Posts Tagged ‘mise en ligne’

Canada: un policier mis en examen pour homicide d’un jeune Syrien

août 20, 2013

OTTAWA (Province d’Ontario) – Un policier a été mis en examen mardi pour homicide après la mort par balles d’un jeune Syrien de 18 ans le mois dernier dans un bus de Toronto, un drame qui avait provoqué une vague d’indignation.

Le policier James Forcillo, 30 ans, qui a comparu mardi brièvement au tribunal de Toronto, s’est vu signifier sa mise en examen pour meurtre au deuxième degré, sans préméditation. Il a été remis en liberté avec une caution fixée à 500.000 dollars canadiens (360.000 euros) et interdiction de quitter la province de l’Ontario.

Le 27 juillet dans la nuit, Sammy Yatim, qui brandissait un couteau, seul dans un tramway immobilisé dans le centre-ville de Toronto, avait été mis en joue par un groupe de policiers. Ces derniers l’avaient sommé à plusieurs reprises de lâcher son arme blanche, selon des témoins et une vidéo amateur mise en ligne sur Youtube.

C’est un événement tragique pour la famille et pour l’agent de police, a déclaré son avocat Peter Brauti à l’issue de l’audience.

Lors du procès, dont la date reste à fixer, la défense avancera l’argument que ce policier n’a pas demandé à être au pied du tramway. Il était de service et avait l’obligation légale d’être là, a-t-il ajouté.

Dans la vidéo postée sur internet, les images montrent les policiers se tenant à environ cinq mètres du tramway dans lequel se tient debout le jeune homme. Neuf détonations sont ensuite entendues. Transporté dans un hôpital de la capitale économique canadienne, ce jeune Syrien arrivé cinq ans plus tôt au Canada, a succombé un peu plus tard.

Très rapidement, les médias et les amis de Sammy Yatim avaient interpellé la police pour connaître les raisons de leur décision d’ouvrir le feu à bout portant plutôt que d’utiliser des armes de défense comme le Taser.

Pour l’avocat de James Forcillo, chacun peut avoir une interprétation différente de la vidéo. Je n’ai pas vu toute la vidéo mais comme chacun sait quand vous la regardez avec une perspective, elle peut être vue sous une autre perspective et cela peut être complètement différent, a indiqué Me Brauti.

L’inspection générale de la police de la province de l’Ontario (centre-est), qui enquête sur les homicides impliquant la police, a retenu le meurtre au deuxième degré à l’encontre de James Forcillo, officier de police depuis six ans.

Dans un communiqué, la famille du jeune homme avait réclamé une enquête plus large. Plus de 20 policiers en uniforme étaient présents sur les lieux et aucun n’a cherché à éviter les tirs ou à engager une médiation, selon la famille.

Interrogé mardi sur les marches du palais de Justice, le président du syndicat des policiers Mike McCormack a estimé que James Forcillo était bouleversé et sous le choc à l’audience.

Ce leader syndical a reconnu l’impact négatif de l’affaire pour la police. Ce n’est jamais bon quand l’un de nos officiers est poursuivi et plus particulièrement quand il est poursuivi pour meurtre au deuxième degré.

Romandie.com avec (©AFP / 20 août 2013 21h44)

La Hollandouille grimpe sur youtube

juin 11, 2013

Une vidéo parodiant Big Bisou de Carlos et se moquant du président de la République comptabilise déjà près de 9000 visiteurs en quelques jours.

« Hollandouillez-vous ». Les paroles de La Hollandouille sont on ne peut plus claires. Ecrites par un certain Fransoa Paname, elles parodient celles de la chanson Big Bisou du célèbre Carlos, et se moquent du président de la République François Hollande. La vidéo a été mise en ligne le 4 juin et comptabilise aujourd’hui près de 9000 vues.

Son auteur Fransoa Paname assure en début de vidéo qu’elle n’a « aucune vocation politique ». Son objectif: « distraire », et « tout oublier en 4 minutes ». Le clip a été réalisé entre amis précise Le Midi Libre, avec l’aide de plusieurs membres de sa famille. Des oreilles vont siffler à l’Elysée, mais ce genre de vidéos parodiques séduisent les internautes, en témoigne celle du jeune Josh qui avait composé début 2013 une chanson à la gloire de Nicolas Sarkozy, rigolote dans son genre avec plus de 80 000 visiteurs. Le match est lancé.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/la-hollandouille-la-chanson-qui-se-moque-de-francois-hollande-grimpe-sur-youtube_1256245.html?xtor=EPR-618-%5BXPR_Culture%5D-20130611–1531075@247657980-20130611125945#JfrosYf75WYCHfSC.99

Lexpress.fr

Barack Obama, l’investiture en chansons

janvier 21, 2013

Une playlist de choix pour vivre la journée en musique

Barack Obama, l'investiture en chansons

 

Pour accompagner la journée d’investiture de Barack Obama, une playlist d’une quinzaine de titres a été mise en ligne sur Spotify pour servir de bande-son à ce grand événement. Un choix très symbolique.

La musique a toujours été présente dans la vie politique, et dans la vie tout court, de Barack Obama. Ses équipes de communication créent des playlists de morceaux choisis avec soin afin d’accompagner les moments clés qui jalonnent la carrière du président. Après celle de la campagne présidentielle, une liste consacrée à la journée d’investiture vient d’être mise en ligne, toujours sur Spotify.

Une playlist à coloration très soul et blues, matinée de R’nB grâce à des titres comme Signed, Sealed, Delivered (I’m yours) de Stevie Wonder, I was here de Beyoncé, la star de la chanson qui chantera l’hymne américain The star splangled banner devant le Capitole de Washington lundi.

Le choix des chansons par Barack Obama et ses équipes n’est en rien dû au hasard. Les titres figurent sur la playlist soit pour remercier des artistes qui se sont engagés pour le président sortant lors de la campagne (Katy Perry, Marc Anthony, Kelly Clarkson par exemple), soit parce que les chansons délivrent des messages, dans leurs titres ou dans leurs textes. New day d’Alicia Keys, Something special d’Usher, Higher and higher de The Soul children ou encore Future de Mindless behavior.

Barack Obama n’a pas retenu Sweet home chicago ou encore Let’s stay together d’Al Green, qu’on l’a pourtant vu entonner lors de quelques meetings de sa campagne présidentielle.

Gala.fr