Posts Tagged ‘Mimie Mathy’

Mimie Mathy envi­sage de porter plainte contre Babette de Rozières

novembre 28, 2014
Bataille est engagée

Plus de retenue: la bataille est engagée?

Faut pas pous­ser Mimie dans les orties

« Choquée » par les attaques de Babette de Rozières, accu­sée de racisme, Mimie Mathy en a assez. Pous­sée par son avocat, la star de José­phine ange gardien hésite à porter plainte contre la cuisi­nière.

Selon Babette de Rozières, Mimie Mathy est « une personne qui est un peu conne et imbé­cile », et raciste ! En guerre contre l’ac­trice depuis un inci­dent survenu en 2011, l’ex-cuisi­nière de C à vous a un sérieux problème avec l’in­ter­prète de José­phine, et ne se prive jamais pour la tacler et la décrire comme une « fausse gentille » mais vraie « méchante », et que personne n’ap­pré­cie réel­le­ment dans son entou­rage. Des charges violentes qui ont fait beau­coup de peine à Mimie Mathy : « C’est d’une très grande violence, a-t-elle confié au Scan Télé du Figaro. J’ai vrai­ment fondu en larmes : mais qu’est-ce que je lui ai fait ? S’il y a bien quelqu’un qui n’est pas raciste et qui tolère la diffé­rence, j’en suis la preuve vivante. Je ne comprends pas. Comment peut-elle m’attaquer en disant que je suis conne, méchante et imbé­cile ? »

Non, vrai­ment, Mimie Mathy ne comprend pas toute cette haine, et s’en est déso­lée une nouvelle fois sur LeMa­tin.ch : « Beurk, beurk beurk ! J’étais scot­chée qu’elle ressorte cette histoire qui n’a jamais existé, sûre­ment pour faire sa promo. C’est de l’achar­ne­ment, a-t-elle confié. Elle dit que mon entou­rage me déteste. Je travaille avec la même équipe depuis 30 ans ! J’ai mon tempé­ra­ment, comme tout le monde, mais je suis gentille, sensible, parta­geuse. Je ne triche pas avec mon image. Je ne pour­rais pas tricher depuis tant d’an­nées. »

Vrai­ment « choquée » par les propos de Babette de Rozières, surtout par les accu­sa­tions diffa­ma­toires l’ac­cu­sant de racisme et d’in­to­lé­rance, la comé­dienne estime qu’elle est allée trop loin. Et pour mettre un terme à cette histoire, elle envi­sage désor­mais de porter l’af­faire devant les tribu­naux. Lorsque Le Matin lui a demandé si elle avait l’in­ten­tion de porter plainte contre la cuisi­nière, elle a répondu qu’elle y songeait : « Mon avocat m’a appe­lée car il a trouvé ça dégueu­lasse. Je me laisse un peu de temps pour réflé­chir. » Le temps de voir si cet aver­tis­se­ment suffira à calmer le jeu…

Voici.fr par Mathias Alcaraz

Babette de Rozières confirme ses accu­sa­tions contre Mimie Mathy

novembre 27, 2014

 

Combat de vieilles poules: Babettes de rozières et Mimie Mathy

Combat de vieilles poules: Babette de Rozières et Mimie Mathy

« Même son habilleuse la trouve méchante »

 Les larmes de Mimie Mathy suite aux accu­sa­tions de racisme émises par Babette de Rozières n’ont pas atten­dri notre cuisi­nière. Bien au contrai­re… Ce matin, Babette a remis le couvert !

La partie de ping pong conti­nue entre Babette de Rozières et Mimie Mathy. Lors d’une inter­view diffu­sée hier sur Non Stop People, la cuisi­nière est reve­nue sur un épisode datant de 2011 au cours de laquelle Mimie Mathy aurait ironisé sur la présence « en masse » de personnes de couleur sur le canapé rouge de Michel Drucker. Un souve­nir que la cuisi­nière de C à vous a toujours gardé en tête, au point de trai­ter l’Ange gardien de « conne », « d’im­bé­cile » et de « fausse gentille ».

Des attaques que Mimie n’ac­cepte pas. Hier, dans l’après midi, c’est par l’in­ter­mé­diaire du Scan Télé du Figaro.fr que l’Ange gardien de TF1 a répondu : « Elle est folle ou quoi ? Comment peut-elle m’attaquer en disant que je suis conne, méchante et imbé­cile? » L’ac­trice se souvient bien de l’in­ci­dent : « Je tour­nais un José­phine juste à côté du studio Gabriel. Ce jour-là, c’était une spéciale Antilles. J’ai vu La Compa­gnie Créole et plein d’autres gens que je connais comme Kassa’v. En discu­tant avec Michel, j’ai dû dire une conne­rie du genre: “Je ne suis pas prête de faire Vive­ment Dimanche puisque tu n’invites que des Noirs.” En rigo­lant. »

Ce matin, sur les ondes d’Europe 1, Babette de Rozières a confirmé ses propos auprès de Jean-Marc Moran­dini : « J’as­sume à 100% ce que j’ai dit. Je ne retire pas une virgule. […] Quand elle dit que c’est une blague, je refuse ! Quand nous sommes passés dans la rue et qu’elle nous a regar­dés avec cet air de dédain et qu’elle a sorti ça… Moi, je ne l’ai pas ressenti comme une blague. »  La méchan­ceté de Mimie, Babette n’est pas la seule à la consta­ter : « Elle est méchante  Si je vous disais tout ce que j’ai reçu comme témoi­gna­ges… Des gens qui sont autours d’elle. Même de son habilleuse !»

Réfu­tant le fait de buzzer pour la promo de son dernier bouquin, Babette conclut serei­ne­ment en invi­tant Mimie à un dîner mijoté par ses soins. Une soupe à la grimace ?

Voici.fr par A M

Trai­tée de « conne et imbé­cile », une Mimie Mathy furieuse répond à Babette de Rozières

novembre 26, 2014
Mimie Mathy

Mimie Mathy

« J’ai fondu en larmes »

Ce matin Babette de Rozières a traité Mimie Mathy de « personne conne et imbé­cile », acces­soi­re­ment raciste Des propos auxquels la star de TF1 vient de réagir dans un élan d’in­di­gna­tion.

Depuis des propos enten­dus en 2011, Babette de Rozières accuse Mimie Mathy d’être raciste. Selon la chef, cette dernière aurait lâché lors d’une émis­sion de Michel Drucker consa­crée au DOM-TOM « Oh, Michel reçoit ces gens de couleur ! ». Une phrase que Mimie Mathy assure n’avoir jamais pronon­cée, mais que Babette de Rozières a toujours en travers de la gorge.

Invi­tée aujourd’­hui sur Non Stop People, l’an­cienne chef de C à vous a réitéré ces accu­sa­tions et, cerise sur le gâteau, ajouté que selon elle, Mimie Mathy est non seule­ment « un peu conne et imbé­cile », mais qu’en plus c’est une « méchante femme » doublée d’une « fausse gentille ». Des insultes auxquelles l’ange gardien de TF1 a répondu cette après-midi auprès de nos confrères du Scan Télé du Figaro.fr.

Inter­ro­gée sur les propos de Babette de Rozières, Mimie Mathy n’a pas mâché ses mots : « Mais qu’est-ce qu’il lui prend : elle est folle ou quoi ? Je ne la connais pas, je ne sais pas comment elle peut dire des choses comme ça. Elle doit avoir une promo à faire pour un bouquin et elle a besoin de taper sur quelqu’un qui est gentil et popu­laire pour faire parler d’elle. Quand j’ai vu qu’elle ressor­tait que j’étais raciste, que mon entou­rage me détes­tait, j’ai hallu­ciné. » La star de TF1, qui tient a préci­ser qu’elle ne connaît pas la cuisi­nière et ne l’a jamais rencon­trée, avoue avoir été extrê­me­ment choquée par ces accu­sa­tions : « C’est d’une très grande violence. J’ai vrai­ment fondu en larmes : mais qu’est-ce que je lui ai fait ? S’il y a bien quelqu’un qui n’est pas raciste et qui tolère la diffé­rence, j’en suis la preuve vivante. Je ne comprends pas. Comment peut-elle m’attaquer en disant que je suis conne, méchante et imbé­cile ? »

Quant à la fameuse phrase qui a fait sortir de ses gonds Babette de Rozières, Mimie Mathy pense pouvoir l’ex­pliquer : « Je tour­nais un José­phine [Ange gardien, sa série sur TF1, ndlr] juste à côté du studio Gabriel où [Michel Drucker] enre­gistre ses émis­sions. Ce jour-là, c’était une spéciale Antilles. J’ai vu La Compa­gnie Créole et plein d’autres gens que je connais comme Kassa’v. En discu­tant avec Michel, j’ai dû dire une conne­rie du genre: “Je ne suis pas prête de faire Vive­ment Dimanche puisque tu n’invites que des Noirs.” En rigo­lant. J’en ai reparlé avec lui : il s’en souvient très bien. » Comme preuve de sa bonne foi, Mimie Mathy rappelle que si elle est ambas­sa­drice de l’Uni­cef c’est pour aider l’Afrique et « pas les Suédois ».

D’après Mimie Mathy, si la chef cuisi­nière reparle régu­liè­re­ment de cet épisode, c’est pour se faire de la promo, car « chaque fois qu’elle sort un livre, il faut qu’elle ressorte cette histoire. »

Et si l’hé­roïne de TF1 n’en­vi­sage pas de porter plainte contre Babette de Rozières, qu’elle soupçonne d’être « folle-dingue », c’est égale­ment parce qu’elle ne veut pas « lui donner trop d’im­por­tance. » On n’en parle plus jusqu’à la prochaine fois ?

Voici.fr par Karine Hernandez