Posts Tagged ‘Neige’

Canada: Le Québec s’approche de sa première neige

octobre 14, 2021

Après le passage d’une tempête automnale, le Québec subira les effets d’un creux atmosphérique et d’une dépression stagnante en début de semaine prochaine. De la petite neige est prévue dans certaines régions.

Grande cassure

Le Québec subira une descente d’air arctique dès dimanche alors qu’un creux atmosphérique balayera la province. Cet événement aura pour effet de faire chuter le mercure de façon importante. Ce refroidissement des températures combiné à la présence d’une dépression stagnante va apporter à la première neige de la saison dans certains secteurs du Québec.

© Fournis par MétéoMédia

Petite neige

Les vents froids du nord-ouest feront chuter les températures entre lundi et mardi. Les premiers flocons vont tomber de l’Abitibi vers le Saguenay et le Lac-Saint-Jean. La probabilité de voir ces précipitations solides est un peu plus élevée pour ces régions, mais les modèles actuels ne sont pas unanimes. Certains secteurs montagneux de l’Estrie pourraient également voir quelques flocons.

© Fournis par MétéoMédia

Neige tardive

Le Québec accuse déjà un retard avec la première neige pour les principales grandes villes du Québec. Dans certaines régions, en Abitibi et au Saguenay par exemple, les précipitations solides arrivent en moyenne lors de la première semaine d’octobre.

© Fournis par MétéoMédia

Avec Multimédia par Francis Brière

Incroyable, il neige au Cameroun, la joie des populations du Haut-Nkam dans la neige

septembre 11, 2021

Avec INFOS RAPIDE

Canada: De la neige bientôt au Québec ?

juillet 5, 2021

En début de semaine, le Québec va connaître un contraste assez important au niveau des températures

De la chaleur et de l’humidité

En début de semaine, sur le sud du Québec, les ressentis atteindront 35, ou même 40, en raison d’un humidex bien présent.

© Fournis par MétéoMédia

Cependant, ça sera de courte durée, car un système va passer sur la province mardi. Derrière le front froid, les températures vont chuter et le contraste se fera bien sentir.

Températures plus fraîches et… neige !

Ce contraste de température sera surtout marqué pour les secteurs un peu plus au nord. Il pourrait notamment y avoir de la neige sur certains secteurs, comme Fermont.

© Fournis par MétéoMédia

De la neige en juillet, c’est rare! Il est possible, même en juillet, que le mercure s’approche ou descende sous le point de congélation.

Le 3 juillet 1982, le thermomètre de la ville de Val-d’Or indiquait -0,1 °C. C’est le plus froid enregistré au Québec durant un mois reconnu pour sa chaleur. Ailleurs au Québec, Saguenay (0 °C), Rimouski (0,8 °C), Gaspé (0,7 °C) et Sherbrooke (0,5 °C) ont déjà flirté avec le point de congélation.

À Fermont, le record officiel au chapitre de la neige estivale a été enregistré le 7 juillet 1969 avec 0,3 cm.

Risques d’orage

Avec le passage du front froid, on surveille aussi les risques d’orage. L’énergie pour des orages violents sera disponible, donc des cellules orageuses pourront se former.

© Fournis par MétéoMédia

Qui dit contraste de température, dit fort vent. Il va y avoir des rafales de 50 à 60 km/h pour la journée de mardi.

© Fournis par MétéoMédia

Avec MétéoMédia 

Canada/Tempête sur le Québec : le sud et le Bas-Saint-Laurent seront les plus touchés

avril 21, 2021

Une bordée tardive est prévue pour plusieurs régions du Québec de mercredi à jeudi. Jusqu’à 40 centimètres pourraient tomber par endroits, notamment dans le Bas-Saint-Laurent. Les régions de l’Estrie, de la Beauce et du Bas-Saint-Laurent seront les plus affectées par la neige. Des vents forts se mettront de la partie

Un gros système qui s’intensifie

Une dépression en provenance du Colorado va remonter vers le Québec pour s’intensifier en puisant de l’énergie le long de la côte américaine. Ce système fera son entrée sur le Québec dès mercredi matin, apportant d’abord de la faible neige qui se transformera en neige soutenue au cours de la journée sur le sud du Québec et vers le centre de la province.

© Fournis par MétéoMédia

Cette neige soutenue sera lourde et collante. L’est de la province recevra de la pluie jusqu’à vendredi.

Belle bordée

Les secteurs les plus touchés seront l’Estrie, la Beauce et le Bas-Saint-Laurent. L’Estrie pourrait recevoir entre 15 et 20 cm, alors que pour la Beauce, on parle de 20 à 30 cm et jusqu’à 40 cm pour le Bas-Saint-Laurent.

Il y a des avertissements de neige pour le Bas-Saint-Laurent.

© Fournis par MétéoMédia

Pour Montréal, Trois-Rivières et Québec, les quantités seront moindres. On parle de 5 à 10 cm pour Montréal et la Montérégie.

La neige se poursuivra jeudi pour Sept-Îles et la Côte-Nord. Il pourrait y avoir encore de la neige résiduelle vendredi.

© Fournis par MétéoMédia

La bonne nouvelle, c’est que cette neige va fondre rapidement !

Fortes rafales

Ce système sera accompagné de puissantes rafales pouvant atteindre 80 km/h à compter de jeudi. Le contraste de températures va favoriser la contribution du vent. Le maximum sera nettement sous les normales mercredi et jeudi, mais une remontée du mercure est prévue vendredi.

© Fournis par MétéoMédia

Beaucoup de pluie

Étant donné que le mercure oscillera autour du point de congélation, de bonnes quantités de pluie sont prévues. L’est du Québec pourrait recevoir jusqu’à 50 millimètres d’eau. L’Estrie, la Beauce et Québec auront droit à d’importantes accumulations.

© Fournis par MétéoMédia

Prudence sur les routes

Il faudra faire preuve de prudence sur les routes dans les secteurs touchés. Même si la neige ne s’accumulera pas sur les routes, comme les précipitatiosn seront fortes, la visibilité.

© Fournis par MétéoMédia

En raison des rafales et du poids de la neige, il pourrait même y avoir des pannes d’électricité.

© Fournis par MétéoMédia

Avec  MétéoMédia 

Canada-Québec: Une bordée généralisée est en route pour le Québec

mars 30, 2021

Le printemps s’installe tranquillement, surtout dans le sud de la province où la pluie s’est invitée au cours des derniers jours et où les bourgeons ont commencé à sortir. Toutefois, l’hiver revient force : une bordée de neige est en route.

Preuve que le printemps est à nos portes : la très grande majorité du territoire québécois est en déficit de neige au sol comparativement à sa normale. Seule la ville de Sept-Îles peut se réjouir d’avoir plus de neige que lors d’une fin mars typique. La neige reçue au cours du dernier week-end a ramené le décor hivernal en Abitibi-Témiscamingue et pour certaines municipalités de l’est du Québec. Dans le sud, la pluie a lessivé le peu de neige qu’il restait pour laisser place à la pelouse. Présentement, c’est presque tout le sud du Québec qui est dénué d’un tapis nival.

© Fournis par MétéoMédia

Un système dépressionnaire en approche devrait venir changer la donne et retarder l’installation définitive du printemps : une bordée est à prévoir de mercredi à jeudi.

Avec la montée du mercure prévue dès mardi, les températures devraient avoisiner la quinzaine de degrés sur le sud à l’arrivée de ce système majeur le lendemain. Ces températures douces, au-delà du point de congélation, sont prévues pour toute la province. C’est pourquoi les premières précipitations à recevoir devraient être sous forme de pluie. Exception à la règle : les régions nordiques pourraient voir quelques flocons avant les gouttes. Les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent doivent s’attendre à recevoir le plus de précipitations liquides. Les quantités définitives sont toujours à confirmer, mais certaines municipalités pourraient recevoir 20 mm d’eau.

© Fournis par MétéoMédia

Attention à ne pas vous laisser berner par la pluie puisqu’elle est loin de venir seule ! En effet, le front froid devrait contribuer à faire chuter le mercure alors que des précipitations sont toujours à recevoir. Les vents aussi devraient changer de direction et souffler du nord. Ainsi, les températures devraient être assez faibles pour occasionner un changement de type de précipitations. Dans la transition, plusieurs secteurs sont à risque de voir tomber des mélanges pluie – neige. Le verglas est aussi possible.

© Fournis par MétéoMédia

La troisième et dernière étape de ce système est, bien entendu, la neige. Une fois le mercure bien installé sous ou près du point de congélation, les précipitations solides devraient se mettre de la partie, et ce, pour tout le monde en province, majoritairement jeudi. Pour l’instant, on est loin de parler d’une petite floconnade. Au contraire, une bordée est sur les radars, notamment pour le sud du Québec. À cet endroit, l’Estrie et la Montérégie devraient être les plus gâtées. Les accumulations les plus importantes devraient toutefois se faire en terrains montagneux, dans la réserve faunique des Laurentides par exemple.

© Fournis par MétéoMédia

C’est ainsi que le décor hivernal devrait faire son retour au Québec. Cette neige a le pouvoir de s’accumuler, d’autant plus qu’aucune pluie n’est prévue derrière elle pour l’aider à fondre. Pour les autres régions, ces précipitations solides devraient contribuer à retrouver la moyenne de neige au sol ou même la dépasser.

Ce système devrait poursuivre sa course sur le Québec jeudi. Ce sont donc deux jours de précipitations à prévoir. Si le mercredi est marqué par la pluie, les précipitations glacées et solides se concentrent pour jeudi. Tout cela à temps pour commencer le mois d’avril… Et non ! Ce n’est pas un poisson d’avril !

Avec  MétéoMédia

Canada: 40 cm de neige, rafales à 90+km/h, verglas : un système frappera le Québec

mars 28, 2021

Après une semaine ensoleillée, voilà que les systèmes dépressionnaires reprennent leurs droits.

Une dépression fera effectivement son entrée sur le Québec par la porte du nord-ouest, au cours de la matinée. Il poursuivra ensuite sa course le long du fleuve Saint-Laurent, atteignant le sud et le centre du Québec au cours de la journée. Fidèle à son habitude, l’est sera le dernier secteur touché. Les précipitations pourraient y étirer leur visite jusqu’à lundi.

© Fournis par MétéoMédia

Neige pour les uns, pluie pour les autres

La nature des précipitations variera en fonction des régions. L’est du Québec risque d’être particulièrement gâtée en termes de neige. Les berges de la Côte-Nord risquent d’être carrément ensevelies sous des accumulations allant jusqu’à 40 centimètres de neige, de même que les montagnes du Parc national de la Gaspésie. Un avertissement de tempête hivernale est d’ailleurs en vigueur pour Sept-Îles et ses environs.

Ailleurs dans l’est du Québec, notamment en Gaspésie, près de 25 centimètres de neige sont attendus. Des alertes de neige ont été émises pour la Basse-Côte-Nord, la pointe gaspésienne, la Réserve faunique des Laurentides, Saguenay et Charlevoix.

Comme les températures seront relativement douces, soit autour des 0 °C, la neige qui tombera sur ces régions sera gorgée d’eau – et, par conséquent, sera particulièrement lourde. Des accumulations importantes pourraient donc de causer des dommages aux arbres et aux fils électriques, ce qui pourrait engendrer des pannes d’électricité.

© Fournis par MétéoMédia

Dans le sud du Québec, la pluie est au menu. Certaines portions de la vallée du Saint-Laurent, des Laurentides, de l’Outaouais et de Lanaudière – essentiellement sur la rive-nord – pourraient obtenir jusqu’à 40 millimètres d’eau d’ici lundi, et seraient donc les plus arrosées. La pluie soutenue risque de tomber jusqu’à dimanche soir dans ce secteur. Une finale en neige, au cours de la nuit de dimanche à lundi, est d’ailleurs prévue.

Les Laurentides, l’Estrie, la Capitale-Nationale, la Mauricie, l’Outaouais, Chaudières-Appalaches et le Centre-du-Québec sont sous avertissement de pluie.

© Fournis par MétéoMédia

Le centre, étant à la jonction des deux types de précipitations, pourrait obtenir un peu des deux. Un peu de pluie verglaçante est possible dans la région de Montmagny.

De violentes rafales

À l’image du système dépressionnaire qui a frappé le Québec vendredi, les rafales seront encore une fois de la partie. De violentes pointes allant jusqu’à 90 km/h sont possibles dans le sud du Québec en deuxième portion de week-end. La vallée du Richelieu sera particulièrement touchée, et la prudence sera de mise dans ce secteur.

Au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, de forts vents allant jusqu’à 80 km/h sont aussi possibles.

© Fournis par MétéoMédia

La situation montera d’un cran lundi matin dans l’est de la province. Des rafales allant jusqu’à 100 km/h sont possibles en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

De tels vents peuvent emporter des objets non-fixés au sol, endommager des structures matérielles et briser des branches, voire déraciner des arbres. Des pannes d’électricité sont donc possibles.

Avec  MétéoMédia

Canada: Un imposant système fonce vers le Québec

mars 10, 2021

Un important système fonce vers le Québec et apportera un mélange de précipitations et des vents forts, jeudi et vendredi. Par la suite, un creux dépressionnaire apportera un peu de neige et sera accompagné d’une chute du mercure

Système printanier

Au début du printemps, il faut s’attendre au pire lorsque la météo se déchaîne. Le combat des masses d’air et le passage d’intenses dépressions donnent lieu à des mélanges de précipitations abondantes et à de forts vents. C’est précisément ce qui se dessine pour terminer la semaine. Un important système se dirige vers le Québec et frappera aussi l’Ontario. La province voisine aura aussi droit à de la pluie verglaçante. Derrière ce système, un creux dépressionnaire apportera un peu de neige et des températures plus froides au cours du week-end.

© Fournis par MétéoMédia

Une bonne douche

Au Québec, l’on prévoit surtout de la pluie, en bonne quantité dans certains secteurs. Tandis que l’extrême sud du Québec et l’Estrie recevront environ cinq millimètres, Val-d’Or, Chibougamau et Saguenay pourraient recevoir jusqu’à 30 millimètres d’eau. Cette pluie combinée à la douceur prolongée pourrait exercer une pression sur les cours d’eau.

© Fournis par MétéoMédia

Vents forts

Un élément rend ce système plus dérangeant : le vent. De fait, de fortes rafales vont souffler un peu partout en province, en particulier le long du littoral, de Québec jusqu’au Bas-Saint-Laurent. Des pointes de 80 km/h à 90 km/h pourraient être observées. Les autres secteurs observeront des rafales de 70 km/h.

© Fournis par MétéoMédia

La douceur avant la chute

Le Québec observe une poussée de douceur printanière qui s’est amorcée mardi. Les températures se maintiendront bien au-dessus du point de congélation d’ici la fin de la semaine. Derrière le système, un creux dépressionnaire apportera cependant un peu de neige. Ces précipitations solides vont coïncider avec une chute du mercure et les températures froides devraient perdurer quelques jours.

© Fournis par MétéoMédia

Avec MétéoMédia

Le nord-est des États-Unis attend une tempête hivernale

février 1, 2021

NEW YORK — Les chutes de neige s’intensifiaient lundi sur le nord-est des États-Unis, alors que la région se préparait au passage d’une tempête qui pourrait déposer une trentaine de centimètres sur certains secteurs, entraîner des conditions de blizzard et interférer avec les déplacements pendant plusieurs jours.

© Fournis par La Presse Canadienne

Lara Pagano, une météorologue du National Weather Service, a prévenu que la tempête qui se développe le long de la côte atlantique se déplacera plutôt lentement, générant des chutes de neige importantes et des vents puissants mardi.

«Ce sera un événement prolongé, a-t-elle dit. De la neige a traversé presque toute la Pennsylvanie, des secteurs du sud de l’État de New York, le Connecticut et la majeure partie du New Jersey.»

Certaines régions avaient déjà reçu une dizaine de centimètres de neige lundi matin, mais des coins de la Pennsylvanie en avaient reçu une quinzaine. On rapportait près de 18 centimètres de neige dans certaines régions du New Jersey.

Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a déclaré un état d’urgence dimanche, afin de pouvoir mobiliser des ressources. Il a aussi fermé tous les bureaux gouvernementaux au personnel non essentiel, tout comme les six grands centres de l’État qui distribuent des vaccins contre la COVID-19.

Plusieurs rendez-vous de vaccination ont également été annulés à New York lundi.

Tous les trains et autocars de New Jersey Transit ont été suspendus, sauf l’Atlantic City Rail Line. Les traversiers de New York Waterway  sont restés à quai. Le transporteur ferroviaire Amtrak a modifié son service et annulé certaines liaisons.

Une autre tempête a frappé le Midwest au cours des derniers jours. Certains secteurs ont reçu leurs pires chutes de neige des dernières années. De la neige est aussi tombée sur l’Ohio, la Virginie et Washington D.C.

La visite que devait effectuer le président Joe Biden au département d’État lundi a été remise à plus tard, quand les employés du département pourront se rendre au travail en toute sécurité.

– Par The Associated Press avec La Presse Canadienne

Canada-Québec: La première tempête de 2021 fonce vers le Québec

janvier 12, 2021

Le début de la nouvelle année n’a pas été très actif en ce qui concerne la météo. La première tempête de 2021 frappera le Québec ce week-end avec de la pluie, de la neige abondante et des vents. Certains secteurs pourraient recevoir 40 cm de neige.

Dans un premier temps

L’année a débuté en douceur en ce qui concerne la météo, dans tous les sens du terme. Le mercure est demeuré au-dessus de la normale et le temps n’a pas été très actif. Voilà qu’une première tempête en 2021 se prépare avec l’arrivée d’un système. Il s’agit d’une perturbation en provenance de l’ouest qui sera accompagnée d’une masse d’air froid. Dès vendredi, elle débordera légèrement vers l’ouest du Québec. Ce système perdra de la vigueur en chemin en raison de la présence d’un anticyclone, mais une seconde impulsion lui redonnera vie.

© Fournis par MétéoMédia

En second lieu

Une reformation aura lieu au-dessus de l’Atlantique avec une impulsion d’énergie venant du sud des États-Unis, ce qui permettra à la nouvelle perturbation de bien se gorger en humidité et de reprendre de la vigueur. La zone de perturbation côtière sera accompagnée d’un influx de douceur.

© Fournis par MétéoMédia

Le froid rapplique

Un influx d’air froid en provenance de l’Ouest canadien accompagnera cette grosse perturbation. Cela permettra de solidifier les précipitations, en particulier pour les régions au nord du fleuve. Le Québec sera donc influencé par deux masses d’air : du froid à l’ouest et de la douceur au sud.

© Fournis par MétéoMédia

Neige abondante

Le centre dépressionnaire remontera vers le sud du Québec. Au moment d’écrire ces lignes, la trajectoire empruntée par la perturbation demeure incertaine. Elle sera déterminante pour le type de précipitations. À l’heure actuelle, les modèles prévoient jusqu’à 40 cm pour les régions des Laurentides, de Charlevoix, du Saguenay et de la Côte-Nord. Les secteurs au sud du fleuve recevront surtout de la pluie. Pour Montréal et les environs, les quantités ne seront pas importantes.

© Fournis par MétéoMédia

Une vraie tempête

La rencontre des deux masses d’air générera des vents forts pouvant atteindre les 90 km/h, surtout dans l’est de la province. Les autres régions auront droit à des vents modérés. La neige sera lourde au début, mais elle deviendra de plus en plus légère au fur et à mesure que le mercure chute. Les rafales causeront donc de la poudrerie par endroits.

© Fournis par MétéoMédia

Avec MétéoMédia

Une tempête de neige sème le chaos en Espagne et fait trois morts

janvier 9, 2021

La tempête de neige qui frappe l’Espagne depuis 36 heures a fait trois morts samedi, et continue de paralyser une partie du pays, en particulier la capitale Madrid, avec peu d’espoir d’amélioration dans l’immédiat.

Des pompiers poussent une voiture bloquée par la tempête de neige à Madrid, le 9 janvier 2021

© OSCAR DEL POZO Des pompiers poussent une voiture bloquée par la tempête de neige à Madrid, le 9 janvier 2021

Le centre du pays, en alerte maximale, est en proie à de violentes bourrasques chargées de flocons de neige qui s’abattent sans discontinuer et sèment le désordre.

Les axes routiers, ferroviaires et aériens ont tous été coupés et les autorités demandent à la population de rester chez elle. 

« Evitons les déplacements et suivons les indications des services d’urgence. Faisons preuve de la plus grande vigilance face à la tempête Filomena », a tweeté le Premier ministre Pedro Sanchez.

« Si, malgré les conditions météorologiques extrêmement difficiles, le nombre des incidents est relativement limité, nous déplorons tout de même la mort de trois personnes », a déclaré le ministre de l’Intérieur au cours d’une conférence de presse.

La statue de Philippe III couverte de neige sur la Plaza Mayor à Madrid le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS La statue de Philippe III couverte de neige sur la Plaza Mayor à Madrid le 9 janvier 2021

L’une de ces victimes est un homme retrouvé enseveli sous la neige à Zarzalejo, au nord-ouest de Madrid, a précisé son ministère.

Fernando Grande-Marlaska a demandé à la population de « reporter tout déplacement par la route », tandis que les secours et les chasses-neiges de l’armée ont dégagé 1.500 automobilistes pris au piège.

Le ministre a insisté sur le fait que « les chutes de neige allaient devenir glacées » dans les prochains jours, des températures en dessous de -10 degrés étant en effet prévues la semaine prochaine.

Selon le dernier bulletin des services métrologiques, cette vague de froid va durer jusque jeudi.

Arbres au sol sous l’effet de la neige et du vent, voitures abandonnées et trottoirs impraticables : à Madrid, recouverte par un manteau neigeux inédit depuis un demi-siècle, des habitants ont sorti leurs skis comme sur la célèbre place de la Puerta del Sol ou même un traîneau tiré par cinq chiens, selon les images prises par l’AFP ou mises en ligne sur les réseaux sociaux.

Boule de neige géante à Madrid le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS Boule de neige géante à Madrid le 9 janvier 2021

– Madrid paralysée –

Dans la capitale, « la situation est d’une extrême gravité », a mis en garde son maire José Luis Martinez-Almeida sur Twitter, en appelant les habitants à ne pas sortir de chez eux.

« Nous travaillons à dégager les accès aux hôpitaux le plus rapidement possible mais cela est franchement compliqué tant qu’il neige », a déclaré à la chaîne de télévision La Sexta l’édile. 

Tous les établissements scolaires, des écoles maternelles aux universités, resteront fermés lundi et mardi, a annoncé la présidente de la région Isabel Diaz Ayuso « en attendant de voir l’évolution » de la situation.

Un skieur à Madrid, le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS Un skieur à Madrid, le 9 janvier 2021

Les parcs y sont fermés, les bus publics suspendus tout comme la collecte des ordures.

L’aéroport international Madrid-Barajas, fermé depuis vendredi soir, va garder portes closes samedi pour des « raisons de sécurité ». Une trentaine de vols ont déjà été annulés vendredi et presque autant obligés d’atterrir ailleurs.

Arrivée à l’aéroport vendredi à 17H00, Covadonga Solares, 24 ans, a raconté à l’AFPTV être montée à bord de son avion et y être restée « 3h30 sans informations » en attendant que la piste soit déneigée. La jeune femme et tous les autres passagers du vol ont finalement été ramenés à l’intérieur de l’aéroport où ils ont dormi « sur les tapis roulants et les comptoirs » du terminal.

– Matches annulés –

Le match du championnat de football espagnol de l’Atletico Madrid face à Bilbao a été reporté sine die, l’avion qui transportait les joueurs de l’équipe basque n’ayant pas pu atterrir.

Le match de handball Espagne-Croatie prévu samedi à 18H00 à Madrid a également été annulé, a indiqué la fédération espagnole.

Tous les trains à destination ou en provenance de Madrid ont été annulés, a fait savoir la compagnie ferroviaire nationale Renfe, et deux lignes du métro ont vu une partie de leur trafic interrompu dans la capitale.

Outre Madrid, l’Aragon, la région de Valence, celle de Castille-La Manche et la Catalogne ont été les zones les plus touchées par cette tempête due à une interaction entre un flux d’air très humide et relativement doux arrivant du sud-est et une masse d’air très froid.

Dimanche, les chutes de neige devraient se déplacer vers le nord de l’Espagne.

Patricia Manzanares, une automobiliste, a raconté à la télévision nationale être bloquée depuis « 15 heures », sans nourriture, sur l’autoroute M-40 dans la région de Madrid. 

« J’y suis depuis 19h hier soir, nous sommes beaucoup dans ce cas, il y a 60 cm de neige et nous allons bientôt ne plus avoir d’essence (pour faire fonctionner le chauffage dans la voiture) », a-t-elle dit.

Avec AFP par vid-mig/oaa