Posts Tagged ‘Metz’

France: Le maire de Metz renvoyé en correctionnelle pour « détournement de fonds » et « prise illégale d’intérêts »

août 31, 2021
Le maire de Metz renvoye en correctionnelle pour "detournement de fonds" et "prise illegale d'interets"
Le maire de Metz renvoyé en correctionnelle pour « détournement de fonds » et « prise illégale d’intérêts »© AFP/Archives/Jean-Christophe VERHAEGEN

Le maire de Metz François Grosdidier (LR) a été renvoyé mardi devant le tribunal correctionnel d’Epinal où il devra répondre de « prise illégale d’intérêts » et « détournement de fonds publics » par la chambre de l’instruction de Nancy, a annoncé son avocat à l’AFP.

« Nous contestons formellement ces incriminations et nous nous interrogeons sur l’opportunité d’un pourvoi en cassation », a ajouté Me Alain Behr.

« Sur le fond, je suis serein », a réagi M. Grosdidier, qui évoque une « vengeance » et un « règlement de comptes politique ».

« Le problème est qu’il a donné des sous à une association qu’il dirigeait, c’est une situation inacceptable », a estimé pour sa part Elise Van Beneden, présidente de l’association anti-corruption Anticor, partie civile.

L’affaire avait débuté en février 2013 par une plainte avec constitution de partie civile de Philippe Mousnier, ancien adversaire politique de l’édile. Selon ce dernier, M. Grosdidier, alors député, aurait utilisé à deux reprises en 2009 et en 2011 des fonds de sa réserve parlementaire pour subventionner l’association Valeur Écologie, dont il était le président.

Un juge d’instruction avait rendu une ordonnance de non-lieu en 2016, confirmée en appel, en juin 2017, par la chambre de l’instruction de Metz. Mais Anticor avait ensuite introduit un recours en cassation.

La Cour de cassation avait cassé le non-lieu en juin 2018 et renvoyé cette affaire devant la chambre de l’instruction de Nancy. François Grosdidier a ensuite été mis en examen en février 2021.

François Grosdidier a été élu maire de Metz en 2020. Il avait été auparavant maire de la ville voisine de Woippy, de 2001 à 2017, et député de la 1ère circonscription de Moselle, de 1993 à 2011.

Alors qu’il était sénateur-maire UMP de Woippy, M. Grosdidier a déjà été condamné en 2015 pour « détournements de biens publics » pour avoir utilisé un véhicule de fonction de sa mairie afin de se rendre fréquemment à Paris

Par Le Point avec AFP.

France: «Marche mondiale» pour le climat samedi avant le G7 environnement

mai 3, 2019

 

Une «Marche mondiale pour la justice écologique et sociale» est organisée samedi à Metz (nord-est de la France) par un collectif d’une quarantaine d’associations environnementales et citoyennes, à la veille de la réunion prévue des ministres de l’Environnement du G7 dimanche et lundi.

«On va représenter les sept milliards (d’humains), beaucoup plus que les sept (pays) dirigeants», a lancé Eric, un des membres du collectif, lors d’une conférence de presse. «On attend beaucoup de monde: 5.000, 10.000 ou 15.000 personnes», a-t-il ajouté, précisant que des collectifs et partis politique belges, luxembourgeois et allemands avaient signé l’appel.

Le collectif, baptisé Alter G7, entend être «force de proposition» et offrir «un véritable contre-sommet» avec «une voix unitaire». «On veut que les gens du G7 sortent la tête de leur bureau et regardent que la foule est prête. On est sept milliards et ce n’est pas à sept individus de détruire notre futur», a ajouté Eric, qui appartient au collectif citoyen «Metz marche pour le climat».

Dans le collectif figurent des associations environnementales (Sortons du nucléaire, Les amis de la Terre…), citoyennes (Attac, Ligue des droits de l’Homme…), de combats locaux (GCO non merci, contre un projet de rocade autoroutière autour de la ville de Strasbourg) et d’autres mouvements comme les «gilets jaunes de Metz». «Il fallait faire une convergence des luttes. Lier le mouvement social gilets jaunes à l’écologie nous semblait juste: détruire le monde comme on détruit l’être humain, ce n’est pas possible», a estimé Samia, membre du mouvement social des «gilets jaunes» de Metz.

Le collectif prévoit d’organiser une action de désobéissance civile lors du sommet et a appelé à la non-violence. Mais «on sait que potentiellement, il peut y avoir des choses qui débordent», a reconnu Lorraine, représentante d’Attac Moselle. Les ministres de l’Environnement du G7 se réunissent à Metz, dimanche et lundi, sur le thème «Lutter contre les inégalités par la protection de la biodiversité et du climat», afin de préparer le sommet du G7 à Biarritz (sud-ouest de la France) en août. Un village éco-citoyen accueillant une centaine d’associations locales françaises et européennes est installé jusqu’à samedi après-midi à Metz.

Par Le Figaro.fr avec AFP