Posts Tagged ‘Mgr Martin Laliberté’

Canada-Diocèse de Trois-Rivières: Martin Laliberté devient le nouvel évêque, Mgr Tremblay écarté

mars 14, 2022

Après plus d’un an d’attente à la suite du départ à la retraite de Mgr Luc Bouchard, les citoyens du diocèse de Trois-Rivières ont maintenant un nouvel évêque. Si Mgr Pierre-Olivier Tremblay, évêque auxiliaire et administrateur diocésain à Trois-Rivières était pressenti pour ce prestigieux poste, c’est toutefois Mgr Martin Laliberté, 57 ans, évêque auxiliaire à Québec qui vient d’être nommé. Il devient du même coup le dixième évêque en poste au diocèse de Trois-Rivières.

Bien qu’il se dise heureux de la nomination de Mgr Laliberté, Mgr Tremblay avoue en toute humilité ressentir une certaine déception de ne pas avoir été nommé à ce poste. 

«Pour moi, c’est certain que ma première réaction a été un soulagement et une joie, car on a enfin une nomination après 13 mois d’attente. Mais évidemment qu’il y a une certaine déception parce que moi j’aime le milieu et les gens sont attachants. Mais nécessairement, j’ai vécu aussi dans ma vie de prêtre de l’attachement envers les communautés et qu’on doive s’en défaire, donc ça fait partie du travail», précise celui qui se dit prêt à devenir évêque à un autre endroit si la situation se présente.

Il faut d’ailleurs comprendre qu’afin de procéder à la nomination d’un nouvel évêque, les futurs prétendants ne font pas partie du processus. Ce sont plutôt des consultations qui sont effectuées afin d’en arriver à un consensus. Si bien que dans le cas du diocèse de Trois-Rivières, ni le nouvel évêque Mgr Laliberté, ou encore Mgr Tremblay n’ont été consultés au préalable.

«Souvent, les personnes impliquées directement ne sont pas au courant du processus. Probablement qu’ils ont étudié les candidatures et là ils essaient de voir qui est le mieux placé pour avoir ce poste. Moi j’ai été averti que la semaine dernière, donc pourquoi moi plus qu’un autre, je ne sais pas, car on ne me dit pas les raisons, mais je suis certain que Mgr Tremblay aurait pu très bien continuer à faire le travail», précise Mgr Martin Laliberté.Mgr Martin Laliberté deviendra le 10e évêque en poste au diocèse de Trois-Rivières.

Mgr Martin Laliberté deviendra le 10e évêque en poste au diocèse de Trois-Rivières. Stéphane Lessard

À cet effet, le nouvel évêque avoue avoir été le premier surpris de sa nomination au poste d’évêque du diocèse de Trois-Rivières.

«Je dois dire que j’ai été surpris au départ. Je m’attendais à avoir une nomination d’évêque au Québec, car il y a plusieurs possibilités, mais Trois-Rivières n’était pas l’endroit où je pensais qu’on allait m’envoyer, car on avait déjà un auxiliaire qui est là et qui est administrateur. Mais d’un autre côté, je suis très heureux, car je connais le dynamisme de la région, donc j’ai eu un soulagement. C’est une surprise que j’ai acceptée sereinement», précise-t-il.

De nombreux défis… et de la continuité

Malgré un enthousiasme certain, Mgr Laliberté avoue d’emblée avoir plusieurs défis devant lui au cours des prochains mois à titre de nouvel évêque du diocèse. Évidemment, les états financiers des différentes églises sont du nombre, précise le nouvel évêque, bien qu’il ne s’agisse pas du seul défi qui l’attend.

«Évidemment il y a l’état financier où je dois être au courant. Mais je sais aussi qu’ici, il y a un regroupement de paroisses, donc je dois aussi voir comment ça fonctionne, comprendre toute la structure diocésaine de Trois-Rivières qui est sur un très grand territoire. De plus, je dois voir comment ça fonctionne en zone urbaine et rurale, c’est quoi la dynamique actuelle, donc ce sont des défis d’apprentissage de la réalité de ce territoire qui m’attendent.»

C’est d’ailleurs dans la continuité  que le nouvel évêque souhaite faire sa marque dans la région. Chose que confirme d’ailleurs Mgr Pierre-Olivier Tremblay. 

«Je connais bien Mgr Laliberté et sans aucun doute qu’il va continuer dans la même lignée que moi. On a une vision conjointe et c’est un homme qui vise à parler de la spiritualité avec les mots d’aujourd’hui afin de rejoindre les gens d’aujourd’hui. C’est un homme ouvert, donc ça va être un beau cadeau pour les gens de la Mauricie.»

Une longue feuille de route

Malgré son titre de nouvel évêque du diocèse de Trois-Rivières, Mgr Laliberté possède une longue feuille de route. Il est notamment évêque auxiliaire à Québec et est membre de la Société des missions étrangères de la province de Québec (SMÉ). Il détient également un baccalauréat en théologie et un diplôme en pédagogie de l’Université Laval, en plus de détenir une année de formation spirituelle au Centre de spiritualité Manrèse et une maîtrise en Sciences de la mission à l’Université Saint-Paul.

Celui qui a été ordonné prêtre le 28 octobre 1995 est notamment connu pour son engagement missionnaire, et ce, partout sur la planète. Mentionnons notamment sa contribution de deux ans à Corail en Haïti avec l’Ordre franciscain séculier et son titre de missionnaire au Brésil. Par la suite, en 2004, il est nommé directeur au Centre international de formation missionnaire (CIFM) de sa société, puis comme supérieur général de 2013 à 2019, avant d’être nommé la même année à titre d’évêque titulaire de Sertei et évêque auxiliaire de Québec.

Rappelons que Mgr Luc Bouchard a pris sa retraite il y a 13 mois pour des raisons de santé. Depuis, il est de retour dans sa ville natale, à Cornwall.

Amélie Houle

Avec Le Nouvelliste AMÉLIE HOULE