Posts Tagged ‘mère porteuse’

Kim Kardashian : La star a trouvé une mère porteuse !

novembre 18, 2016

 

Kim Kardashian a peut-être trouvé la solution à l’un de ses problèmes majeures. Et pour ça, elle peut remercier son amie Chrissy Teigen.

Kim Kardashian : La star a trouvé une mère porteuse !

© abaca Kim Kardashian : La star a trouvé une mère porteuse !
Peu importe l’épreuve difficile qu’elle peut traverser, Kim Kardashian pourra toujours compter sur sa famille et sur quelques amies fidèles pour lui venir en aide.

Déjà mère de deux enfants, North et Saint, Kim K. a révélé qu’elle aimerait un troisième enfant pour agrandir un peu plus son clan mais un problème se pose.

Une nouvelle grossesse pourrait engendrer de graves complications pour la star de 36 ans car elle pourrait souffrir à nouveau « placenta accreta ».

Alors pour pouvoir pouponner à nouveau, la femme du rappeur Kanye West va avoir recours à une mère porteuse comme elle le confiait à sa mère Kris Jenner dans un épisode de L’In­croyable Famille Karda­shian. « J’en suis venue à la conclu­sion que j’al­lais penser à une mère porteuse ». 

Et son appel à l’aide a été entendu par l’une de ses copines, la femme du chanteur John Legend, Chrissy Teigen.

Selon Access Hollywood, la maman de Luna Simone Stephens, née en avril dernier, serait prête à se dévouer pour une de ses amies les plus proches. « J’ac­cepte immé­dia­te­ment, a-t-elle répondu. J’ai vrai­ment adoré la gros­sesse, vrai­ment. Je dirais oui ».

Un tel dévouement montre la solidité des liens qui unissent les deux jeunes femmes au cas où certains sceptiques en douteraient…

Public.com par JB

Usine à bébés en Thaïlande: la police examine l’ADN d’un riche Japonais

août 19, 2014

Bangkok – La police thaïlandaise examinait mardi un échantillon d’ADN d’un riche héritier japonais soupçonné d’avoir eu une dizaine d’enfants avec des mères porteuses en Thaïlande, au coeur d’un scandale surnommé l’usine à bébés.

Cette remise d’échantillon est le dernier développement d’une affaire qui passionne la presse depuis la découverte début août de neuf bébés élevés dans un même immeuble de Bangkok.

Le Japonais d’une vingtaine d’années est le fils d’un milliardaire à la tête d’un géant des télécommunications japonais selon les médias à Tokyo. Il n’a pu être entendu par les enquêteurs en Thaïlande, étant reparti au Japon.

Son avocat thaïlandais, Kong Suriyamontol, a remis lundi l’échantillon, prélevé au Japon avec les autorités compétentes, a-t-il assuré.

Nous vous tiendrons informés quand nous aurons les résultats des tests ADN transmis par la police scientifique, a déclaré mardi le commandant de police Naiyawat Phadermchit.

La police thaïlandaise enquête sur ce riche homme d’affaires après la découverte des neuf bébés présumés nés de mères porteuses. Ils vivaient dans un même immeuble avec neuf femmes. Une dixième, enceinte, a ensuite indiqué être une mère porteuse.

De nombreux couples étrangers venaient jusqu’ici en Thaïlande pour utiliser les services de cliniques de fécondation in vitro et des mères porteuses, même si les autorités insistent désormais sur le fait que la gestation pour autrui contre de l’argent n’est pas autorisée.

Une nouvelle loi en préparation devrait désormais punir de dix ans de prison les infractions à l’interdiction de gestation pour autrui à dimension commerciale.

Ce business des mères porteuses en Thaïlande a été mis sur le devant de la scène avec un récent scandale suscité cet été par un couple d’Australiens accusé d’avoir abandonné leur bébé trisomique à sa mère porteuse thaïlandaise.

L’Australie, dont plusieurs citoyens seraient bloqués en Thaïlande dans l’attente de pouvoir partir légalement avec leurs bébés, a demandé à Bangkok d’accepter une période de transition pour protéger les accords déjà conclus par des Australiens avec des mères porteuses.

L’ambassade d’Australie en Thaïlande se refuse à tout commentaire sur ce dossier.

Romandie.com avec(©AFP / 19 août 2014 12h21)

Neuf bébés de mères inconnues découverts dans un appartement

août 7, 2014

La police thaïlandaise a annoncé jeudi le lancement d’une enquête après la découverte mystérieuse de neuf bébés et autant de « nourrices » dans un appartement de Bangkok. Elle veut savoir si les enfants ont été mis au monde par des mères porteuses.

Alertés par des voisins, les services sociaux thaïlandais et la police s’étaient rendus mardi dans un immeuble de l’est de la capitale. Ils ont découvert dans un appartement les neuf bébés, neuf femmes s’occupant d’eux, et une dixième femme enceinte de six mois qui a indiqué être une mère porteuse, selon la police. Les nourrices ont dit à la police être payées 10’000 bahts (282 francs) par mois pour s’occuper des bébés.

« Nous devons scientifiquement prouver par des analyses ADN qui sont les parents (des bébés) et comment ils sont nés, naturellement ou par mère porteuse », a déclaré jeudi le chef adjoint de la police nationale, le général Aek Angsananont. Les résultats pourraient prendre plusieurs semaines.

Pas de papiers d’identité

S’ils sont nés de mères porteuses, il faudra également déterminer si les règles en la matière ont été suivies, a-t-il ajouté. Personne n’est pour l’instant poursuivi dans cette affaire.

Les enfants seraient âgés de deux semaines à deux ans, selon le foyer où ils ont été placés, mais aucun document d’identité n’a été trouvé dans l’appartement. La police a d’autre part indiqué douter des déclarations d’un avocat. Celui-ci a affirmé qu’un de ses clients, un riche Japonais, était le père des neuf enfants.

Cette affaire survient alors que l’histoire d’une mère porteuse thaïlandaise a eu ces derniers jours un retentissement international. La jeune femme a accusé un couple australien, pour lequel elle avait porté des jumeaux, de lui avoir laissé un garçon trisomique et d’avoir emmené sa sœur bien portante.

Romandie.com