Posts Tagged ‘LYON’

Coupe du monde féminine 2019: Grandes favorites à leur propre succession, les Américaines ont rempli leur mission en dominant les Pays-Bas en finale de la Coupe du monde (2-0), dimanche à Lyon.

juillet 7, 2019

FBL-WC-2019-WOMEN-MATCH52-USA-NED

«Le football est un jeu simple. Vingt-deux femmes courent après un ballon et à la fin, ce sont les Américaines qui gagnent.» Le Britannique Gary Lineker n’a jamais dit cela, mais il aurait pu. Sauf qu’à son époque, le football se conjuguait exclusivement au masculin. Une autre époque. Aujourd’hui, les femmes ont pris leur envol et donner une dimension plus universelle à ce sport jugé trop longtemps comme réservé aux hommes. Ce qui n’a jamais été le cas aux Etats-Unis, précurseurs en la matière, où le fameux «soccer» est considéré comme une discipline majeure, notamment dans les universités. Du coup, c’est sans surprise que «Team USA» a décroché dimanche, à Lyon, sa quatrième couronne mondiale en dominant en finale les Pays-Bas, championnes d’Europe impuissantes (2-0).

Une finale qui allait mettre une bonne demi-heure à se décanter, tel un bon vin des bords du Rhône. Tout partait d’une première belle reprise de volée de Julie Ertz, qui contraignait Sari Van Veenendaal à un bel arrêt (28e). La gardienne néerlandaise, déjà brillante en demi-finales face à la Suède, débutait alors son festival, avec un autre arrêt sur une tête adverse, avant de détourner du pied un ballon dévié par Alex Morgan sur son poteau (37e). Pour finir par une magnifique horizontale sur une nouvelle tentative de Morgan, qui se rappelait aux bons souvenirs du public lyonnais, elle qui avait évolué sous le maillot de l’OL durant quelques mois début 2017.

Dominées, les Néerlandaises faisaient le dos rond et cherchaient à piquer sur chaque possibilité de contre qui s’offrait à elles. Cela ne suffisait pas à inquiéter la gardienne américaine Alyssa Naeher, mais il s’en fallait parfois de peu, comme sur cette frappe contrée de Sherida Spitse (45+1e) ou ce carton jaune reçu par Abby Dahlkemper pour avoir stoppé irrégulièrement Lineth Beerensteyn (42e). Courageuses et disciplinées, les Bataves venaient de réussir à tenir en respect les Américaines pendant 45 minutes. Mais leur débauche d’énergie allait finir par se payer…

Comme un symbole d’une Coupe du monde où il aura été omniprésent, le VAR (l’assistance vidéo) permettait aux filles de Jill Ellis d’obtenir un penalty, légitime. Héroïne de cette équipe, Megan Rapinoe se chargeait de transformer la sanction (1-0, 61e). Huit minutes plus tard, Rose Lavelle portait l’estocade d’une superbe action individuelle (2-0, 69e) et les Américaines pouvaient bien manquer plusieurs opportunités de corser l’addition dans le dernier quart d’heure, plus rien ne pouvait les empêcher de célébrer cette quatrième étoile qui viendra orner leur maillot à l’avenir. Une juste récompense.

Le Figaro.fr par Cédric Callier

France-Neige: 800 véhicules bloqués, 1350 personnes privées d’électricité en Haute-Loire

octobre 29, 2018

Lyon – 800 véhicules étaient bloqués lundi soir sur les routes de Haute-Loire où un brutal épisode neigeux s’est abattu dans la journée, tandis que 1.350 personnes étaient privées d’électricité, selon la préfecture.

Après les importantes chutes de neige qui ont touché le département, la préfecture a décompté au total 800 véhicules bloqués, dont certains abandonnés, sur plusieurs routes départementales (RD 500, RD 15, RD 44, RD 46 et RD105), ainsi que sur une partie de la RN 88.

Ces véhicules « non équipés bloqués au bord de la route empêchent ou contrarient l’accès des moyens de déneigement et de secours », déplore la préfecture dans un communiqué.

Des hébergements d’urgence ont été ouverts pour accueillir les personnes dont les véhicules ne sont pas en état de circuler. 192 personnes étaient prises en charge en début de soirée dans différentes structures communales, selon la préfecture.

1350 personnes étaient également privées d’électricité, essentiellement dans les communes de Retournac, Saint-Pal-en-Chalancon et Beaux.

« Les précipitations parfois soutenues vont persister tout au long de la nuit. La limite pluie-neige peut s’abaisser jusqu’à 400 m d’altitude », précise la préfecture, qui s’attend pour mardi matin à de « petites précipitations » avec une limite pluie/neige vers 650 mètres.

La Haute-Loire fait partie de la petite trentaine de départements placés en alerte orange neige-verglas.

Romandie.com avec(©AFP / 29 octobre 2018 21h20)                                                        

France/Campagne de Macron: enquête sur des soupçons de financement irrégulier par la métropole de Lyon (source proche)

juin 25, 2018

Lyon – Une enquête préliminaire a été ouverte en France pour des faits présumés de financement irrégulier après une plainte d’élus de droite dénonçant le rôle joué par la ville et la métropole de Lyon (est) en faveur de la campagne électorale du président Emmanuel Macron, a-t-on appris lundi de source proche de l’enquête.

Cette enquête, ordonnée vendredi par le parquet et confiée à la police judiciaire, vise des faits présumés de détournements de fonds publics, financement irrégulier de campagne électorale, abus de biens sociaux et recel, évoqués dans une plainte contre X déposée par Philippe Cochet, président du groupe Les Républicains (droite) à la métropole de Lyon, et son homologue pour la ville, Stéphane Guilland.

Tous deux avaient annoncé la semaine dernière avoir saisi le procureur de la République après plusieurs mois d’opposition sur le sujet avec l’exécutif local de La République en Marche, le parti de M. Macron.

Selon leur plainte, « des moyens publics (humains, matériels et financiers) sous le contrôle de la ville et de la métropole de Lyon », que dirigeait l’actuel ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, auraient été « indûment détournés et mis à disposition » du futur président de la République qui sera élu en mai 2017.

« Il n’y a rien de nouveau dans ces informations dont le seul objet est de jeter le discrédit. La plainte des élus Les Républicains de Lyon reprend une polémique que l’opposition locale tente d’alimenter depuis plusieurs mois. La collectivité a eu l’occasion de leur répondre dans le détail à plusieurs reprises », avait-on rétorqué dans l’entourage du ministre la semaine dernière.

L’enquête devrait notamment se pencher sur une importante réception organisée le 2 juin 2016 à l’Hôtel de Ville de Lyon, où M. Collomb avait reçu le ministre de l’Économie d’alors, Emmanuel Macron, deux mois après le lancement d’En Marche!. La plainte concerne également Jean-Marie Girier, ancien chef de cabinet de M. Collomb à la métropole de Lyon, qui a joué un rôle actif dans la campagne de M. Macron avant de rejoindre le ministère de l’Intérieur.

Romandie.com avec(©AFP / 25 juin 2018 13h42)                                                        

France: un père de famille décède dans un accident de manège près de Lyon

mars 31, 2018

Lyon – Un père de famille a été tué quand la nacelle d’un manège s’est détachée samedi après-midi au cours d’une fête foraine près de Lyon (centre-est de la France), a-t-on appris auprès de la préfecture.

L’accident s’est produit vers 16H30 à Neuville-sur-Saône, à une quinzaine de kilomètres au nord de Lyon, dans un manège composé de quatorze nacelles accrochées à une structure tournante, qui monte et qui descend.

Un enfant de huit ans a par ailleurs été hospitalisé mais son pronostic vital n’est pas engagé, selon la préfecture. Et 12 personnes choquées ont été prises en charge sur place.

Le manège se serait affaissé d’un coup, les nacelles touchant alors le sol et éjectant une personne, un homme d’une quarantaine d’années décédé peu après, a indiqué à l’AFP Laurent Buffard, adjoint au maire de la commune.

La victime était accompagnée de deux de ses enfants qui étaient également sur l’attraction.

Une enquête menée par la gendarmerie devra déterminer les circonstances exactes de l’accident et les éventuelles responsabilités.

La mairie organise cette fête foraine une dizaine de jours chaque année au moment de Pâques, avec les mêmes forains, sans avoir connu aucun incident jusqu’ici, selon l’adjoint au maire.

Face au drame de samedi, qui a suscité une forte émotion dans cette petite commune d’environ 7.000 habitants, la mairie a pris un arrêté pour fermer les attractions.

Les accidents mortels sur des manèges sont rares en France, mais à chaque fois ils relancent la question de la sécurité sur ces structures.

(©AFP / 31 mars 2018 18h09)                                            

France: un prêtre fait un lègue de 3,5 millions à la Bibliothèque municipale de Lyon

février 10, 2018
Bibliothèque municipale de Lyon (Part Dieu)

La Bibliothèque municipale de Lyon (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

3,5 millions €, la somme est bien sûr exceptionnelle, et Gilles Eboli, directeur de la BM de Lyon, réfléchit déjà aux usages qu’il sera possible d’en faire. « On est en train d’y réfléchir : est-ce que l’on va ouvrir un nouveau service aux usagers qui portera le nom de Louis Perrin ? Ou une salle dédiée ? Ou une nouvelle collection d’ouvrages ? » s’interroge-t-il auprès de LyonMag.com, qui dévoile l’information.

 

Peu d’informations ont été recueillies sur l’auteur de ce don, Louis Perrin : docteur en théologie, prêtre sans paroisse, il a indiqué dans son testament que toute sa fortune irait à la Bibliothèque municipale de Lyon, tandis que le capital de son assurance-vie reviendra à ses deux nièces.

 

Louis Perrin est également l’auteur d’un livre, Guérir et Sauver, paru aux éditions du Cerf en 1987.

Actualitte.com par Antoine Oury 

France: Vol de passeports vierges et d’argent au Consulat de Tunisie à Lyon

juillet 11, 2017

L’ambassade de Tunisie à Londres. © Sdrawkcab/Wikimedia Commons

 

Une information judiciaire a été ouverte en France suite au cambriolage commis dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juillet au Consulat général de Tunisie à Lyon. Un « nombre important de passeports » a été dérobé, ainsi que de l’argent.

« Un nombre important de passeports vierges [450, d’après le journal régional Le Progrès, NDLR] ainsi que des documents administratifs et la somme de 4 000 euros » ont été volés dans le bâtiment officiel situé dans le 6ème arrondissement de la ville, précise un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères publié ce mardi 11 juillet. Une équipe du ministère des Affaires étrangères s’est rendue sur place dimanche pour enquêter sur les circonstances de l’incident et identifier les malfaiteurs, en coordination avec les autorités françaises, ajoute cette même source.

En attendant, les numéros de série des passeports volés ont été annulés après avoir été « identifiés » par les autorités compétentes pour les rendre « inutilisables ».

Suspension temporaire des services

Une opération visiblement bien préparée, puisque les auteurs de l’infraction – qui seraient au moins deux à s’être introduits dans le bâtiment en fracturant la porte d’entrée – auraient même pris le temps d’effacer les traces de leur passage à l’aide des extincteurs sur place, rapport Le Progrès.

Sur sa page Facebook, le Consulat de Tunisie à Lyon s’est excusé de la perturbation de ses services, suspendus samedi 8 juillet pour les besoins de l’enquête en cours. Le travail a repris ce mardi dans les services consulaires. L’enquête a été confiée par le parquet à la Sûreté départementale du Rhône.

Jeuneafrique.com

France/Prêtre pédophile : Yves Jégo favorable au retrait du cardinal Barbarin

mars 5, 2016

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est accusé d'avoir couvert des agressions pédophiles commises par un prêtre dans son diocèse. 

«Ce serait bien qu’il prenne la décision lui-même, de se protéger et de protéger l’institution qui est la sienne», a expliqué l’élu centrsite de Seine-et-marnecentriste. «Ces affaires sont extrêmement douloureuses pour la pays, pour ceux qui l’ont vécu et pour l’image de l’Eglise», a-t-il conclu.La conférence des évêques a tenu à réagir samedi sur cette affaire via un communiqué : «la Conférence des évêques de France tient d’abord à redire sa profonde compassion et son soutien aux victimes de tels actes». «Elle réaffirme la politique de fermeté menée par les évêques de France depuis plus 15 ans sur ces questions de pédophilie», poursuit le texte, en répétant sa «volonté de coopération complète avec la justice» et en assurant le cardinal Barbarin «de son soutien et de ses prières».

Des accusations de «non-dénonciation de crime»

La justice enquête sur des accusations de «non-dénonciation de crime» émanant de victimes d’un prêtre, Bernard Preynat, poursuivi pour des agressions sexuelles il y a plus de 25 ans, et qui mettent en cause des responsables du diocèse de Lyon, dont le cardinal Barbarin. Bernard Preynat, aujourd’hui âgé de 70 ans, est accusé par les scouts de cette banlieue résidentielle de Lyon de s’être livré à des attouchements sexuels pendant une vingtaine d’années, entre les années 1970 et 1990, sur les jeunes qu’il était censé encadrer. Seules quatre plaintes, les plus récentes, pour des faits non prescrits, ont été retenues par la justice.

Vendredi, François Devaux, président de l’association la Parole libérée, qui regroupe les anciennes victimes, et victime lui aussi des agissements du prêtre, a déposé plainte contre six responsables de l’Eglise, accusés de ne pas avoir dénoncé à la justice les agissements passés de ce prêtre. Ces plaintes visent l’archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, son directeur de cabinet, Pierre Durieux, Régine Maire du conseil épiscopal du diocèse de Lyon, le vicaire de Roanne, Xavier Grillon, le préfet de la congrégation de la doctrine de la foi à Rome, le cardinal Muller, et Monseigneur Luis Ladaria Ferrer, son secrétaire.

Vendredi soir, le cardinal Barbarin a réagi à l’ouverture de cette enquête préliminaire et rappelé dans un communiqué sur son compte Twitter «qu’il n’était pas archevêque de Lyon à l’époque des faits et qu’il n’a jamais couvert aucun fait de pédophilie». Il se dit «convaincu que ce prêtre avait rompu avec ce passé» et avait «alors renouvelé la mission que lui avaient donnée ses prédécesseurs». Barbarin précise aussi «avoir reçu pour la première fois en 2014 le témoignage direct d’une victime pour des faits prescrits et avoir décidé, après avoir pris l’avis de Rome, de suspendre ce prêtre, avant même la première plainte d’une victime devant la justice». Il considère avoir agi avec une «extrême responsabilité».

Leparisien.fr avec AFP

Trois morts dans une avalanche aux Deux Alpes

janvier 13, 2016

Une avalanche a emporté mercredi après-midi une dizaine de personnes, dont un groupe de lycéens de Lyon skiant avec leur professeur, dans la station des Deux Alpes, en Isère. Elle a fait au moins trois morts, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Deux élèves, un garçon et une fille, sont morts. La troisième victime est un Ukrainien extérieur au groupe d’élèves, a précisé un porte-parole de la gendarmerie. Trois autres skieurs ont été grièvement blessés: deux adolescents retrouvés par les secours en arrêt cardio-respiratoire et l’enseignant qui les accompagnait. Son pronostic vital n’est cependant pas engagé.

« A priori, on a récupéré tout le monde de la sortie scolaire mais les recherches continuent pour s’assurer qu’il n’y a pas d’autre victime hors groupe scolaire », a déclaré à l’AFP le préfet de l’Isère, Jean-Paul Bonnetain. Il a précisé que plus aucun élève n’était porté manquant.

Plus de 60 personnes participaient toujours aux recherches en soirée, dont deux maîtres-chiens d’avalanche. Deux hélicoptères de la sécurité civile, dont l’un est équipé d’une caméra thermique pour repérer d’éventuelles autres victimes, étaient également engagés.

Cela fait rager
L’avalanche s’est déclenchée vers 15h50 sur la piste noire de Bellecombe qui était fermée à cause des risques trop importants d’avalanche. « C’est une avalanche de 20 mètres de large, sur 100 mètres de dénivellation et 300 mètres de long », a indiqué le directeur de l’Agence nationale pour l’étude de la neige et des avalanches, Dominique Létang.

« Ce qui interpelle, c’est le nombre de gens impliqués alors qu’on répète sans arrêt qu’il faut passer un par un quand il y a une instabilité du manteau neigeux », a déclaré M. Létang. « Cela fait rager. Le risque d’avalanche était de trois (marqué) sur une échelle de cinq. Cette piste n’avait pas été ouverte de la saison car il avait trop peu neigé. Ce n’était pas skiable », a-t-il ajouté.

Les avalanches les plus meurtrières en France depuis quinze ans

● 23 février 2000: Six skieurs sont tués près d’Orcières-Merlette (Hautes-Alpes). Le groupe a été balayé par une avalanche à une altitude de 2.500 mètres, au lieu dit «le tombeau du poète», entre le Grand Pignier et le Petit Pignier, dans le massif des Ecrins.

● 24 mars 2002: Six skieurs périssent à Val d’Isère (Savoie), dans le fond de la vallée de Manchet, à 2.100 mètres d’altitude, où ils ont été ensevelis et tués sur le coup par une avalanche.

● 24 août 2008: Une avalanche sur la face nord du Mont-Blanc du Tacul (Haute-Savoie), à 3.600 m d’altitude, fait huit morts: cinq Autrichiens et trois Suisses.

● 12 juillet 2012: Une avalanche au Mont Maudit, dans le massif du Mont-Blanc, fait 9 morts, de nationalités suisse, allemande, britannique et espagnole. Il s’agit de l’avalanche la plus meurtrière depuis dix ans.

● 24 janvier 2015: Six membres du Club alpin français (CAF) sont tués par une avalanche lors d’une randonnée à ski dans le massif du Queyras (Hautes-Alpes). Les quatre hommes et deux femmes, de nationalité française, étaient âgés de 50 à 70 ans.

● 15 septembre 2015: Sept alpinistes, dont des étrangers, sont tués dans une avalanche au Dôme de neige des Écrins (4.015 mètres).

● Début janvier 2016: Quatre personnes ont déjà perdu la vie dans les Alpes françaises dans plusieurs avalanches: deux alpinistes lituaniens tués le 3 janvier en Haute-Savoie, au-dessus d’Argentière, puis un skieur espagnol et un skieur tchèque le 5 janvier en Savoie.

Romandie.com avec lefigaro.fr et agences

Climat: de l’Australie au Mali, des territoires qui se singularisent

juillet 2, 2015

Lyon – Bien souvent, elles ne profitent pas d’un contexte politique national favorable. Et pourtant, du Canada au Mali, des collectivités font avancer la cause du climat. Elles ont présenté leurs initiatives lors du sommet climat et territoires qui s’achève ce jeudi à Lyon (sud-est de la France).

– En Australie, éolien contre charbon –

En Australie, grande productrice de charbon, le gouvernement conservateur ne veut pas entendre parler de mesures en faveur du climat.

Dans ce pays, l’action pour le climat est toujours venue des régions, explique à l’AFP le Premier ministre travailliste d’Australie méridionale, Jay Weatherill.

L’élu énumère les leviers dont les collectivités disposent là-bas: services publics de l’énergie, transports, urbanisme…

Depuis 2002, son Etat régional développe le solaire et l’éolien, aujourd’hui sources de 40% de son électricité (50% visé en 2025).

Parfois des réticences s’expriment dans l’opinion, comme lors d’une récente fermeture de centrale à charbon, avec 440 emplois à la clé.

Nous sentons chez nos concitoyens une angoisse croissante à l’égard du changement climatique. Mais il reste à la transformer en volonté d’agir, dit M. Weatherill. C’est le rôle du politique, qui comprend qu’il faut se saisir (de la question) du climat car plus vous le faites tôt, plus le coût sera limité et les opportunités économiques significatives.

– Moins de voitures en Californie? –

Sacramento, capitale de la Californie, et Lyon auront connu cette semaine la même température caniculaire, constate Matthew Rodriquez, secrétaire à l’Environnement d’une Californie frappée par une sécheresse historique.

Nous faisons tout pour lutter contre le dérèglement climatique, dit-il à l’AFP.

L’Etat prévoit de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40% d’ici 2030 (par rapport à 1990) et de 80% d’ici 2050. La 7e économie mondiale veut d’ici 2030 arriver à 50% d’électricité renouvelable, doubler l’efficacité énergétique des bâtiments et réduire l’usage du pétrole de 50%.

Nous voulons montrer au monde que nous pouvons réduire notre usage de la voiture, dit M. Rodriquez. Nous investissons dans des communes +durables+ qui encouragent le trafic piéton, les transports en commun et nous favorisons les véhicules propres.

En 2012, Sacramento a imposé un marché de quotas carbone aux industries, qui paient un droit d’émettre. Il rapportera plus de 2 milliards de dollars l’an prochain.

Le climat c’est ce qui fait en partie la Californie: son agriculture, son tourisme…, reprend le responsable. Ici les programmes environnementaux sont très bien reçus, y compris des deux camps politiques.

Ce qui n’est pas le cas à Washington. Ce serait bien d’avoir plus de soutien au niveau fédéral. Le président Obama fait ce qu’il peut, vu le Congrès (républicain, ndlr) qu’il a. Mais nous ne pouvons attendre, alors on prend l’initiative.

– Au Mali, le climat pour la paix –

Chaque année la sécheresse semble gagner du terrain, raconte le président de la Région de Tombouctou, qui a dû multiplier les mesures d’adaptation.

Comme changer de semences, reboiser avec des eucalyptus, dont la croissance permet une exploitation régulière et limite la pression sur la brousse, passer d’un élevage extensif à intensif.

C’est bien pour l’environnement, c’est bien pour la sécurité: les hommes perdent moins leurs animaux, ils ne sont plus des proies faciles pour les djihadistes, explique à l’AFP Mohamed Ibrahim Cissé.

Aujourd’hui, une centrale solaire est à l’étude.

Mais si nous nous adaptons et que rien ne change (pour le climat), nous devrons éternellement nous adapter!, relève-t-il. Bientôt nous n’aurons plus de territoires (cultivables), c’est d’ailleurs ce qui augmente la pression à émigrer. Au-delà des financements, les pays du Nord doivent stabiliser le climat!

– Québec: les provinces devant Ottawa –

Le Québec ne veut pas qu’on réduise la politique climat du Canada à son gouvernement central, qui a décidé en 2011 de ne plus appliquer le protocole de Kyoto.

Malgré l’inaction ou la lenteur des actions fédérales, il y a un mouvement concret des provinces, explique à l’AFP David Heurtel, ministre de l’Environnement, pour qui celles-ci doivent être reconnues égales des Etats dans l’action climatique mondiale.

Au Québec, la pierre angulaire, c’est le marché du carbone, imposé en 2013 aux industries, et lié au californien en 2014, explique-t-il. Le but: réduire les GES de 20% d’ici 2020. Sept ventes aux enchères de crédits carbone ont aussi rapporté 550 millions de dollars canadiens, à réinvestir dans des programmes verts.

Romandie.com avec(©AFP / 02 juillet 2015 13h25)

France/Attentat en Isère: l’auteur présumé reconnaît l’assassinat

juin 28, 2015

L’homme accusé de l’attentat commis vendredi à Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon, a reconnu avoir tué son patron. Il a également commencé à s’expliquer sur les circonstances des faits, a-t-on appris dimanche de sources proches du dossier.

Le chauffeur-livreur de 35 ans « prétend avoir tué » son employeur « sur un parking », a indiqué une de ces sources. Le suspect avait gardé le silence jusqu’à samedi. « Il a commencé à s’expliquer sur les circonstances des faits », a dit une source judiciaire.

Les enquêteurs cherchent à savoir ce qu’il s’est passé avant son arrivée sur le site, où ses mouvements ont été enregistrés par deux caméras.

Le suspect a projeté un véhicule contre des bonbonnes de gaz, sans faire de victimes. Le corps décapité de son patron a été retrouvé à côté du véhicule et la tête accrochée sur un grillage entourée de deux drapeaux de l’Etat islamique.

L’examen du portable du suspect a montré qu’il s’était pris en photo avec la tête de la victime et avait envoyé ce selfie à un correspondant au Canada. La localisation de son contact n’est pourtant pas établie, ce numéro pouvant être un simple relais.

« Guerre de civilisation »
Moins de six mois après les attentats de janvier à Paris, qui ont fait 17 morts, l’attaque a constitué un nouveau choc. La France fait face à « une menace terroriste majeure » qu’il faudra combattre « dans la durée », a averti dimanche Manuel Valls.

Lors du « Grand Rendez-vous » Europe 1-iTELE-Le Monde, le premier ministre français a évoqué « une guerre de civilisation » menée par les djihadistes contre « les valeurs humanistes universelles », « nos valeurs, notre société, nos civilisations ».

Il a toutefois précisé dans le « Journal du dimanche » que la France n’est pas en guerre contre l’islam. Et « la bataille se situe au sein même de l’islam avec, d’un côté, un islam pratiqué par l’immense majorité de nos compatriotes de confession musulmane qui revendiquent des valeurs humanistes universelles et, de l’autre, un islamisme obscurantiste et totalitaire ».

Pour le chef du gouvernement français, le combat « sera long » et « on ne peut pas réclamer immédiatement des résultats ». Les moyens de renseignement et de sécurité mis en oeuvre par son gouvernement sont « à la hauteur de la menace », a-t-il précisé.

Romandie.com