Posts Tagged ‘Nancy Pelosi’

États-Unis: un ténor républicain blague sur son envie d’agresser la démocrate Nancy Pelosi

août 1, 2021
Etats-Unis: un tenor republicain blague sur son envie d'agresser la democrate Nancy Pelosi
Etats-Unis: un ténor républicain blague sur son envie d’agresser la démocrate Nancy Pelosi© AFP/Archives/ANDREW CABALLERO-REYNOLDS

Le chef de file des républicains à la Chambre des représentants se voyait dimanche sommé de s’excuser voire de démissionner après avoir blagué sur son envie d’agresser physiquement la présidente démocrate de cette institution, Nancy Pelosi.

Kevin McCarthy s’est vu remettre un marteau, l’attribut par excellence de qui préside la Chambre des représentants, lors d’un événement de levée de fonds samedi dans l’Etat du Tennessee, situé dans le sud des Etats-Unis.

Ce cadeau faisait référence à la victoire qu’espèrent les républicains aux élections de mi-mandat de 2022. Dans cette hypothèse, Kevin McCarthy remplacerait Nancy Pelosi.

« Je veux que vous voyez quand Nancy Pelosi me donnera ce marteau (…) Ce sera difficile de ne pas la frapper avec », a-t-il dit à propos de Mme Pelosi, ajoutant toutefois qu’en réalité il s’abstiendrait, selon le Washington Post et selon une journaliste du journal local de Nashville présente lors de la soirée.

« Vous ne trouvez pas que les Etats-Unis ont eu assez de violence politique comme ça ? » a tweeté Ted Lieu, représentant républicain de Californie. « Vous devez vous excuser ou démissionner. »

Debbie Dingell, élue démocrate du Michigan, a elle aussi réclamé des excuses. « Ce genre de propos est ce qui a provoqué la violence et la mort au Capitole », a-t-elle jugé, là aussi sur Twitter, en référence à l’assaut le 6 janvier contre le siège du Congrès par une foule de partisans de Donald Trump.

Teresa Isabel Leger Fernandez, représentante démocrate du Nouveau-Mexique, a elle tweeté: « La violence contre les femmes n’est pas une blague. La violence politique n’est pas une blague. Ces propos sont misogynes et dangereux. »

Les rapports de Nancy Pelosi et Kevin McCarthy sont conflictuels. La première avait traité le second d' »imbécile » récemment parce qu’il s’opposait au port du masque face au regain de la pandémie de Covid-19.

Par Le Point avec AFP

Nancy Pelosi intronisée au Panthéon de la femme

octobre 12, 2013

SENECA FALLS, États-Unis – La leader démocrate à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, l’ancienne première dame des États-Unis Betty Ford ainsi que la féministe Bernice Sandler comptent parmi les personnalités féminines qui seront intronisées cette année au Panthéon national de la femme.

La cérémonie doit avoir lieu samedi à Seneca Falls, un village de l’État de New York où s’est déroulée la première convention connue sur les droits de la femme en 1848.

Les autres femmes intronisées pour 2013 sont la jockey Julie Krone, l’auteure de «Sexual Politics», Kate Millett, la sage-femme Ina May Gaskin, la fondatrice de Maryknoll Sisters, mère Mary Joseph Rogers, l’économiste Anna Jacobson Schwartz et la pionnière de l’éducation pour les filles Emma Hart Willard.

Selon le Panthéon, Nancy Pelosi, Bernice Sandler, Ina May Gaskin, Julie Krone et Kate Millett seront présentes à l’occasion de la cérémonie d’intronisation. La fille de Betty Ford, Susan Ford Bales, prévoit représenter sa mère, qui est décédée en 2011.

Par The Associated Press | La Presse Canadienne

Qui était invité aux 50 ans d’Obama ?

août 8, 2011

Le militant des droits civiques Al Sharpton, les acteurs Whoopi Goldberg et Tom Hanks, les musiciens Stevie Wonder et Jay-Z, les basketteurs Charles Barkley et Grant Hill… Tels étaient les noms de quelques-unes des personnalités du show-biz conviées à la fête du cinquantième anniversaire de Barack Obama, samedi 6 août, selon le Los Angeles Times. Sans oublier les traditionnels invités politiques, comme la secrétaire d’Etat Hillary Clinton ou les leaders des démocrates au Congrès Harry Reid et Nancy Pelosi.

Au programme de cette soirée: plus de 200 invités, barbecue, burgers et beaucoup de danses.

En guise de résumé, le site Politico cite le commentaire que le comédien Chris Rock a envoyé juste après minuit sur Twitter:

«Je viens de partir de la soirée d’anniversaire du président. Herbie Hancock a joué, Stevie Wonder a chanté et je le confirme, ils ont bien dansé la electric slide. Superbe soirée.»

Cette réception semblait être l’occasion d’oublier un peu les graves problèmes que subit l’économie américaine en ce moment, symbolisés par la dégradation quelques heures plus tôt de la note de la dette américaine par l’agence Standard and Poor’s.

Cependant, les éventuelles retombées politiques de photos montrant un abondant festin et une piste de danse remplie jusqu’au milieu de la nuit, alors que le pays pourrait faire face à une nouvelle récession, ont poussé la Maison Blanche à ne pas laisser entrer les médias.

Fox Nation, l’un des sites de la chaine conservatrice Fox News, a publié un article évoquant «le barbecue hip-hop d’Obama», en référence aux nombreux rappeurs invités, et s’est plu à dire que cette fête «n’a pas créé d’emplois». Une présentation des faits qui a entrainé de violentes critiques.

Selon le Huffington Post, c’est la première fois depuis le début de son mandat qu’une soirée d’anniversaire est organisée à la Maison Blanche pour le président. L’année dernière, c’est dans un restaurant de Chicago, sa ville natale, qu’il l’avait fêté en compagnie d’amis intimes comme la présentatrice de télévision Oprah Winfrey. En revanche, il avait célébré ses 48 ans, six mois après son élection, avec sa famille, dans la plus stricte intimité.

Slate.Fr