Posts Tagged ‘Lundi’

Canada/Mauricie et Centre-du-Québec: en zone verte lundi prochain

juin 15, 2021

Les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec ne seront finalement pas restées bien longtemps au palier d’alerte jaune puisque les deux régions passeront au palier vert dès lundi le 21 juin. C’est du moins ce qui est possible de lire sur le  site du gouvernement du Québec. L’information a également été confirmée mardi lors du point de presse de 13h par le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Après une semaine en zone jaune, la Mauricie et le Centre-du-Québec passeront en zone verte.

© Olivier Croteau Après une semaine en zone jaune, la Mauricie et le Centre-du-Québec passeront en zone verte.

Il s’agit encore une fois d’une bonne nouvelle que tout le monde espérait depuis quelques semaines puisque le nombre de nouveaux cas quotidiens reste stable dans la région.  En effet, le nombre de cas quotidien a poursuivi sa baisse, passant d’une moyenne de 7 cas par jour à 3 cas par jour. Les éclosions sont aussi à la baisse alors que 7 éclosions sont en cours, comparativement à 12 la semaine dernière. De plus, en date de lundi, la région recensait seulement 53 cas actifs sur son territoire. 

«Les efforts soutenus de la population de notre région nous ont une nouvelle fois permis de devancer le calendrier de déconfinement qui avait été proposé par le gouvernement, ce qui constitue une excellente nouvelle. Néanmoins, il faut se rappeler que le virus circule toujours. Il est donc important que les gens continuent d’appliquer les mesures préventives de base même si nous pourrons profiter d’un allègement des mesures avec le passage au palier vert dès la semaine prochaine», souligne Dre Marie Josée Godi, directrice régionale de santé publique.

Ainsi, un retour en zone verte signifie entre autres que les rassemblements d’un maximum de 10 personnes ou des occupants de trois résidences seront permis dans les domiciles privés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Du côté de la restauration, un maximum de 10 personnes par table ou les occupants de 3 résidences seront désormais permis dans les restaurants et bars en zone verte.

De plus, un maximum de 250 personnes pourra se rassembler dans les lieux de culte.

Concernant les funérailles et les mariages, un maximum de 50 personnes, excluant les travailleurs de l’entreprise de services funéraires et les bénévoles dans le bâtiment ou à l’extérieur de celui-ci peuvent se rassembler simultanément. 

Rappelons que dans son plan de déconfinement, le gouvernement du Québec avait prévu que la majorité des régions passent en zone verte d’ici le 28 juin.

Avec Amélie Houle – Le Nouvelliste

Royaume-Uni : la quatorzaine imposée aux voyageurs débute ce lundi

juin 7, 2020

La mesure, qui pourrait être assouplie dans les prochaines semaines, prend effet à minuit, et concerne également les ressortissants français. Les contrevenants s’exposent à une amende.

À compter de ce lundi 8 juin, à minuit, les voyageurs arrivant en Grande-Bretagne doivent s’astreindre à deux semaines d’isolement, afin de tenter de lutter contre la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 40.000 morts de l’autre côté de la Manche. La ministre de l’Intérieur, Priti Patel, en avait fait l’annonce le 22 mai dernier. «Alors que le monde commence à émerger de ce que nous espérons être le pire de la pandémie de coronavirus, nous devons regarder vers l’avenir et protéger le public britannique en réduisant le risque que des cas traversent notre frontière», avait déclaré la ministre. «Les passagers arrivant au Royaume-Uni devront s’auto-isoler pendant 14 jours et pourront être contactés régulièrement tout au long de cette période pour garantir le respect de cette mesure», précisait un communiqué du Home Office.

Les voyageurs soumis à la quarantaine pourront tout de même sortir acheter de la nourriture ou des médicaments, emprunter les transports publics et changer de lieu d’hébergement si nécessaire, croit savoir le Guardian. S’ils n’ont nulle part ou observer la quarantaine, le gouvernement les aidera à trouver une solution à leurs propres frais. Les contrevenants s’exposeront en revanche à une amende de 1.000 livres (1.118 euros). Des contrôles aléatoires seront mis en œuvre et l’expulsion des étrangers pourra être envisagée «en dernier ressort» en cas de non-respect des règles, selon le gouvernement. Les non-résidents pourront se voir refuser l’entrée dans le pays s’ils ne s’y soumettent pas.

Des exceptions sont toutefois prévues pour les transporteurs routiers et des personnels médicaux, ainsi que pour l’Irlande, mais pas pour les voyageurs arrivant de France, comme Londres et Paris l’avaient récemment laissé entendre. Initialement dispensée de ce dispositif de quarantaine, la France y a finalement été intégrée et annoncé son intention d’instaurer une mesure réciproque de quarantaine pour les visiteurs en provenance de Grande-Bretagne.

Mais comme l’ont annoncé plusieurs journaux, plusieurs assouplissements de cette mesure sont envisagés. Le gouvernement britannique, qui a annoncé qu’il réévaluerait cette mesure toutes les trois semaines, envisage d’autoriser des ponts aériens ou des corridors internationaux avec les pays qui ont un «faible taux de transmission». Les pays avec lesquels le Royaume-Uni pourrait nouer des ponts aériens seront sélectionnés en fonction de leur importance économique pour le Royaume-Uni, du niveau de risque de transmission du virus, du nombre de passagers concernés, et des mesures en place dans les aéroports, selon le Times.

Cri d’alarme

Ainsi, les voyageurs arrivant de Grèce, Australie et Portugal pourraient éviter la quarantaine, selon le Daily Telegraph. Le quotidien conservateur rapporte que le Premier ministre Boris Johnson est «personnellement favorable» à des ponts aériens après les critiques dans les rangs conservateurs et les cris d’alarme de plus de 300 patrons de l’aviation et du tourisme.

Les propriétaires et directeurs généraux des entreprises de voyages et d’hôtellerie pensent licencier jusqu’à 60% de leur personnel si des mesures de quarantaine sont introduites par le gouvernement lundi, indique une étude menée par le cabinet Survey Monkey entre le 31 mai et le 1er juin auprès de 124 responsables d’entreprises et publiée mardi. «En poursuivant ses projets de quarantaine sans tenir compte des conséquences économiques, le gouvernement choisit d’ignorer les dégâts qu’il causera aux entreprises, à l’emploi et à la vie de tous ceux dont l’emploi sera perdu», a déclaré George Morgan-Grenville, PDG du voyagiste Red Savannah, fer de lance de la campagne anti-quarantaine. Le groupe IAG, propriétaire de British Airways et d’Iberia, a annoncé de son côté qu’il envisageait d’engager un recours judiciaire contre la décision du gouvernement britannique.

Certains pays européens seraient prêts à mettre en place ces «bulles de voyages» ou «couloirs touristiques» dès le mois de juillet, pour pouvoir accueillir des touristes britanniques qui seraient dispensés de quarantaine à leur retour, expliquait vendredi le Financial Times. Selon le quotidien économique britannique, qui cite des responsables gouvernementaux dans différentes capitales, Londres et Ankara seraient proches d’un accord pour une reprise des liaisons le 15 juillet et le Portugal pourrait conclure un tel accord avant la fin juin.

En Espagne, la ministre du Tourisme Reyes Maroto a évoqué jeudi l’expérimentation de «bulles touristiques» dans la deuxième quinzaine de juin dans certaines provinces, avec notamment la venue de 6.000 touristes allemands dans l’archipel des Baléares avec l’opérateur TUI. Jusqu’ici réticente à la perspective d’accueillir des voyageurs en provenance de zones connaissant un fort taux d’infection, Reyes Maroto a cependant précisé que l’Espagne espérait bientôt pouvoir recevoir des voyageurs de Grande-Bretagne, son «principal (marché) touristique», explique le FT.

La Grèce a quant à elle décidé de rouvrir ses aéroports à l’ensemble des vols internationaux – y compris britanniques – à compter du 1er juillet, avec des tests réalisés de façon aléatoire sur les arrivants, rapporte le FT.

Par Le Figaro avec AFP, Reuters

Congo: Consignes pour l’opération ville morte pour lundi 2 et mardi 3 novembre

octobre 31, 2015

Mourir debout-vivre coucher

!

Consignes ville morte

Cliquez à l’intérieur pour agrandir

Zenga-mambu.com

Lundi, premier jour du ramadan

juillet 30, 2011

La télévision d’Etat saoudienne Al-Ekhbariya a annoncé samedi soir que le ramadan, le mois de jeûne musulman, débuterait lundi.

Le croissant de lune, marquant le début du mois dans le calendrier lunaire, dimanche n’ayant pu être observé samedi soir, le ramadan commencera lundi, a précisé la télévision.

Les Emirats arabes unis et le Qatar ont annoncé pour leur part le début du ramadan pour lundi.

Le ramadan, qui correspond au neuvième mois lunaire de l’année musulmane, rappelle la révélation du Coran au prophète Mahomet par l’archange Gabriel.

Ce mois sacré constitue l’un des cinq piliers de l’islam, avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage.

Durant cette période, La Mecque, premier lieu saint de l’islam en Arabie saoudite, rassemble traditionnellement des centaines de milliers de fervents pour le petit pèlerinage de la Omra.

Pendant le ramadan, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le jeûne est rompu chaque jour par un iftar.

Le ramadan coïncidera cette année avec le mois d’août, annonçant des conditions difficiles pour les fidèles en raison de la chaleur estivale dans la plupart des pays arabes, et de la longueur du jeûne entre le lever et le coucher du soleil.

Jeuneafrique.com avec AFP