Posts Tagged ‘Mémoire’

CAN-2019 : la mémoire de Cheick Tioté honorée à Bouaké

juin 11, 2017

Le footballeur ivoirien Cheick Tioté lors d’un entraînement à Newcastle, au Royaume-Unis, le 3 octobre 2012. © SCOTT HEPPELL/AP/SIPA

« Merci champion »: la mémoire de Cheick Tioté, international ivoirien décédé soudainement le 5 juin, a été honorée lors de la rencontre opposant son pays d’origine à la Guinée (2-3) samedi à Bouaké, pour la 1re journée des qualifications à Coupe d’Afrique des nations 2019.

Une énorme banderole, gravée du portrait du joueur avec l’inscription « Merci champion », a été placée à l’entrée des vestiaires.

Les « Éléphants ivoiriens », joueurs et encadrement technique, ont porté un brassard noir durant le match, précédé par une minute de silence.

« Honorer sa mémoire »

Les joueurs guinéens se sont signalés de leur côté en arborant des tee-shirts à l’effigie de Tioté durant l’échauffement.

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, le Belge Marc Wilmots avait déclaré jeudi que sa formation devait battre la Guinée « pour honorer la mémoire de Cheick Tioté » .

Finalement son équipe, en mal d’inspiration, a été battue 3 à 2 par une équipe de Guinée déterminée et séduisante.

Tensions dans le stade

A la fin du match, les supporters ivoiriens sont descendus sur la pelouse pour exprimer leur mécontentement. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour protéger les deux équipes et les faire rentrer aux vestiaires.

Le corps de Tioté doit être rapatrié lundi en Côte d’Ivoire et la Fédération devrait alors organiser un hommage au joueur, vainqueur de la CAN-2015 et finaliste de l’édition de 2012.

Membre de l’équipe nationale ivoirienne durant les Mondiaux 2010 et 2014, international à 52 reprises, Tioté a effectué la plus grande partie de sa carrière à Newcastle.

Âgé de 30 ans, le milieu de terrain est décédé lors d’une séance d’entrainement avec son club du Beijing Enterprises (D2 chinoise).

Jeuneafrique.com

Des brocolis contre l’oubli

janvier 4, 2017

200183312-004

© Istock/Getty images

Ce n’est pas un scoop, manger des légumes verts à feuille ou des brocolis c’est bon pour la santé. Mais c’est aussi bon pour le cerveau. La lutéine, un caroténoïde contenu dans ces aliments (mais aussi dans le jaune d’œuf) aide à préserver la rapidité de réflexion et la mémorisation des connaissances accumulées au cours d’une vie. En s’agrégeant sur les membranes du cerveau, elle protège les neurones de la dégénérescence précoce, comme tend à le montrer une étude publiée dans la revue américaine Frontiers in Aging Neuroscience.

Les chercheurs ont posé une série de problèmes à une centaine de personnes âgées de 65 à 75 ans, tout analysant les taux de lutéine contenus dans le sang de chacun d’entre eux. Parallèlement, une IRM cérébrale était réalisée chez les sujets.

Conclusion : les personnes présentant un taux de lutéine élevé dans le sang, mais aussi des concentrations importantes de cette substance au niveau du cerveau (signes d’une consommation ancienne et régulière) ont obtenu les meilleurs résultats aux tests. Chez ces sujets, la matière grise est plus épaisse dans le cortex para-hypocampique : on est en présence d’un vieillissement cérébral sain. Pour les chercheurs, c’est une confirmation « de l’efficacité de certains nutriments à ralentir le déclin cognitif lié à l’âge ». Vous saurez maintenant quoi répondre quand votre mari râlera en voyant arriver un plat de brocolis à table.

Serengo.net par Pierre Morel

Votre chien peut se rappeler ce que vous avez fait

novembre 23, 2016

Miami – Les chiens ont plutôt la réputation d’avoir la mémoire courte et d’être facilement distraits, mais une étude publiée mercredi suggère qu’ils ne sont pas si tête en l’air.

Le meilleur ami de l’homme semble en effet être en mesure de se souvenir d’événements remontant à un passé récent, note l’étude parue dans la revue Current Biology.

Les scientifiques se sont penchés ici sur la mémoire épisodique des chiens, c’est-à-dire leur capacité à revenir en arrière mentalement pour se rappeler des détails d’un événement.

On savait que cette capacité existe chez les humains et chez les primates, mais cette étude est la première à prouver que les chiens en sont aussi dotés.

Il n’est pas possible de simplement leur demander: +Te souviens-tu de ce qui s’est passé ce matin ?+, a noté la principale auteure de ces travaux, Claudia Fugazza.

Celle-ci a donc adapté une technique d’entraînement inédite qui permet aux chiens en quelque sorte de répondre en fonction de la manière dont ils se comportent.

Dans le cadre de cette étude, 17 chiens de races diverses ont été entraînés à imiter le comportement humain: une personne se tient sur une chaise, saute en l’air… et les chiens sont entraînés à faire de même quand une personne leur dit: Fais-le.

Les 17 animaux ont dans un premier temps été entraînés à faire cela moyennant récompense.

Puis on leur a appris à rester couché, peu importe ce que fait leur maître. Et après un moment, ordre leur était donné: Fais-le, et les chiens devaient répéter l’action que leur maître avait accomplie auparavant, sans récompense.

Les chiens entraînés avec cette méthode peuvent imiter les actions de leur maître même 24 heures après, a souligné Mme Fugazza. Leur donner l’ordre +Fais-le+ après un certain temps est en quelque sorte une manière de leur demander: +Te souviens-tu de ce qu’a fait ton maître ?.

Au-delà de 24 heures toutefois, leur mémoire s’étiole.

Les résultats de cette étude sont les premières preuves de mémoire épisodique chez les chiens, assure l’étude.

Les experts sont en général divisés sur l’existence d’une mémoire épisodique chez les chiens: pour certains elle n’existe tout simplement pas, les chiens n’ayant pas conscience d’eux-mêmes et semblant vivre dans un éternel présent. Pour d’autres, ils ont forcément une mémoire épisodique, car ce sont des animaux avec un comportement social.

Les chiens ont une grande mémoire de nombreux événements et cette étude montre que nous sommes encore en train d’apprendre à quel point leur mémoire est bonne, a commenté Marc Bekoff, spécialiste d’écologie comportementale qui n’a pas participé à l’étude. Je ne suis donc pas surpris que les chiens puissent se souvenir de l’injonction +Fais-le+ après un certain temps.

Gema Martin-Ordas, experte en neuroscience à l’université de Newcastle, se montre plus mesurée, estimant que la complexité de la mémoire épisodique n’est pas entièrement prise en compte par l’étude.

Lorsqu’on se souvient d’événements passés, on ne se souvient pas seulement de ce qu’on faisait (i. e. manger), mais aussi d’où on le faisait (i.e. dans la cuisine), qui était là (i.e. ma mère) et/ou quand (i.e. hier), a-t-elle expliqué par écrit à l’AFP.

De ce point de vue, l’étude se penche sur l’aspect +que faisait-on+ mais me semble passer à côté de certaines autres composantes, poursuit-elle, reconnaissant toutefois que les chercheurs ont produit des conclusions intéressantes.

Claudia Fugazza, qui a aussi entraîné des dauphins, des orques et des perroquets à reproduire le comportement humain, estime que des travaux plus approfondis pourraient démontrer que ce type de mémoire existe aussi chez beaucoup d’autres animaux.

Romandie.com avec(©AFP / 23 novembre 2016 20h50)

Canada: « Disparu » il y a 30 ans, il avait en fait perdu la mémoire à 150 km de chez lui

février 14, 2016

Edgar Latulip avait disparu à l'âge de 21 ans.
Edgar Latulip avait disparu à l’âge de 21 ans.  Photo :  Police régionale de Waterloo

Un Ontarien disparu il y a 30 ans et qu’on croyait mort a souffert d’amnésie et vivait à 150 km de chez lui. Edgar Latulip, aujourd’hui âgé de 50 ans, avait été porté disparu en 1986 à Kitchener-Waterloo.

Le 2 septembre 1986, alors âgé de 21 ans, le jeune homme, qui souffre d’un retard de développement mental, avait en fait pris un autobus en direction de la région du Niagara.

Peu de temps après son arrivée, il s’était blessé à la tête et avait oublié son identité, a indiqué cette semaine l’agent Phil Gavin, de la Police régionale du Niagara.

Ce dernier n’en revient d’ailleurs toujours pas.

« C’est digne d’une fiction télévisée. » — Phil Gavin, Police régionale du Niagara

M. Latulip a ensuite mené sa vie tranquillement à St. Catharines pendant 30 ans, mais certains souvenirs resurgis récemment l’ont poussé à douter de sa véritable identité.

En janvier dernier, après quelques clics sur Google, sa travailleuse sociale a découvert que M. Latulip faisait l’objet d’un avis de recherche depuis toutes ces années.

Confirmation grâce à l’ADN

Sa véritable identité a été confirmée lundi dernier par un test d’ADN et la police indique qu’Edgar Latulip est entré en contact avec sa mère, qui habite à Ottawa, mais qu’ils ne se sont pas encore rencontrés. La famille veut attendre ces retrouvailles avant de s’adresser aux médias.

Au moment de sa disparition, Edgar Latulip vivait dans un foyer de groupe à Waterloo, rapportait à l’époque le Waterloo Region Record.

Edgar Latulip avait déjà fait des tentatives de suicide et lors de sa disparition en 1986, sa famille a cru qu’il s’était rendu aux chutes Niagara pour mettre fin à ses jours.

Radio-Canada avec La Presse Canadienne

Canada: Un élève en Nouvelle-Écosse a une mémoire phénoménale

janvier 10, 2016

phénomène

 
© Radio-Canada CBC/Phlis McGregor Un élève en Nouvelle-Écosse a une mémoire phénoménale
 

Quelques rares personnes dans le monde détiennent le titre de « maître de la mémoire », qui vient d’être décerné à Evan (Yifan) Xie, un élève en Nouvelle-Écosse.

Le jeune Chinois de 15 ans étudie en dixième année dans le pensionnat King’s-Edgehill, à Windsor. Ses parents l’ont inscrit dans cet établissement pour qu’il apprenne l’anglais.

Il est devenu le « maître mondial de la mémoire » à l’issue d’un championnat international tenu récemment en Chine. Pour s’y préparer, il s’est entraîné 10 heures par jour.

Pour obtenir le titre, les concurrents devaient réussis les épreuves suivantes :

  • Mémoriser en une heure 1000 chiffres choisis au hasard
  • Mémoriser en une heure l’ordre de 10 paquets de cartes
  • Mémoriser en 2 minutes l’ordre d’un paquet de cartes

Evan Xie a réussi haut la main les trois épreuves.

Le journaliste Tom Murphy, de CBC, a aussi mis sa mémoire à l’épreuve. L’adolescent n’a pris que 30 secondes pour mémoriser un jeu de cartes. Il peut le réciter de la première à la dernière carte, ou même à l’inverse.

Grâce à ses facultés extraordinaires, Evan est un premier de classe. L’enseignant d’histoire Christopher MacLean dit que cet élève prodigieux peut réciter de bonnes portions du manuel scolaire.

Evan Xie explique qu’il n’a pas d’astuces, il a simplement une mémoire photographique. Son habileté phénoménale a été remarquée quand il avait à peine 3 ans. Sa mère lui lisait des histoires qu’il pouvait ensuite répéter mot à mot, dit-il.

Mais l’adolescent souligne que son cerveau n’est pas comme un ordinateur. Il reconnaît qu’il lui arrive d’oublier des choses.

Avec les informations de Stéphanie Blanchet et de Phlis McGregor, CBC

Radio-canada.ca

Au moins 10.000 participants à la marche en mémoire de Nemtsov à Moscou

mars 1, 2015

Moscou – Au moins 10.000 personnes participaient dimanche dans le centre de Moscou à la marche en mémoire de l’opposant et ancien vice-Premier ministre Boris Nemtsov, assassiné vendredi soir près du Kremlin, selon des journalistes de l’AFP sur place.

La police a pour sa part fait état de 7.000 participants rassemblés en début d’après-midi pour cette marche qui a été autorisée par les autorités en plein centre de la capitale russe. Les entrées du métro près du point de départ de la marche étaient quasiment inaccessibles en raison de la foule.

Il est mort pour l’avenir de la Russie ou Il s’est battu pour une Russie libre, pouvait-on lire sur les pancartes tenues par les manifestants à Moscou, où l’on pouvait apercevoir nombre de drapeaux russes dans la foule.

A Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays, au moins 6.000 personnes se sont rassemblées pour honorer la mémoire de l’opposant, certains drapés dans des drapeaux ukrainiens, a constaté une journaliste de l’AFP.

Je porte un drapeau ukrainien car Nemtsov s’est battu pour mettre fin à la guerre en Ukraine. Et ils l’ont tué pour ça, explique Vsevolod Nelaïev.

Le cortège doit traverser le centre de la capitale russe avant de rejoindre le pont où Boris Nemstov a été abattu de quatre balles dans le dos peu avant minuit vendredi, non loin des murs du Kremlin.

Ces balles sont pour chacun d’entre nous, pouvait-on lire sur certaines pancartes qui affichaient également le portrait de l’opposant tué à l’âge de 55 ans.

Des centaines de personnes se sont également rassemblées dans plusieurs villes de province, notamment Ekaterinbourg dans l’Oural et Tomsk en Sibérie.

Des milliers de personnes avaient déjà déposé depuis samedi des bouquets et des bougies à l’endroit où M. Nemtsov a été assassiné.

Romandie.com avec(©AFP / 01 mars 2015 13h49)

Gare à ton soutien au dictateur !

octobre 3, 2011

Tu as soutenu le dictateur avec tes diplômes
En rédigeant de grands écrits avec ta plume
Mais tu as oublié que j’ai fini dans le charnier
Sans droit de sépulture viable comme un dernier
Des chiens errants sans maître et droit à la vie
Ta culture dorée a été une ingratitude à l’envie
Penses-tu te réjouir en voyant mes os à découvert
Assis dans le confort de ta télévision avec ton couvert
Pendant que mes vêtements déchirés enveloppes de mes os
Ne te montrent plus la forme réelle et exacte de mon dos
Pourquoi aimes-tu ramer à contre courant de la vérité
En se cachant sous le vocable démagogue de la liberté
Une liberté escroquerie vantarde et maligne du dictateur
Exhibant au vent et au peuple la libération comme facteur
D’un combat dont tu ignores ses véritables motivations
Pour un homme aux prétextes fallacieux et mal connus
Que tu n’as pas côtoyé durant son mandat dans la nation
Simple instigateur des idées volées dans la grande cohue
Garant d’une revendication erronée et bien plus surannée
Pour des générations taxées de connaissance médusée
Arrête de soutenir ce collectif de moqueurs en chambre
Qui rit de nos morts quand leur vie est au bon nombre
Moi je te redis que j’ai fini dans le charnier de l’histoire
Défendras-tu encore à jamais ton dictateur de triste mémoire
Gare à ta plume et à l’avenir innocente de ta progéniture
Car tu ne sais pas ce que nous réserve la vie future.

Bernard NKOUNKOU

Le grand assassin du soir

juin 2, 2011

Ô toi le grand assassin du soir
Je te vois encore dans le miroir
De mon regard éteint pour l’éternité

Tes paroles enregistrées dans la boîte noire
Au fond du tiroir fidèle de ma mémoire
Te poursuivent comme un tracas de conscience

Quand sonnent les sirènes de la poursuite
Ton coeur bat de l’aile chaque minute
Comme une mouche qui a perdu la tête

Ô toi l’assassin de basses besognes
Au comportement de vilaine charogne
Tu es une honteuse créature du monde.

Bernard NKOUNKOU

L’agonie de la langue

octobre 18, 2010

La langue perd l’orthographe
Sous le regard du photographe
Qui ne filme pas bien les mots
Lui causant beaucoup de maux

Le cerveau manque de mémoire
Dans ce monde plein d’histoires
Qui écorchent la bonne écriture
Sacrifiant le destin de sa droiture

Fusillée sur la grande toile du net
Manquant vite un brin de toilette
Elle souffre parfois de négligence
Sous le coup de la désobéissance

La langue est vraiment malmenée
Dans ce foutu monde déchaîné
Elle sollicite un grand secours
Pour son amour de toujours.

Bernard NKOUNKOU

Devant le Saint-Laurent

septembre 28, 2010

Mon regard traverse à la nage
Le Saint-Laurent
Et revient dans la lumière sauvage
De mon œil lentement
Apportant les images
De riches paysages
Que je cache dans ma mémoire
Comme des kilos de souvenirs
Déroulant le ruban de mon œil
Qui filme le panorama du ciel
Dans la beauté de la bande horizontale
Où le blanc se marie au vert végétal
Quand le souffle de mon désir
S’élance comme le tir
Dans la peau invisible du vent
Et plane à la surface du Saint-Laurent
Me donnant la confiance du trifluvien
Qui sait vivre avec les siens
Dans la randonnée de la croisière
Marque excellente de Trois-Rivières.

Bernard NKOUNKOU