médicaux » ainsi que « la correspondance par courriels entre le copilote et l’école de pilotage ».

C’est dans cette correspondance que le jeune homme fournit en 2009 des documents médicaux qui établissent qu’il est en capacité de reprendre sa formation mais qu’il a souffert auparavant d’un « épisode dépressif sévère ».

PDG de Lufthansa sur place mercredi
Le PDG de Lufthansa, Carsten Spohr, qui doit se rendre mercredi à proximité du lieu du drame pour se recueillir et rendre hommage aux équipes sur place, avait affirmé la semaine passée ne pas avoir « le moindre indice » sur les motivations du copilote.

M. Spohr avait également souligné que le copilote avait interrompu sa formation pendant « plusieurs mois » il y a six ans pour une raison que le PDG avait déclaré ne pas avoir le droit de révéler.

Le copilote avait par la suite repassé tous les tests d’aptitude nécessaires et bouclé avec succès sa formation. Il était « à 100% capable de piloter » un avion, avait assuré M. Spohr.

Romandie.com

Allemagne: nouvelle grève des pilotes de Lufthansa à partir de lundi

novembre 30, 2014

Berlin – L’un des principaux syndicats de pilotes en Allemagne a appelé à un nouvel arrêt de travail des pilotes de la compagnie Lufthansa à partir de lundi, en raison d’un conflit relatif à leurs indemnités de départ à la retraite.

La grève devrait toucher de lundi midi (11H00 GMT) à mardi minuit (23H00 GMT) les vols court et moyen- courriers en Allemagne, ainsi que les long-courriers, a annoncé dans un communiqué les syndicat des pilotes Vereinigung Cockpit.

Les vols de fret de Lufthansa Cargo devraient également être touchés mardi à partir de 02H00 GMT jusqu’à peu avant minuit.

Germanwings, la filiale low cost de Lufthansa, n’est pas concernée par la grève, a ajouté le syndicat.

Le syndicat de pilotes a rejeté sur la direction de Lufthansa, première compagnie aérienne d’Europe, la responsabilité de l’échec des négociations qui se déroulent depuis octobre et en dépit des tous ses efforts des pilotes pour touver un compromis.

Les pilotes de Lufthansa s’opposent à de nouvelles conditions de fin de carrière. Ils entendent garder la possibilité de prendre une pré-retraite à 55 ans avec 60% de leur salaire avant d’atteindre l’âge officiel de la retraite à 65 ans.

Romandie.com avec(©AFP / 30 novembre 2014 13h47)

Irene: Air France annule des vols

août 27, 2011

La compagnie aérienne Air France a annoncé vendredi soir que certains vols à destination de la côte Est des Etats-Unis seront annulés ou modifiés ce week-end en raison du passage de l’ouragan Irene.

Tous les vols à destination ou en provenance de New York Kennedy sont ainsi annulés samedi et dimanche. Les vols de ou vers Washington, Philadelphie, New York Newmark et Boston pourront par ailleurs être perturbés.

La compagnie Lufthansa a également annoncé samedi annuler tous ses vols à destination et au départ de New York prévus samedi et dimanche et à destination et au départ de Boston et Philadelphie prévus dimanche.

Les autorités américaines ont sonné la mobilisation générale sur la côte Est à quelques heures de l’arrivée de l’ouragan Irène. De façon inédite, 250.000 New-Yorkais vivant le long du littoral seront évacués, tandis les transports en commun de New York seront également suspendus à compter de samedi 12h00 (16h00 GMT).