Posts Tagged ‘maison de correction’

Liberia: un des évadés de la prison de Zwedru tué par des policiers

octobre 6, 2012
 
Sécurisation
© Abidjan.net par Lass Com
Sécurisation de la frontière libérienne: le Commandant Loss et les Forces spéciales au bord du fleuve Cavally
Dimanche 17 juin 2012. Frontière libérienne. Des éléments des forces spéciales investissent la forêt de Taï. Photo: le fleuve Cavally qui sert de frontière naturelle entre la Côte d`Ivoire et le Liberia

MONROVIA – Un des hommes qui s`étaient évadés mercredi de la prison de Zwedru, ville de l`est du Liberia proche de la frontière avec la Côte d`Ivoire, a été tué vendredi soir lors d`un échange de tirs avec des policiers, et un autre a été gravement blessé, a annoncé samedi le ministère de la Justice.
Vendredi soir « à environ 21 heures (locales et GMT), les évadés de la maison de correction de Grand Gedeh (à Zwedru) ont ouvert le feu sur l`Unité de réponse d`urgence de la police nationale » libérienne, indique le ministère dans un communiqué publié à Monrovia.
« Lors de l`échange de tirs, un évadé, James Nyekan, condamné à 15 ans de prison pour vol à main armée, a été tué, trois autres ont été capturés. Parmi eux, un a été sérieusement blessé par balle », ajoute le ministère qui affirme que les évadés « sont armés ».
« Ils ont acquis des armes auprès de chasseurs croisés sur leur chemin » depuis leur évasion, selon le ministère qui affirme qu`avant l`accrochage avec les policiers, ils ont « attaqué un village et blessé deux civils ».
Le ministère a offert la somme de 1.000 dollars à toute personne qui donnerait des informations fiables permettant l`arrestation des prisonniers en fuite.
Au moins 21 prisonniers s`étaient évadés mercredi de la prison de Zwedru, ville située dans une région de forêt dense difficile à contrôler qui abrite de nombreux hommes armés accusés d`avoir lancé récemment depuis le Liberia des attaques dans l`ouest de la Côte d`Ivoire et d`y être revenus se cacher.
En annonçant l`évasion, la police n`avait pas précisé quelle était la nationalité des prisonniers en fuite, dont le nombre a été estimé à une soixantaine par des médias libériens.
Monrovia avait annoncé mi-septembre la réouverture partielle des frontières avec la Côte d`Ivoire, fermées le 9 juin après une attaque dans le Sud-Ouest ivoirien ayant fait au moins 18 morts, dont sept Casques bleus nigériens.
Abidjan a réclamé l`extradition de six civils ivoiriens arrêtés au Liberia après l`attaque le 13 août d`un poste de l`armée ivoirienne dans la localité de Pekambly, près de la frontière.
Après avoir été détenus dans des prisons de l`est du Liberia, dont celle de Zwedru, ils ont été transférés à Monrovia début septembre.

AFP