Posts Tagged ‘M. Porochenko’

L’Ukraine prête à se défendre militairement si le processus de paix échoue

septembre 21, 2014

Kiev – L’Ukraine est prête à se défendre militairement si le processus de paix échoue avec les séparatistes prorusses, a déclaré dimanche le président ukrainien Petro Porochenko lors d’une interview à des chaînes de télévision ukrainiennes.

Nous devons renforcer nos lignes de défense, renforcer notre armée, a ajouté le chef de l’Etat ukrainien, évoquant pour cela l’acquisition d’équipements auprès des Occidentaux.

Nous devons nous doter de ce dont nous avons besoin: du matériel de surveillance, des radars, a ajouté le président ukrainien.

Lors de la visite de M. Porochenko jeudi aux Etats-Unis, la Maison Blanche avait annoncé le déblocage de 46 millions de dollars d’aide pour l’équipement et la formation des forces ukrainiennes, tout en excluant toujours l’envoi d’armes. L’administration Obama estimait que cela ne permettrait pas de changer l’équilibre des forces face à des séparatistes qui ont le soutien de la Russie

Une désescalade est en cours, quoi qu’on dise, a également dit M. Porochenko.

Il est également revenu sur ses rencontres avec le président russe Vladimir Poutine estimant que sans ces rencontres, il n’y aurait pas le processus (de paix) actuel.

Kiev et la rébellion séparatiste ont signé samedi à Minsk un mémorandum en neuf points qui prévoit la mise en place d’une zone tampon de 30 km de large le long de la ligne de front. Ce plan de paix, qui vise à consolider le cessez-le-feu décrété le 5 septembre après une première session de négociations de paix à Minsk, a connu des accrocs dès son entrée en vigueur. Et l’armée ukrainienne a annoncé dimanche qu’elle n’était pas prête à en respecter tous les points, notamment le recul de son artillerie, tant que le cessez-le-feu ne serait pas total.

Romandie.com avec(©AFP / 21 septembre 2014 20h58)

Ukraine: Kiev accuse des blindés russes d’avoir détruit un village

août 30, 2014

Une nouvelle intervention présumée de l’armée russe dans l’est de l’Ukraine fait bondir Kiev. Des blindés russes ont attaqué la ville de Novosvitlivka, près du bastion séparatiste de Lougansk, et « détruit pratiquement toutes les habitations », a affirmé samedi le porte-parole de l’armée ukrainienne.

Les troupes ukrainiennes se sont retirées de certains secteurs à l’est de Lougansk sous la pression des séparatistes pro-russes. « L’agression militaire directe contre l’est de l’Ukraine se poursuit », a dit de son côté le Conseil de défense et de sécurité ukrainien.

Depuis Bruxelles, où il rencontrait les dirigeants européens, le président ukrainien Petro Porochenko a condamné cette nouvelle intervention de l’armée russe sur le territoire de son pays. Il a affirmé que des milliers de soldats étrangers et des centaines de blindés étrangers se trouvent sur le territoire ukrainien.

A l’issue de sa rencontre avec M. Porochenko, José Manuel Barroso a mis en garde contre un « point de non-retour » dans le conflit ukrainien. « Nous sommes dans une situation très dramatique », a déclaré le président sortant de la Commission européenne. « Nous pourrions nous retrouver dans une situation où nous arriverions à un point de non-retour si l’escalade se poursuit », a-t-il ajouté.

Prêts à prendre de mesures

« Nous voulons la paix, pas la guerre », a de son côté assuré M. Porochenko, qui doit informer dans l’après-midi les chefs d’État et de gouvernement de la situation sur le terrain dans l’est de l’Ukraine. Mais « nous sommes trop près de la frontière où il n’y aurait pas de retour », a-t-il lui aussi souligné.

Interrogé sur d’éventuelles sanctions supplémentaires de l’UE contre la Russie, M. Barroso a indiqué que la Commission avait « déjà préparé des options au cas où les États membres décideraient de renforcer les sanctions ».

« La Russie ne doit pas sous-estimer la volonté et la détermination de l’UE à défendre ses principes et ses valeurs », a-t-il dit. « Nous sommes prêts à prendre des mesures très fermes et claires, mais nous maintenons la porte ouverte à une solution politique », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

Romandie.com

Obama va rencontrer Porochenko en Pologne mercredi

mai 30, 2014

Washington – Le président des États-Unis Barack Obama va rencontrer le président élu ukrainien Petro Porochenko mercredi prochain lors d’une visite officielle en Pologne, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

Cette rencontre, peu avant l’investiture de M. Porochenko prévue le 7 juin, se déroulera dans le cadre d’une tournée européenne de M. Obama qui le conduira aussi en Belgique et en France, a précisé le conseiller adjoint de sécurité nationale de M. Obama, Ben Rhodes.

Ce déplacement est destiné à assurer les pays de l’Europe de l’Est de l’engagement des États-Unis à défendre la sécurité de leurs alliés après la prise de contrôle de la Crimée par la Russie aux dépens de Kiev.

M. Obama avait appelé M. Porochenko au téléphone mardi dernier pour le féliciter de sa victoire à la présidentielle en Ukraine le dimanche précédent, et la Maison Blanche avait alors évoqué une rencontre prochaine entre les deux hommes.

Romandie.com avec(©AFP / 30 mai 2014 21h41)