La douceur qui prédomine depuis le week-end dernier frappera un mur dès vendredi. Selon la tendance 14 jours, le mercure descendra sous ou dans les normales de saison. Ce contexte laisse également la porte ouverte à un système dépressionnaire le week-end prochain ou en début de semaine prochaine.

 » Le positionnement des masses d’air favorisera des poussées de froid dès le week-end prochain. Avec des températures plus froides, la porte reste ouverte au retour des mélanges de pluie et de neige sur l’ensemble du territoire québécois. On surveille notamment un système qui affectera le Québec dès le début du printemps astronomique (dimanche 20 mars) « , explique Frédérick Boulay, météorologue à MétéoMédia.

Plusieurs modèles météo prévoient quelques centimètres de dimanche à lundi prochain dans plusieurs secteurs de la province. La situation sera à surveiller au cours des jours à venir.

Il est plus difficile de prévoir la forme des précipitations à cette période-ci de la saison puisque les températures varient plus près du point de congélation.

Ce facteur détermine rapidement si une averse se matérialise en pluie ou en neige.

Le 31 mars, la moyenne de températures sera de 7 °C à Montréal. La neige jamais très loin en mars Ne rangez pas vos pelles immédiatement, car il n’est pas impossible de voir quelques centimètres de neige tomber jusqu’en avril.

La moyenne des derniers 5 cm se situe à la fin mars dans le sud du Québec et en avril pour la majorité des autres régions.

Durant un mois de mars normal, les tempêtes de plus de 15 cm ne sont pas exceptionnelles. La moyenne des derniers 15 cm à Sherbrooke se situe autour du 16 mars.

Dans la région de Québec, cette moyenne est le 8 mars. À Val-d’Or, Saguenay, Sept-Îles, Rimouski et Gaspé, les bordées d’au moins 15 cm sont probables à la fin du mois de mars, voire en avril.

Selon les statistiques, la dernière tempête a lieu à la fin de février à Montréal (27 février).

Par MétéoMédia