Posts Tagged ‘Michel Rocard’

Michel Rocard victime d’un AVC et hospitalisé

mars 30, 2012

L’ancien Premier ministre Michel Rocard a eu un accident vasculaire cérébral alors qu’il se trouvait en Suède.

L’état de santé de Michel Rocard est encore incertain. Premier ministre socialiste de François Mitterrand de 1988 à 1991, il se trouvait à Stockholm, en Suède, pour un congrès, lorsqu’il a été victime d’un accident vasculaire cérébral, nous apprend LCI. Malgré la douleur, il n’a pas perdu connaissance et a été emmené conscient à l’hôpital. Il était alors accompagné par l’un de ses conseillers, qui est également responsable au sein de l’ambassade de France en Suède.

Pour l’heure, peu d’informations nous sont parvenues, mais on devrait en savoir plus d’ici la fin de l’après-midi. En 2007, il avait eu une hémorragie cérébrale alors qu’il était en déplacement en Inde. Âgé de 81 ans, l’ancien Premier ministre a continué à marquer la vie politique de son empreinte. Cette année, il a publié Mes points sur les i – Propos sur la présidentielle et la crise, un ouvrage préfacé par le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande.

Voici.fr par J.M

DSK est atteint d’une « maladie mentale »

août 30, 2011

L’ex-premier ministre Michel Rocard a estimé aujourd’hui que Dominique Strauss-Kahn était atteint d’une « maladie mentale » qui l’empêchait de « maîtriser ses pulsions ». Lors de l’émission Le Grand Journal de Canal+, Michel Rocard a déclaré : « Cet homme a visiblement une maladie mentale », éprouvant des « difficultés à maîtriser ses pulsions. C’est dommage, il avait un vrai talent, c’est vrai ».

Interrogé sur la primaire socialiste, il a estimé que « le plus populaire » était « sûrement François Hollande ». « Mais la mieux placée techniquement parce qu’elle (était) la première secrétaire du parti, c’est Martine Aubry. On verra bien », a-t-il ajouté.

Quant à celui qui serait le plus à même de gagner la présidentielle, « les deux sont des personnes de qualité et je mets grand soin pour travailler avec tous », a-t-il dit. Même avec Ségolène Royal?, lui demande-t-on : « J’espère que non parce que je ne crois pas à ses capacités pour cette fonction et je pense qu’elle ne sera pas élue », a-t-il répondu.

Comme on lui faisait remarquer que la présidente de Poitou-Charentes pensait pouvoir gagner, il a rétorqué : « Nous sommes dans une société de libre expression, le droit de dire n’importe quoi est un droit fondamental de la personne humaine ».

Lefigaro.fr avec AFP