Posts Tagged ‘Mombasa’

Kenya: incendie dans un hôpital à Mombasa, plus d’une centaine de patients évacués

novembre 12, 2019

 

Le plus vieil hôpital de la ville portuaire de Mombasa, sur la côte kényane, a pris feu mardi 12 novembre au soir, menant à l’évacuation d’une centaine de patients, ont annoncé la Croix-Rouge kényane et la police.

«Nous avons établi que l’incendie a débuté à cause de l’explosion d’une bonbonne de gaz», a déclaré le chef de la police de la région de la côte, Rashid Yakub. «Heureusement, il n’y a pas de victimes car tous les patients et le personnel ont été évacués à temps». La Croix-Rouge kényane a de son côté précisé dans un communiqué que les patients, plus de cent au total, avaient été admis dans un autre établissement de la deuxième ville du Kenya, l’hôpital Aga Khan.

L’incendie du Mombasa Hospital s’est déclenché vers 20h30 (17h30 GMT), a ajouté la même source, alors que les chaînes de télévision locales passaient en boucle mardi soir les images impressionnantes des flammes s’échappant de l’hôpital en feu.

Construit par les Britanniques en 1890, cet hôpital est le plus vieux de la ville. Il a une capacité de 125 lits.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Kenya : des hommes à moto ouvrent le feu à Mombasa, 4 morts

juillet 20, 2014

Mombasa (Kenya) – Des hommes à moto ont ouvert le feu dimanche soir dans un faubourg de Mombasa, deuxième ville du Kenya située sur la côte, a annoncé la police, tuant au moins quatre personnes, selon une source hospitalière.

Le chef de la police du département de Mombasa, Robert Kitur, interrogé par l’AFP, avait initialement fait état de deux morts, dans cette attaque, sans pouvoir dire dans l’immédiat s’il s’agissait d’un acte criminel ou terroriste.

Une infirmière du principal hôpital de Mombasa a ensuite indiqué à l’AFP que l’établissement avait reçu les corps de quatre personnes tuées dans l’attaque ainsi que huit blessés.

Vers 20H30 (17H30 GMT) des gens à moto ont abattu deux personnes et en ont blessé deux autres dans le quartier de Soweto, à Likoni, a déclaré à l’AFP M. Kitur.

Nous ne savons pas qui sont ces assaillants, a-t-il ajouté, précisant qu’ils avaient ouvert le feu aveuglément.

L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat.

Selon des habitants du quartier de Soweto, interrogés par un journaliste local, quatre tireurs ont ouvert le feu et la fusillade a duré une quinzaine de minutes.

Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué la série d’attaques menées par des commandos armés qui ont fait au moins 94 morts depuis la mi-juin, sur la côte kényane, dans le département de Lamu, à environ 300 km de Mombasa.

Les shebab ont qualifié ces attaques de représailles à l’intervention militaire que mène le Kenya contre eux en Somalie depuis octobre 2011.

Vendredi soir, sept personnes, dont des policiers, ont été tuées lorsque des hommes armés ont mitraillé un car, puis un véhicule de police arrivé sur les lieux, sur une route à une cinquantaine de kilomètres de l’archipel de Lamu, ancien joyau touristique kényan.

La ville de Mombasa, comme la capitale Nairobi et d’autres villes du Kenya ont été visées par plusieurs attaques à la bombe ou la grenade depuis que l’armée kényane est entrée en Somalie.

En mars, la police avait intercepté une voiture piégée prête à l’emploi à Mombasa.

Plusieurs ambassades occidentales ont déconseillé les déplacements à Mombasa et, certaines sur la côte touristique, infligeant un coup sévère au tourisme local, déjà mal en point.

Romandie.com avec(©AFP / 20 juillet 2014 23h03)

Kenya: décès d’une touriste russe attaquée à Mombasa

juillet 6, 2014

Mombasa (Kenya) – Une touriste russe attaquée par des hommes armés dimanche à Mombasa, la grande ville portuaire de la côte kényane, est décédée des suites de ses blessures, a annoncé la police.

Malheureusement la dame qui s’était fait tirer dessus a succombé à ses blessures, a déclaré Tom Okoth, un haut responsable de la police locale.

Il a confirmé que la victime était de nationalité russe, comme l’avaient indiqué auparavant des médias locaux.

Selon la police, la touriste visitait Fort Jesus – fort portugais datant du XVIe siècle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco – avec deux autres personnes quand trois hommes armés ont ouvert le feu sur le groupe et volé un sac contenant des appareils photo et des téléphones.

Mombasa a été le théâtre de violences au cours des derniers mois, avec une série d’attaques attribuées aux islamistes somaliens shebab, liés à Al-Qaïda, ou à leurs sympathisants locaux.

Dans la région de la côte, à quelque 300 km au nord, près de l’archipel touristique de Lamu, au moins 18 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans des raids revendiqués par les shebab.

Les islamistes, qui ont mené une série d’attaques sur le sol kényan en représailles à l’intervention de l’armée kényane en Somalie, avaient appelé en juin les touristes étrangers à ne pas se rendre au Kenya, décrété zone de guerre.

Le pays est connu aussi pour ses chiffres très élevés en matière de criminalité.

Plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Australie et le Canada, ont relevé en mai leur niveau d’alerte sur le Kenya en raison de menaces terroristes, déconseillant notamment les déplacements à Mombasa, voire pour certains sur tout ou partie de la touristique côte kényane.

Romandie.com avec(©AFP / 06 juillet 2014 13h03)

Kenya: trois morts et une quinzaine de blessés par deux attentats à Mombasa

mai 3, 2014

Mombasa (Kenya) – Au moins trois personnes ont été tuées et une quinzaine blessées samedi par deux attentats à l’explosif dans la ville portuaire kényane de Mombasa, ont indiqué des responsables.

Une des explosions s’est produite dans un hôtel très connu, le Reef Hôtel, sur une plage du quartier de Nyali, et l’autre a eu lieu dans le quartier de Mwembe Tayari, près du centre ville.

Le ministère kényan de l’Intérieur a annoncé que trois personnes avaient été tuées et une quinzaine blessées dans une station de bus à Mwembe Tayari dans l’explosion d’une grenade lancée dans un autocar bondé de passagers en provenance de Nairobi. Il a ajouté qu’un engin artisanal avait explosé dans ou près de l’hôtel, sans faire de victime.

Nous avons eu deux incidents: l’un à la station de bus où trois personnes ont perdu la vie. Dans le second incident qui s’est produit près d’un hôtel à Nyali, il n’y a pas eu de victime, a déclaré à l’AFP un responsable de la police. La direction du Reef Hôtel a confirmé qu’il n’y avait eu aucune victime à déplorer parmi les clients et le personnel.

Aucune revendication n’avait encore été faite samedi soir.

Mombasa, deuxième ville du pays située sur l’Océan Indien, est l’une des principales entrées vers l’Afrique de l’Est et un lieu très apprécié des touristes pour ses plages et son climat.

Très majoritairement musulmane, elle a été secouée ces derniers mois par une série de violences confessionnelles et des attentats.

Le gouvernement s’est lancé dans une vaste offensive controversée contre les islamistes soupçonnés d’être liés à leurs voisins somaliens, les rebelles islamistes shebab, liés à Al-Qaïda.

Le Kenya, où vit une importante communauté d’origine somalienne, est sous le coup d’attaques des shebab depuis qu’il s’est militairement engagé contre eux en Somalie en 2011, au sein de la force de l’Union africaine, pour soutenir le fragile gouvernement de Mogadiscio.

La police kenyane est accusée d’arrestations indiscriminées et d’exécutions extra-judiciaires au sein de la communauté somalienne de Mombasa, mais aussi de Nairobi.

Romandie.com avec(©AFP / 03 mai 2014 21h42)

Kenya : deux morts et des blessés dans une attaque contre une église

mars 23, 2014

Deux personnes ont été tuées et une dizaine blessées par des hommes armés dimanche qui ont ouvert le feu pendant un office religieux dans une église près à Mombasa, principale ville de la touristique côte kényane, a annoncé la police.

Le chef de la police locale du district de Likoni – situé juste au sud de Mombasa – Robert Mureithi a déclaré que des hommes armés avaient tué les deux fidèles, un homme et une femme, avant de prendre la fuite.

Durant la fusillade, « environ dix autres fidèles ont été blessés et transportés à l’hôpital », a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions sur la gravité de leurs blessures.

Le Kenya est la cible d’une série d’attaques depuis son intervention militaire en octobre 2011 dans le sud de la Somalie où il a dépêché des troupes pour combattre les Shebabs liés à al-Qaida.

Depuis qu’ils ont rejoint la force de l’Union africaine, les soldats kényans participent à une nouvelle opération militaire lancée en mars contre les bases des radicaux islamistes.

Menaces

Le Kenya, tout comme l’Ouganda qui participe aussi à la force africaine, ont tous deux mis en garde contre d’éventuelles nouvelles attaques des Shebabs sur leur territoire.

Les rebelles islamistes avaient revendiqué le massacre dans un centre commercial de Nairobi qui avait fait au moins 67 morts en septembre.

Les Shebabs avaient déclaré que cette opération était une « réponse » à la présence des forces kényanes en Somalie.

L’attaque de dimanche intervient quelques jours après l’arrestation lundi de deux hommes qui circulaient à bord d’un véhicule piégé à Mombasa, et qui étaient soupçonnés de préparer « une attaque de grande ampleur ». Les deux hommes étaient surveillés depuis la Somalie par des forces kényanes et étrangères.

Jeuneafrique.com avec AFP

Kenya: deux prêtres tués sur la côte

octobre 20, 2013

MOMBASA (Kenya) – Deux prêtres ont été tués ce week-end sur la côte kényane au cours d’attaques séparées, ont annoncé dimanche les églises respectives auxquelles ils appartenaient.

Dimanche matin dans Mombasa, la grande ville portuaire de la côte sur l’Océan Indien, Charles Matole, l’un des chefs de la Vikwatani Redeemed Gospel Church a été retrouvé mort, tué par balle, dans l’église. Le cadavre du second, Ebrahim Kidata de l’East African Pentecostal Churches a été retrouvé samedi matin dans le bush près de Kilifi, à 60 km au nord de Mombasa, sur la côte.

La situation est restée calme dimanche, après l’annonce des deux morts. Le 4 octobre, la nouvelle de l’assassinat d’un prêcheur islamiste radical avait déclenché des émeutes dans Mombasa.

Charles Matole a été retrouvé abattu par balle, assis sur sa chaise, une bible sur les genoux, apparemment en train de préparer l’office du dimanche

Nous l’avons retrouvé avec du sang s’écoulant de sa tête, e expliqué un membre de l’église, Morris Ali, précisant que rien n’avait été volé dans l’église.

Selon d’autres témoins, Matole avait auparavant indiqué qu’il avait reçu des menaces de mort.

A Kilifi, le cadavre du pasteur Kidata a été retrouvé dans le bush, selon des membres de sa congrégation.

Selon un responsable local, Teddy Mwambire, le pasteur, âgé d’une cinquantaine d’années et qui avait été ordonné quelques semaines plus tôt, a certainement été étranglé.

Des proches de Kidata avait perdu tout contact téléphonique avec lui samedi, aloes qu’il voyageait en moto entre deux villes de la région. La moto a été volée par les tueurs, selon les mêmes sources.

Il n’y a apparemment aucun lien entre les deux assassinats, qui n’ont pas été revendiqués.

Romandie.com avec(©AFP / 20 octobre 2013 21h54)