Posts Tagged ‘Maîtrise’

Programme de bourses Radoub pour étudiants internationaux

octobre 16, 2020

Le programme de bourses Radboud offre à un certain nombre d’étudiants talentueux potentiels non-EEE la possibilité de recevoir une bourse pour poursuivre un programme complet de maîtrise en anglais à l’université Radboud.

Institution (s) hôte (s):

Université Radboud aux Pays-Bas

Niveau / domaine (s) d’études:

Programme de maîtrise enseigné en anglais (à l’exception des programmes de maîtrise Erasmus Mundus, des programmes de maîtrise conjoints et du programme de maîtrise en théologie (3 ans)).

Nombre de bourses:

12 bourses complètes et 25 bourses partielles sont offertes chaque année

Groupe ciblé:

Étudiants internationaux non-UE / EEE

Valeur de la bourse / inclusions / durée:

Une bourse complète couvre les frais de scolarité de 16000 € et les frais de subsistance de 10800 € (tels que définis par l’IND, le service néerlandais d’immigration et de naturalisation, pour 2021/2022).

Une bourse partielle réduira vos frais de scolarité à 2168 €. Par exemple: un boursier en 2021/2022 paiera des frais de scolarité de seulement 2 168 €, au lieu de 16 000 €.

Les bourses complètes et partielles couvrent également les coûts tels que ceux du visa, du permis de séjour, de l’assurance maladie et de l’assurance responsabilité civile (passeport d’assurance pour étudiants (IPS)).

Admissibilité:

Vous ne serez éligible pour obtenir une bourse Radboud que si vous:

  1. détenir un passeport non UE / EEE
  2. ne sont pas éligibles aux frais de scolarité inférieurs de l’EEE pour d’autres raisons
  3. avoir (obtiendra) un baccalauréat obtenu en dehors des Pays-Bas, aucun diplôme obtenu aux Pays-Bas et n’a reçu aucune formation antérieure aux Pays-Bas
  4. ont été pleinement admis au programme de maîtrise enseigné en anglais à partir du 1er septembre 2021,  comme indiqué dans la lettre d’admission officielle
  5. sont en mesure de se conformer aux conditions d’obtention d’un visa pour les Pays-Bas
  6. sont inscrits à l’université Radboud en tant qu’étudiant à temps plein pour l’année universitaire et le programme de maîtrise pour lesquels la bourse sera attribuée.

Instructions d’application :

La demande d’admission et la demande de bourse sont pleinement intégrées, il n’y a pas de procédure distincte pour la bourse. Vous pouvez postuler en indiquant lors de votre  demande d’admission à un programme de Master que vous souhaitez postuler pour une bourse Radboud. Vous devez avoir rempli votre demande d’admission via le système de candidature en ligne OSIRIS avant le 1er mars 2021.

Il est important de visiter le site officiel (lien ci-dessous) pour accéder au système de candidature en ligne pour obtenir des informations détaillées sur la manière de postuler à cette bourse.

Site Web officiel des bourses:   http://www.ru.nl/english/education/master’s-programmes/financial-matters/scholarships-grants/read_more/rsprogramme/

Avec Adiac-Congo par Concoursn

DSK est atteint d’une « maladie mentale »

août 30, 2011

L’ex-premier ministre Michel Rocard a estimé aujourd’hui que Dominique Strauss-Kahn était atteint d’une « maladie mentale » qui l’empêchait de « maîtriser ses pulsions ». Lors de l’émission Le Grand Journal de Canal+, Michel Rocard a déclaré : « Cet homme a visiblement une maladie mentale », éprouvant des « difficultés à maîtriser ses pulsions. C’est dommage, il avait un vrai talent, c’est vrai ».

Interrogé sur la primaire socialiste, il a estimé que « le plus populaire » était « sûrement François Hollande ». « Mais la mieux placée techniquement parce qu’elle (était) la première secrétaire du parti, c’est Martine Aubry. On verra bien », a-t-il ajouté.

Quant à celui qui serait le plus à même de gagner la présidentielle, « les deux sont des personnes de qualité et je mets grand soin pour travailler avec tous », a-t-il dit. Même avec Ségolène Royal?, lui demande-t-on : « J’espère que non parce que je ne crois pas à ses capacités pour cette fonction et je pense qu’elle ne sera pas élue », a-t-il répondu.

Comme on lui faisait remarquer que la présidente de Poitou-Charentes pensait pouvoir gagner, il a rétorqué : « Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n’importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine ».

Lefigaro.fr avec AFP