Posts Tagged ‘Naufragés’

Le pape reçoit au Vatican des enfants survivants des naufrages

mai 28, 2016

Le pape François a reçu samedi au Vatican de petits orphelins dont les parents sont morts en Méditerranée dans des naufrages de migrants. Il s’est ému du sort de « beaucoup d’enfants » dans cette traversée, à la fin d’une semaine particulièrement meurtrière.

« Je veux demander au pape de prier pour ma famille, qui est au ciel à présent, et pour mes amis, au ciel aussi, qui sont morts en mer », a expliqué Siander, un adolescent nigérian, tandis que le souverain pontife se recueillait en prières.

Le pape argentin recevait des migrants mineurs, mais aussi de jeunes Italiens qui ont lâché des dizaines de ballons blancs dans l’enceinte du Vatican.

Il a montré aux enfants un gilet de sauvetage orange, ayant appartenu, a-t-il dit, à une petite fille qui s’est noyée dans la mer et qui lui a été donné par un secouriste en pleurs parce qu’il n’avait pas réussi à la sauver. « Il m’a apporté ce gilet de sauvetage, et en pleurant, m’a dit: Père, j’ai échoué. Il y avait une petite fille dans les vagues, et je n’ai pas pu la sauver. Tout ce qui reste d’elle est ce gilet de sauvetage », a raconté le pape.

« Je ne veux pas vous faire de la peine, mais vous êtes courageux et vous connaissez la vérité… ils sont en danger: beaucoup d’enfants… ils sont en danger », a encore expliqué François aux enfants, qui étaient assis en tailleur devant lui.

« Pensez à cette petite fille. Quel était son nom’ Je ne le sais pas: c’est une enfant qui n’a pas de nom. Chacun d’entre vous doit lui donner un nom, celui de votre choix. Elle est au ciel, elle veille sur nous », a-t-il ajouté.

Promesse d’accueil
Des enfants scolarisés en Calabre dans le sud de l’Italie ont donné au souverain pontife une lettre dans laquelle ils ont promis « d’accueillir tous ceux qui viendront dans notre pays » et « de ne jamais considérer ceux qui sont différents de nous comme de dangereux ennemis ».

Environ 10’000 migrants ont été secourus cette semaine près des côtes libyennes, en raison d’un afflux de migrants qui ont tenté la traversée à partir de l’Afrique du Nord, par un temps clément. Trois naufrages se sont produits en trois jours, le bilan s’élevant à plus de 70 morts et des dizaines de disparus.

La Méditerranée est redevenue la principale route des migrants vers l’Europe depuis la fermeture de la route balkanique, et environ 40’000 migrants sont déjà arrivés cette année en Italie.

Quelque 1370 migrants et réfugiés sont morts noyés en Méditerranée depuis le début de l’année, avait annoncé mardi, avant les derniers naufrages, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Romandie.com

Un patrouilleur français sauve 217 naufragés près de la Libye

mai 2, 2015

Un patrouilleur de haute mer de la marine française a sauvé samedi 217 naufragés près des côtes libyennes, a-t-on appris auprès des autorités françaises. Les naufragés étaient à bord de trois embarcations. Deux passeurs présumés ont été interceptés.

L’annonce a été faite par la préfecture maritime française de la Méditerranée. Elle a précisé que les naufragés et les passeurs « seront remis aux autorités italiennes ». Le patrouilleur français participait au dispositif mis en place en Méditerranée par l’UE.

Le « Commandant Birot » était parti en début de semaine dernière renforcer le dispositif de surveillance européen Triton mis en place pour faire face à l’afflux de bateaux de migrants. Il avait embarqué du matériel médical et sanitaire. Il est intervenu samedi à la demande du centre de coordination des opérations situé à Rome.

Selon le communiqué de la préfecture maritime de Toulon, deux « passeurs » présumés ont été interceptés et les trois embarcations « neutralisées ».

Journée chargée
Par ailleurs, les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir coordonné le secours d’au moins six embarcations de migrants samedi matin, alors que d’autres opérations étaient encore en cours en fin de journée. Les autorités italiennes n’étaient pas encore en mesure samedi de donner une évaluation du nombre de personnes secourues dans la journée, mais elles ont évoqué « une journée très chargée ».

La veille déjà, les gardes-côtes avaient secouru 220 migrants originaires d’Afrique sub-saharienne, qui se trouvaient à bord de deux embarcations en difficulté dans les eaux libyennes et qui ont débarqué samedi matin sur l’île de Lampedusa.

Le Conseil européen a décidé le 23 avril dernier de renforcer la présence de l’UE en mer afin d’éviter « toute nouvelle perte de vies humaines », alors que des centaines de migrants ont péri en Méditerranée depuis janvier dans le naufrage de leurs embarcations.

Romandie.com