Posts Tagged ‘Mireille Mathieu’

Mireille Mathieu se confie sur sa relation avec Vladimir Poutine

août 19, 2022

Pour la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine, la chanteuse s’est exprimée sur le président russe, dans « Nice-Matin ».

Mireille Mathieu sort du silence. Ce jeudi 18 août, la chanteuse aux 200 millions d’albums vendus s’est exprimée dans les colonnes du quotidien Nice-Matin, notamment sur Vladimir Poutine, pour la première fois depuis le 24 février. Avant le conflit en Ukraine, elle n’avait pas hésité à dire qu’elle « admir[ait] Vladimir Poutine ». Si la chanteuse populaire dans le monde entier – et particulièrement en Russie – ne renie pas ses propos, elle les adapte.

Interrogée par nos confrères afin de savoir si elle « admire » toujours le chef du Kremlin, l’interprète de « La Paloma adieu » assure que cet avis « est personnel ». « Ma relation avec [Vladimir Poutine, NDLR] est différente de celle du simple chef d’État, puisqu’il m’a accueillie personnellement plusieurs fois lorsque je chantais [en Russie] », se défend-elle. Et de poursuivre, en déclarant qu’elle « aime beaucoup les peuples russe et ukrainien ».

« Il faut bannir le mot “guerre” »

« La Russie est un grand pays. Les Russes aiment la France, et c’est un peuple qui reste cher à mon cœur », confie Mireille Mathieu. Pour autant, elle n’élude pas le fait que le chef du Kremlin exerce un grand contrôle sur sa population. « Ils marchent à 100 % derrière [leur] président. C’est typiquement russe. Si l’on ne connaît pas bien le pays, on ne peut pas comprendre ça », juge-t-elle.

Habituellement invitée au Festival de la tour Spasskaya, l’artiste concède que le « contexte actuel » rend « compliqué » un tel déplacement. Durant l’ensemble de l’entretien, Mireille Mathieu n’utilise pas le terme « guerre ». Elle va même plus loin. « Il faut bannir du dictionnaire le mot “guerre” ». Elle appelle « de [ses] vœux » à « une rencontre entre le président Poutine et son homologue ukrainien ». Une telle entrevue paraît, à cette heure, improbable. Les tensions sont toujours au plus haut, notamment du fait des bombardements réguliers sur la centrale nucléaire de Zaporijia, dans le sud-est de l’Ukraine.

Autre célébrité proche de la Russie, Gérard Depardieu avait – dès la fin mars – dénoncé les « dérives inacceptables » du président Vladimir Poutine. Une déclaration d’autant plus remarquée que l’acteur français détient la nationalité russe depuis 2013.

Avec Le Point

Mireille Mathieu répond à ceux qui la traitent de ringarde

août 3, 2015

Mireille Mathieu

Mireille Mathieu

Mimi la philo­sophe

Le temps n’a pas d’em­prise (ou si peu) sur Mireille Mathieu. Cinquante ans après son tout premier Olym­pia, l’inoxy­dable inter­prète des Mille colombes conti­nue de tour­ner à travers le monde afin d’of­frir à son public le meilleur de son vaste réper­toire (1 200 titres au total). Ce week-end, à l’oc­ca­sion de son passage au Liban, dans la ville de Byblos, celle que ses fans surnomment affec­tueu­se­ment « la demoi­selle d’Avi­gnon » a rencon­tré un jour­na­liste de L’Orient le jour. Ne cachant pas sa joie de retrou­ver son public liba­nais, après 41 ans d’ab­sence, Mireille Mathieu se montre loquace. « Je suis toujours heureuse de vivre de ma passion, confie l’ar­tiste. De voya­ger partout à travers le monde pour chan­ter et décou­vrir d’autres cultures. »

Bien moins présente en France depuis quelques années, souvent raillée dans les médias (voir trai­tée de ringarde), Mireille Mathieu se veut philo­sophe. « Je n’ai pas telle­ment de problèmes avec les médias en France, constate l’ar­tiste. Si on dit des choses fausses sur moi et que ça va trop loin, j’assigne en justice (réfé­rence à l’affaire des Pussy Riot). » Loin de faire l’una­ni­mité dans les bacs hexa­go­naux et souvent moquée dans Le Petit jour­nal l’an­née dernière, la chan­teuse ajoute : « De toute façon, comme disait Sacha Guitry, du moment qu’on parle de vous, en bien ou en mal, ça prouve que vous exis­tez. Et un artiste aime bien qu’on parle de lui, qu’on dise qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas. Même si ce qui reste le plus impor­tant pour moi, c’est de commu­niquer avec mon public. » En chan­sons de préfé­rence.

Voici.fr  par Anthony Martin

Mireille Mathieu explique pourquoi elle a chanté devant Kadhafi et Poutine

novembre 1, 2014

Un concours de circons­tances

Inter­viewée dans C à vous, Mireille Mathieu a expliqué les raisons pour lesquelles elle a été amenée à chan­ter devant Vladi­mir Poutine et Mouam­mar Kadhafi.

À la table d’Anne-Sophie Lapix, Mireille Mathieu ne s’est pas lais­sée faire. Oui, elle a chanté pour celui qu’elle appelle Monsieur Vladi­mir Poutine, car il est « le président d’un grand pays, que c’est un pays et un peuple que j’adore ». Anne-Sophie Lapix rebon­dit : « On vous l’a souvent repro­ché ? » Mireille Mathieu y voit là une oppor­tu­nité en or pour réta­blir la vérité, puisque selon elle, « on a souvent dit des choses qui sont fausses ».

« Monsieur Poutine est venu avec son hôte qui était Monsieur Kadhafi. Comme toujours, je me produi­sais au Palais du Krem­lin […] Et il a donc assisté à mon tour de chant », explique-t-elle en souriant. La chan­teuse de 68 ans n’a même pas pensé à refu­ser de chan­ter devant l’an­cien diri­geant libyen.

« C’était l’hôte d’un président, je chan­tais pour un peuple qui est un grand peuple, qui est unle­peuple russe que j’aime énor­mé­ment. Et je ne dirais abso­lu­ment pas de mal d’un président. » Mireille Mathieu a en effet un lien parti­cu­lier avec la Russie, où elle a un énorme succès. En 2010, elle y a reçu la médaille « du courage et de la vaillance ». Une récom­pense qui lui donne le droit de travailler sur des affaires sensibles en Russie. Et en 2012, elle était inter­ve­nue à la télé­vi­sion russe au sujet des Pussy Riot, avant d’être censu­rée…

Voici.fr

Mireille Mathieu a fêté son jubilé à l’Olympia

octobre 25, 2014

Mireille Mathieu, très émue, a fêté vendredi soir ses 50 ans de carrière à l’Olympia. Ce tour de chant était le premier d’une série de concerts qu’elle doit donner jusqu’à dimanche sur la scène parisienne, avant une grande tournée anniversaire.

L’éternelle « Demoiselle d’Avignon » a été ovationnée debout presque à chaque titre. Accompagnée par un orchestre de dix musiciens et trois choristes, elle a repris ses plus grands succès dont « Paris en colère », « Une Histoire d’amour », « Acropolis Adieu » et « Mille colombes ».

La chanteuse a rendu bien sûr hommage à Edith Piaf en reprenant « L’Hymne à l’amour » et un peu plus tard « Non, je ne regrette rien ». Elle a aussi interprété de nouveaux titres dont « Ce n’est rien », titre très rock qui tranche avec son répertoire habituel.

Maman était là
Trois générations étaient réunies pour cet anniversaire artistique auquel Mireille Mathieu a souhaité associer sur scène, au moment d’un monumental gâteau, sa mère Marcelle, 92 ans, aussi connue que sa fille par les fans français et étrangers.

La « Demoiselle d’Avignon » ne s’était pas produite en tournée française depuis 2005. Pour son jubilé, elle enchaînera après l’Olympia une dizaine de concerts en France, avant une nouvelle tournée internationale qui la conduira notamment à Genève en novembre.

Romandie.com