Posts Tagged ‘nadine morano’

Nadine Morano insultée: l’humoriste Guy Bedos relaxé

septembre 14, 2015

Guy Bedos (d) et la députée européenne Nadine Morano, au tribunal de Nancy, avant le procès de l'humoriste pour insulte, le 7 septembre 2015.afp.com/Jean-Christophe Verhaegen

Guy Bedos (d) et la députée européenne Nadine Morano, au tribunal de Nancy, avant le procès de l’humoriste pour insulte, le 7 septembre 2015.afp.com/Jean-Christophe Verhaegen

Le tribunal correctionnel de Nancy a relaxé ce lundi l’humoriste, qui était visé par une plainte pour avoir traité Nadine Morano de « connasse ». Pas plus tard que samedi soir, Guy Bedos avait réitéré ses insultes.

Auprès du Figaro, Nadine Morano avait estimé qu’il y avait des « limites à l’humour ». Le tribunal correctionnel de Nancy n’a pas eu la même analyse dans le litige qui oppose la députée européenne Les Républicains à Guy Bedos. L’humoriste a bénéficié ce lundi d’une relaxe alors qu’il était poursuivi pour « injure envers un dépositaire de l’autorité publique ». Des faits passibles d’une amende de 12 000 euros.

Le tribunal a estimé qu’il était resté dans « la loi du genre » en tant qu’humoriste, et qu’il n’avait « pas dépassé ses outrances habituelles » lorsqu’il avait copieusement insulté l’élue lors d’un spectacle à Toul (Meurthe-et-Moselle) en 2013. A l’époque, Nadine Morano est élue dans cette ville de Meurthe-et-Moselle.

Des insultes réitérées samedi soir

Sur scène, Guy Bedos aurait lancé: « Nadine Morano a été élue ici à Toul? Vous l’avez échappé belle! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne! ». Des propos qui n’ont jamais pu être vérifiés étant donné qu’il n’existe aucun enregistrement sonore. La députée européenne assure qu’il l’a également traitée de « salope ». Et avait jugé à l’époque que l’humoriste, à la retraite depuis, avait « une fin de carrière pathétique ».

Samedi soir sur le plateau d’On n’est pas couché, Guy Bedos avait réitéré ses insultes, traitant Nadine Morano de « connasse ». « Je ne dirai pas un mot ni pour ni contre Nadine Morano », commence par rétorquer Guy Bedos à Laurent Ruquier. « Elle est trop chère. J’aurai le résultat du verdict lundi prochain. D’ici là, je me tais ». Mais, devant l’insistance du présentateur, l’humoriste ne se fait pas prier longtemps. « 15 000 euros, quand même! 15 000 euros. Ça ne va pas, non? Connasse! » lance-t-il, sous les rires du public.

Lexpress.fr

Hillary Clinton: bienvenue sur Twitter

juin 11, 2013

Excellent démarrage sur le réseau social pour l’ex-secrétaire d’Etat

À l’exception de quelques interventions publiques, Hillary Clinton s’est fait très discrète depuis son départ du gouvernement Obama le 1er février. Elle revient donc au premier plan en ouvrant son compte Twitter, un outil de communication devenu indispensable dans le monde politique.

«Thanks for the inspiration @ASmith83 & @Sllambe – I’ll take it from here… #tweetsfromhillary». Tel est le premier tweet d’Hillary Clinton (dont le compte a vérifié officiellement par la plateforme en un temps record), qui a voulu remercier deux internautes qui avaient créé des comptes Twitter et Tumblr parodiques en son honneur.

L’ex-secrétaire d’Etat aura donc pris son temps avant de s’inscrire sur le réseau social.

Dans la biographie qui illustre son profil, Hillary se présente ainsi: « Epouse, mère, avocate, défenseure des femmes et des enfants, première dame d’Arkansas, première dame des Etats-Unis, secrétaire d’Etat, auteur, a un chien, icône capillaire, aficionado des tailleurs-pantalons, casseuse de plafonds de verre », avant de terminer par un énigmatique « TBD » : l’acronyme anglais pour la formule « à déterminer ».

Pour l’heure, l’épouse du 42e président des Etats-Unis ne suit que cinq personnes (son mari, sa fille Chelsea, la Clinton School, la Clinton Fondation et The Clinton Global initiative) mais elle est en revanche suivie par plus de 320 000 followers (parmi lesquels les journalistes français Laurent Delahousse, Laurence Haïm ou Ulysse Gosset). Des débuts très encourageants pour l’ex-secrétaire d’Etat si l’on s’en réfère au nombre de followers des politiques français.

Le président de la République ne compte par exemple que 551 000 followers. Il devance Nicolas Sarkozy (376 000 followers) Jean-Luc Mélenchon (158470 followers), Ségolène Royal (151302), Arnaud Montebourg (149590), Nadine Morano (107604 followers), Jean-Marc Ayrault (93059 followers) ou Christine Boutin (52452). Des chiffres qui sont cependant très loin de ceux du couple Obama. Barack Obama compte près de 33 millions de followers et son épouse près de quatre millions et demi. Si elle veut briguer une candidature aux primaires démocrates pour la Maison Blanche en 2016, Hillary Clinton va donc devoir passer à la vitesse grand V.

Gala.fr par A.M