Posts Tagged ‘Magasins’

Canada-Québec: Ouvert ou fermé à Montréal pour l’Action de grâce? 

octobre 8, 2021

De nombreux services et commerces seront fermés à l’Action de grâce, mais d’autres seront ouverts, parfois avec des horaires modifiés. Métro vous aide à vous y retrouver. 

© Fournis par Journal Métro

OUVERT

Les marchés d’alimentation ainsi que les pharmacies seront ouvertes cette journée-là. La majorité des succursales de la SAQ et de la SQDC le seront également.

Une grande partie de centre d’achats vont ouvrir leurs portes lors de cette journée fériée. 

Il est important de noter que les restaurants, centre commerciaux et épiceries pourraient toutefois avoir des heures d’ouverture différentes en raison de cette journée fériée.

Le Cimetière de Notre-Dame des Neiges ouvrira ses portes aux visiteurs et visiteuses le dimanche 10 octobre, pour le jour de l’Action de Grâce, mais sera fermé le lundi 11 octobre.

Les Bureaux Accès Montréal (BAM) et les comptoirs de permis seront tous fermés. Il demeure possible de faire ses démarches en ligne. Ces demandes seront toutefois traitées à partir du 12 octobre.

Les écocentres seront ouverts selon l’horaire actuel, soit tous les jours de 8 h à 18 h. Pour plus de renseignements, consultez le site montréal.ca ou composez le 311.

Les diverses installations sportives et culturelles ont un horaire varié selon les arrondissements. Les citoyens sont donc invités à communiquer directement avec le personnel des lieux concernés avant de se déplacer et de consulter la programmation de sports et loisirs offerte par plusieurs arrondissements et y réserver des espaces sportifs. 

Les comptoirs de service et les salles d’audience de la cour municipale seront fermés. En revanche, les services numériques offerts par la cour municipale seront accessibles.

FERMÉ

Les points de services fédéraux et provinciaux comme la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) seront fermés lundi.

Les institutions financières demeureront fermées également. Les bureaux de poste, les maisons de la culture et les bibliothèques n’ouvriront pas non plus leurs portes.

Avec Métro par Guillaume Guay-Morin

Canada-Québec: Ouvert ou fermé pour Noël en temps de pandémie ?

décembre 25, 2020

Que ce soit pour acheter quelque chose ou pour bénéficier d’un service, évitez de vous heurter à une porte close.

Les magasins à grandes surfaces devront se limiter à la vente de produits essentiels.

© Jean-Claude Taliana/Radio-Canada Les magasins à grandes surfaces devront se limiter à la vente de produits essentiels.

Ce qui sera fermé pour Noël :

La plupart des magasins ont fermé leur porte à 17 h le jeudi 24 décembre. Tous les commerces non prioritaires seront fermés jusqu’au 10 janvier inclusivement, et ce, dans toute la province en raison de la crise sanitaire.

Les épiceries à grande surface sont fermées le 25 décembre.

Les centres commerciaux de la région sont désormais fermés, mais les commerces prioritaires s’y trouvant sont tout de même accessibles à compter du 26 décembre.

Toutes les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC) sont fermées le 25 décembre, mais ouvertes le 26.

Les banques sont fermées le 25 décembre.

Les quincailleries seront fermées le 25, mais vont rouvrir le 26 car elles sont considérées essentielles. Toutefois certains départements comme la décoration ne seront pas accessibles.

Certains départements sont fermés jusqu'au 11 janvier à la quincaillerie en raison du confinement.

© Alexane Drolet/Radio-Canada Certains départements sont fermés jusqu’au 11 janvier à la quincaillerie en raison du confinement.

La collecte des déchets prévue aujourd’hui dans certains secteurs de la ville de Saguenay est reportée au lundi suivant.

Le service de transport en commun n’est pas disponible le 25 décembre à Saguenay. Les autobus de la STS seront de nouveau disponibles pour les usagers le 26 décembre.

Les stations de ski sont généralement ouvertes le jour de Noël, mais le temps doux et les fortes pluies annoncées ont forcé la majorité des centres de la région à fermer cette année.

Le Valinouet et le Mont-Édouard suspendent leurs activités alors que le Mont Lac-Vert retarde son ouverture au dimanche 27 décembre.

Ce qui sera ouvert :

Les urgences des hôpitaux restent ouvertes en toutes circonstances.

Les autres services d’urgence (911).

Les épiceries de petite surface peuvent rester ouvertes.

Les dépanneurs et les stations-service.

Certaines pharmacies, mais certaines limitent leurs heures d’ouverture.

Certains restaurants qui offrent des mets pour emporter seulement.

Avec CBC/Radio-Canada

Irak/Kurdistan: ruée dans les magasins à Kirkouk avant le référendum

septembre 23, 2017

Kirkouk (Irak) – Les habitants de la ville multicommunautaire de Kirkouk, au nord de Bagdad, se ruaient samedi dans les magasins à l’approche du référendum controversé sur l’indépendance du Kurdistan irakien, prévu lundi, a constaté un journaliste de l’AFP.

La province de Kirkouk ne figure pas dans les trois provinces qui forment la région autonome du Kurdistan irakien mais cette zone pétrolière que se disputent Bagdad et Erbil a été incluse dans le référendum, au grand dam du Premier ministre irakien Haider al-Abadi.

Les habitants de la capitale provinciale craignent une détérioration de la situation en cas de tenue du référendum.

« Les prix de la nourriture ont augmenté de 20%. Ce que font les politiciens bénéficie uniquement aux commerçants et ce sont les habitants pauvres qui trinquent », a affirmé à l’AFP Omran Khodr, vendeur sur un marché.

Kirkouk, où se côtoient des Kurdes, des Arabes et des Turkmènes, est une zone disputée entre le gouvernement de Bagdad et les Kurdes d’Irak. Ces derniers affirment qu’elle leur revient historiquement, arguant que l’ancien dictateur Saddam Hussein les en a chassés et les a remplacés par des Arabes.

Cette ruée sur les magasins s’est produite au moment où l’organisme chargé d’organiser le référendum d’indépendance du Kurdistan irakien annonçait que la consultation aurait bien lieu lundi comme prévu.

« Le référendum aura lieu le jour prévu », le 25 septembre, a affirmé le Comité supérieur pour le référendum.

Dans le même temps, les divergences entre les deux grands partis kurdes traditionnels, le Parti démocratique du Kurdistan (PDK de Massoud Barzani, président de la région autonome du Kurdistan irakien) et l’Union Patriotique du Kurdistan (UPK de Jalal Talabani), apparaissent au grand jour.

Car si M. Barzani tient à son référendum, Mullah Bakhtiar, membre du bureau politique l’UPK a affirmé à des journalistes que son parti « estime que l’alternative (au referendum) proposée par l’ONU et les grandes puissances est acceptable ».

« Nous pensons qu’en prenant en considération les conditions internationales (…), la proposition (…) répond aux objectifs stratégiques de notre peuple et nous avons informé Massoud Barzani et le PDK de notre position », a-t-il ajouté.

Le refus de l’UPK de participer au référendum réduirait grandement la portée de la consultation car si le PDK contrôle les provinces d’Erbil et de Dohouk, l’UPK tient celle de Souleimanyeh et la ville de Kirkouk.

La venue à Bagdad d’une délégation kurde n’a pas donné de résultats. La Coalition nationale, qui regroupe les organisations chiites, a affirmé après la rencontre qu’il n’y aurait aucune négociation si le référendum avait lieu.

Selon les autorités kurdes, une victoire du « oui » n’entraînera pas illico l’annonce de l’indépendance du Kurdistan irakien mais constituera un moyen de pression pour arracher à Bagdad des concessions sur des contentieux liés au pétrole et aux finances.

Mais Massoud Barzani subit depuis quelques jours des pressions et menaces internationales croissantes pour annuler cette consultation, qu’il a initiée.

Samedi, le Premier ministre turc Binali Yildirim a averti que la réponse de son pays au référendum d’indépendance du Kurdistan irakien aura des volets « sécuritaire » et « économique ».

Romandie.com avec(©AFP / 23 septembre 2017 18h08