Posts Tagged ‘Neige’

Canada: Jusqu’à 30 cm de neige attendus au Québec et au Nouveau-Brunswick

décembre 5, 2020

Le sud-est de l’Estrie, la Beauce, le Bas-Saint-Laurent et une partie de la Gaspésie peuvent s’attendre à recevoir de 20 à 30 centimètres de neige cette fin de semaine, selon Environnement Canada.

Jusqu'à 30 centimètres de neige sont attendus dans certaines régions du Québec.

© William Bastille-Denis/Radio-Canada Jusqu’à 30 centimètres de neige sont attendus dans certaines régions du Québec.

Cette première bordée importante de la saison pour ces régions est attribuable à une dépression qui remonte le long de la côte-est américaine pour traverser le golfe du Maine lors de la journée de samedi et le Nouveau-Brunswick durant la journée de dimanche.

«Tous les secteurs qui sont en bordure, donc tout juste au nord de la trajectoire de cette dépression, en subiront les effets principalement sous forme de neige abondante et de vents», a expliqué le météorologue Alexandre Parent, d’Environnement Canada. La tempête pourrait aussi apporter de la pluie verglaçante dans l’est de la péninsule gaspésienne.

«Ça pourrait même dépasser les 30 centimètres de neige dans les secteurs de Kamouraska, du Témiscouata, de Rimouski et de la vallée de la Matapédia», a estimé M. Parent lors d’une entrevue avec La Presse canadienne.

La neige devrait débuter en fin de journée samedi ou dans la nuit de samedi à dimanche. Les vents se mettront également de la partie, principalement dimanche matin.

M. Parent prédit que ces conditions pourraient être difficiles en première moitié de journée dans l’est du Québec et que la visibilité sera probablement nulle par endroits.

Il suggère «fortement» d’effectuer les déplacements samedi plutôt que dimanche.

La région de Québec pourrait quant à elle recevoir de 5 à 10 centimètres et jusqu’à 25 centimètres en Beauce.

«L’accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles dans certains endroits. La visibilité peut être soudainement réduite par moments dans la neige forte», prévient Environnement Canada.

Le Grand Montréal ne devrait rien recevoir de cette dépression.

Neige et pluie au Nouveau-Brunswick

Les intempéries vont aussi frapper le Nouveau-Brunswick. Des vents forts et des accumulations de neige pouvant atteindre 30 centimètres par endroit sont attendus dans le nord de la province.

Au sud, de la pluie parfois forte va débuter en fin de journée samedi et se poursuivre dimanche. Jusqu’à 60 millimètres pourraient tomber par endroit.

Par  CBC/Radio-Canada avec les informations de La presse canadienne

Canada-Québec/Mauricie: Une première bordée de neige sur la région

novembre 23, 2020

La Tuque — Les citoyens se sont réveillés avec un décor hivernal, lundi matin, alors que quelques centimètres de neige se sont abattus sur la région. Les accumulations ont varié d’un bout à l’autre de la région entre 9 et 15 centimètres.

undefined© FRANÇOIS GERVAIS undefined

C’est au nord que les citoyens ont pelleté la plus grande quantité de neige, alors que la Haute-Mauricie a reçu une quinzaine de centimètres. À Shawinigan, il est tombé entre 10 et 15 centimètres selon les secteurs et un peu moins de 10 centimètres à Trois-Rivières.

«D’avoir une dizaine de centimètres n’a rien d’exceptionnel (à ce temps-ci de l’année)», affirme Alexandre Parent, météorologue chez Environnement Canada.

La région reçoit habituellement entre 20 et 30 centimètres de neige durant le mois de novembre. À Trois-Rivières, à la fin du mois il reste en moyenne une couverture de 7 centimètres de neige au sol.

«Il ne restera possiblement pas ça à la fin du mois. Il restera probablement uniquement une trace. On risque même de demeurer sous ce que l’on a en moyenne pour un mois de novembre en termes d’accumulation et de neige au sol», note M. Parent.

© FRANÇOIS GERVAIS

Selon ce dernier, il y a peu de chance que la neige du début de semaine soit là pour rester dans le secteur de Trois-Rivières, mais c’est possible dans les secteurs plus au nord.

Au ministère des Transports (MTQ), c’était un coup d’envoi pour cette première bordée significative. Les 150 camions du MTQ ont été déployés sur le terrain dès dimanche.

«Les équipes du ministère étaient à pied d’œuvre avant le début des précipitations dimanche soir. Elles ont travaillé toute la nuit et fait leur parcours en continu pour limiter les accumulations de neige. Il y a eu par la suite les activités d’épandage de fondant», confirme Roxanne Pellerin, porte-parole régionale du MTQ.

«C’est une expertise qu’on a au ministère. Ça revient chaque année et on est toujours très prêt. Il y a une certaine fébrilité avant la première tempête, c’est certain, mais il y a toute une préparation de fait en amont. C’est important de mentionner que chaque tempête est différente. C’est complexe l’entretien hivernal parce qu’on travaille avec de l’anticipation et des prévisions. Il faut s’adapter très rapidement sur le terrain surtout dans une tempête comme celle-ci où ça peut changer de neige à eau à pluie verglaçante», ajoute-t-elle.

Le MTQ entretient plus de 3000 kilomètres de route en Mauricie et au Centre-du-Québec. Près de 30 millions de dollars sont dépensés annuellement pour l’entretien hivernal.

Les citoyens auront une semaine de répit au niveau des précipitations selon Environnement Canada, mais ils devront conjuguer avec des températures plus froides pouvant aller jusqu’à -12 mardi. Par ailleurs, le mercure sera à la hausse à compter du milieu de semaine. Vendredi, les experts prévoient même une température de 7 degrés partout dans la région.

«Ce sera surtout un mode d’averse, des précipitations de façon intermittente, mais il n’y aura pas vraiment d’accumulation. Ce sera une semaine assez tranquille, même en incluant le prochain week-end. Le prochain système d’importance à surveiller semble être probablement pour le début de la semaine prochaine», a conclu Alexandre Parent, météorologue chez Environnement Canada.

Avec Le Nouvelliste par  Audrey Tremblay

Canada-Tempête hivernale : jusqu’à 40 cm de neige prévus

novembre 21, 2020

La deuxième portion du week-end ne sera pas de tout repos. Un système dépressionnaire musclé frappera effectivement le Québec dès dimanche après-midi, laissant d’abondantes précipitations dans son sillage

Les secteurs du sud-ouest du Québec sont les premiers sur la liste de cette perturbation originaire du Colorado. Elle poursuivra ensuite sa course le long du fleuve Saint-Laurent, atteignant le centre de la province dans la nuit de dimanche à lundi. Fidèle à ses habitudes, l’est sera touché un peu plus tard, soit lundi en matinée.

Charlevoix risque fort d’obtenir la médaille de la région la plus gâtée par la neige. Jusqu’à 40 centimètres pourraient s’accumuler dans ce secteur. Certains secteurs en altitude, notamment dans le parc ntional de la Gaspésie et dans les Laurentides, pourraient obtenir sensiblement les mêmes quantités de flocons.

© Fournis par MétéoMédia

Les secteurs au nord du fleuve Saint-Laurent ne seront toutefois pas en reste. Une bordée est prévue pour les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, le Saguenay-Lac-Sant-Jean et la Côte-Nord. Cette dernière est d’ailleurs là pour rester.

© Fournis par MétéoMédia

Cette neige se transformera éventuellement en pluie dans de nombreuses régions, à la faveur du passage du front chaud lié au système dépressionnaire. Chaudières-Appalaches, le Centre-du-Québec et la grande région métropolitaine verront donc rapidement fondre le couvert nival. L’Estrie, quant à elle, risque de ne connaître que des précipitations liquides.

© Fournis par MétéoMédia

Un épisode de pluie verglaçante est d’ailleurs possible. L’Outaouais est actuellement le secteur à surveiller, et pourrait obtenir entre 2 et 3 millimètres de pluie verglaçante au cours de l’après-midi de dimanche.

Prudence sur les routes

Prendre la route entre dimanche et lundi ne sera pas une mince affaire. De l’Outaouais à la Capitale-Nationale, les conditions routières risquent d’être difficiles dès dimanche, puisque la neige tombera de plus en plus fort. La visibilité risque donc d’être réduite, voire nulle par moments, et la chaussée, enneigée.

© Fournis par MétéoMédia

La présence de sloche dans les secteurs où la neige se sera transformée en pluie pourrait également compliquer la conduite, rendant la chaussée glissante.

Des rafales allant jusqu’à 40 km/h pourraient également créer des conditions favorables à la poudrerie, notamment dans les secteurs au nord du fleuve Saint-Laurent. La prudence sera de mise

Avec Méteo-Média

Canada: De la neige attendue aux portes du Québec

juin 9, 2020
Décidément, l’Ontario en verra de toutes les couleurs cette semaine… En quelques jours, ils passeront d’avertissements de chaleur à la neige ! Du côté québécois, des avis de gel sont en vigueur.

© Fournis par MétéoMédia
À la faveur de la remontée de Cristobal, un système tropical, la chaleur et l’humidité s’empareront de l’Ontario. Des températures extrêmement chaudes sont prévues jusqu’à mercredi. Le mercure pourrait dépasser les 30 °C et même s’approcher des 35 °C dans le sud de la province. Avec l’humidité dans l’air, les ressentis frôleront les 40.

Ce mardi, il serait même possible que les 30 °C soient atteint dans le nord de l’Ontario. Au Québec, la chaleur sera présente mais moins intensément.

© Fournis par MétéoMédia
Ce qui risque de froisser les Ontariens, c’est surtout le choc thermique !

En effet, certains secteurs du nord de la province pourraient s’attendre à recevoir de la neige.

De quelle manière ? Une dépression se creusera au-dessus des Grands Lacs ce mardi (les restes de Cristobal s’associeront avec une dépression de l’ouest). La dépression pourrait avoir une pression de près de 985 mb, ce qui est fort pour un mois de juin. Cela implique que les vents risquent d’être forts et les précipitations abondantes pour les régions près de cette pression basse. Ce système sera responsable du temps violent prévue en Ontario et au Québec ce mercredi.

© Fournis par MétéoMédia

La menace neigeuse

Pour les régions les plus au nord, c’est la neige qui pourrait pointer le bout de son nez ! De l’air froid présent dans la baie d’Hudson coulera derrière le système, ce qui permettra aux précipitations de se changer en neige. Évidemment, la neige sera très lourde et ne restera pas longtemps au sol. Mais tout de même : il neigera en juin.

© Fournis par MétéoMédia
Est-ce vraiment anormal ? Pire : on peut dire que c’est rare. Pour la ville de Timmins, cela n’est arrivé que seize fois depuis le début des doonées. Au nord du Québec, à Kuujjuarapik, 12 cm de neige ont été enregistrés le 9 juin 1980, et Kujjuaq 21 cm. Plus au sud, Saguenay a vu s’accumuler 7 cm de neige le 16 juin 1964.

La menace du gel au Québec

Dans la Belle-Province, des avis de gel touchent présentement plusieurs régions de l’est du Québec. Les températures pourront descendre près du point de congélation au cours de la nuit de mardi à mercredi.

© Fournis par MétéoMédia
En effet, alors que la chaleur touche nos voisins, on se retrouve en avant du système dans un creux atmosphérique et l’air froid domine. Les températures remonteront mercredi mais il faudra s’attendre à une nouvelle chute dès jeudi pour les régions du nord-ouest et en fin de semaine ailleurs.

Avec MétéoMédia

Canada-Québec: Une bordée de neige en mai !?

avril 22, 2020
Alors que nous arrivons à la fin de la première moitié du printemps, il faudra malheureusement encore garder ses bottes, sa pelle et ses mitaines près de la porte d’entrée, particulièrement pour l’est du Québec et surtout la Côte-Nord, où une dernière bordée de neige arrivera le 3 mai.

© Fournis par MétéoMédia

Effectivement, cette bordée très segmentée entraînera une accumulation de 15 cm pour la région de Sept-Îles. Les deux autres bordées à venir prochainement se situent d’abord dans la nuit de dimanche à lundi, lorsqu’un système provenant du sud des États-Unis frôlera le Québec laissera une potentielle bordée sur la province. La deuxième bordée devrait arriver lors de la dernière journée d’avril sur les secteurs plus à l’Est et il y a également une possibilité de courte accumulation pour les Laurentides et l’Abitibi. Si ces deux bordées arrivent, la moyenne de 3 d’avril sera battue.

© Fournis par MétéoMédia
En date du 22 avril, 28 bordées de neige sont tombées sur la province depuis octobre et 3 autres sont annoncées pour la dernière semaine du mois et en début mai. Bien qu’il ne soit pas rare d’avoir de la neige au printemps, on peut qualifier cette bordée de mai plutôt tardive si on se base sur les dernières années. D’ailleurs, pour cette année, elle arrive plus tard que la date moyenne pour une dernière bordée qui est le 25 avril.

© Fournis par MétéoMédia
Rappelons qu’en termes de neige cumulée depuis le début de la saison, seules les villes de Gaspé, Sept-Îles et Val-d’Or ont enregistré soit autant que leur normale des sept mois cumulés, soit plus. D’un autre côté, la ville de Sherbrooke a connu une accumulation de neige de 64 % moins élevée par rapport à sa normale.

Avec MétéoMédia

Canada-Québec/Bordée tardive : ne rangez pas vos pelles tout de suite

avril 14, 2020
Avril 2020 a été généreux en ce qui concerne la neige. Ne rangez pas vos pelles, la bordée est encore possible au cours des prochains jours.

© Fournis par MétéoMédia

On se souviendra d’avril 2020 pour les chutes de neige plutôt fréquentes. Évidemment, ce ne sont pas toutes les régions qui ont droit à des accumulations dignes de mention, mais le décor d’hiver semble vouloir perdurer au Québec. En considérant les prévisions pour la prochaine semaine, un tapis blanc demeure encore possible, même pour les secteurs plus au sud.

© Fournis par MétéoMédia
Certaines régions ont été gâtées cette année en ce qui concerne la neige. La région de Charlevoix a été littéralement ensevelie avec une dernière livraison de 30 à 60 cm cette semaine. Dans ce secteur, on compte encore 159 cm de neige au sol. Le Saguenay, la Gaspésie et la Côte-Nord conservent encore un bon tapis neigeux.

© Fournis par MétéoMédia
En moyenne au Québec, la dernière bordée survient le 25 avril. Il y a quatre ans, nous avions eu droit à une livraison de neige le 15 mai ! Cette année, il n’est pas impossible que nous ayons droit à une bordée après le 25 avril.

© Fournis par MétéoMédia
Au cours des prochains jours, un dôme d’air froid couvrira le Québec. Le régime de températures combiné à de l’instabilité pourrait être favorable aux chutes de neige printanières. Les minimums seront nettement sous les normales de saison durant plusieurs jours.

© Fournis par MétéoMédia
Les maximums seront aussi sous la normale d’ici la fin du mois dans le sud de la province.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia

Canada-Québec/Nouvelle tempête : la fin de la semaine sera vraiment désagréable

mars 10, 2020
Un nouveau système balayera la province de vendredi à samedi. D’importantes quantités de pluie et de neige sont à venir et le tout sera accompagné de forts vents. Les rivières seront à surveiller et les déplacements risquent d’être pénibles.

© Fournis par MétéoMédia

Quand ? Où ? Quoi ?

Dès vendredi matin, la pluie et la neige commenceront à tomber sur l’ouest de la province et atteindront le centre en fin de matinée et l’est en après-midi. La majorité du Québec sera affectée par ce système. Les températures dans le sud de la province pourraient grimper jusqu’à 10 °C. L’air froid sera présent principalement dans les régions de l’est avec des températures maximales pouvant descendre jusqu’à -5 °C.

© Fournis par MétéoMédia

Pluie, brouillard et inondations

De l’Outaouais à l’Estrie en passant par Montréal et la Mauricie, de la pluie parfois forte est attendue tout au long de la journée. Elle réduira considérablement le tapis neigeux de plusieurs secteurs. Plus de 30 millimètres pourraient tomber localement. Une accumulation rapide d’eau sur les routes pourrait causer de l’aquaplanage. Certains secteurs ayant encore de la neige au sol pourraient voir du brouillard se former. De plus, les rivières seront à surveiller jusqu’à samedi.

© Fournis par MétéoMédia
Il existe encore de l’incertitude sur la trajectoire du système. Cela pourrait avoir un effet sur l’étendue de l’air doux. En effet, cette injection de douceur pourrait remonter plus au nord et affecter le Saguenay, Québec et le Bas-Saint-Laurent. Les quantités de neige au sol vont diminuer.

Neige lourde – une nouvelle bordée à venir

Une fois de plus, de l’Abitibi à l’est de la province en passant par le Saguenay, la neige dominera. Les températures seront près du point de congélation pour certains secteurs et la neige sera très lourde. Plus de quinze centimètres pourront tomber dans ces régions, mais aussi en Beauce. Les accumulations paraîtront moindres au sol puisque cette neige sera gorgée d’eau. La région de Charlevoix ou encore la Gaspésie et la Côte-Nord devraient accumuler jusqu’à 30 cm.

© Fournis par MétéoMédia

Vents violents

Des rafales de plus de 50 km/h pourraient souffler lors du passage du système. Des vents du sud canalisés vendredi matin pourront quant à eux dépasser les 80 km/h dans la région de la Vallée-du-Richelieu et sur la rive sud de Montréal. Des rafales de plus de 60 km/h pourront aussi affecter le centre de la province et l’est.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia

Canada: Verglas et tempête de neige au Québec et au Nouveau-Brunswick mardi

mars 10, 2020

 

MONTRÉAL — Des avis de pluie verglaçante et de tempête hivernale ont été transmis mardi matin par Environnement Canada pour plusieurs régions du Québec.

© MarcBruxelle
De 5 à 10 millimètres de verglas devraient tomber jusqu’en soirée dans les secteurs de Sorel-Tracy, Drummondville, Joliette, Saint-Jérôme, Nicolet, Trois-Rivières, La Tuque, Victoriaville, Québec, Lévis, Saint-Georges et Montmagny. Les météorologues ajoutent que les températures feront en sorte qu’il y aura accumulation importante de verglas.

Dans la région de Montréal, il était prévu que la faible pluie verglaçante cesse en début de matinée.

D’autre part, de 15 à 25 centimètres de neige sont attendus dans le Bas-Saint-Laurent et dans la région de Charlevoix, à Kamouraska, Rivière-du-Loup, Rimouski, Trois-Pistoles et La Malbaie.

Sur la Côte-Nord et au Saguenay, des quantités semblables de neige sont annoncées à Tadoussac, Baie-Comeau et Saguenay, et elles seront accompagnées de vents forts. Un avis de poudrerie a été émis pour Sept-Îles.

Au Nouveau-Brunswick, une période prolongée de neige et de pluie verglaçante est prévue pour mardi, jusqu’à mercredi matin. L’avis a été transmis pour les régions de Campbellton, Bathurst, Edmundston, Fredericton et Moncton. La région de Saint-Jean devrait être épargnée, tout comme celles de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, et d’Halifax et de Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Avec Météomédia

Canada/Prochaine tempête : jusqu’à 40 cm de neige à l’est, pluie abondante au sud

mars 3, 2020
En pleine semaine de relâche, un système dépressionnaire gorgé d’humidité frappera le Québec. Tandis que pour certains, la pluie sera le principal type de précipitations reçues, pour d’autres, d’importantes quantités de neige devraient tomber.

© Fournis par MétéoMédia

Les premières gouttes de pluie tomberont sur Gatineau aux alentours de midi et à 16 heures à Montréal. Sur certains secteurs, les précipitations pourraient d’abord tomber sous forme de pluie verglaçante avant de se changer en pluie. Environnement Canada a d’ailleurs émis quelques avertissements en ce sens.

© Fournis par MétéoMédia
Les précipitations s’intensifieront en cours de soirée mardi pour l’ouest et le sud du Québec. Au centre, la pluie tombera fortement un peu plus tard durant la nuit.

© Fournis par MétéoMédia
Dans les régions les plus touchées, ce sont de dix à vingt millimètres de pluie qui devraient s’accumuler de mardi soir à mercredi.

Bourrasques et poudrerie

Au nord du fleuve et à l’est de Trois-Rivières, on attend plutôt de bonnes quantités de neige. Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie seront les secteurs qui devraient recevoir les plus importantes accumulations, alors qu’une trentaine de centimètres pourraient tomber. Localement, on pourrait même recevoir jusqu’à 40 centimètres de neige.

© Fournis par MétéoMédia
La circulation pourrait être perturbée par la tempête puisqu’on attend des rafales de 60 à 70 km/h. Celles-ci pourraient occasionner de la poudrerie. Des bourrasques de neige risquent également de surprendre les automobilistes de mercredi soir à jeudi matin dans l’est de la province.

Avec MétéoMédia

Canada-Québec: Pluie, neige et verglas pour amorcer la semaine

mars 2, 2020

 

Les conditions routières pourraient être perturbées lundi alors que des avertissements de pluie verglaçante ont été émis pour plusieurs régions.

© Fournis par MétéoMédia

Les précipitations qui affecteront la plupart des régions du Québec pourraient rendre les conditions routières difficiles lundi. Un système en provenance de l’Ouest canadien combiné à une dépression au sud de la frontière apportera principalement de la pluie pour les régions de l’extrême sud de la province.

Des avertissements de pluie verglaçante ont été émis par Environnement Canada pour plusieurs secteurs. On prévoit des accumulations de 2 à 5 millimètres surtout pour la couronne nord.

© Fournis par MétéoMédia
La chaussée pourrait être glissante si le verglas perdurait au cours de la journée. Pour la grande région métropolitaine et en particulier au sud de Montréal, le mercure sera au-dessus du point de congélation et les précipitations devraient tomber principalement sous forme de pluie.

© Fournis par MétéoMédia
Les vents modérés devraient souffler à 50 km/h lundi dans le sud du Québec. Comme ils proviennent du sud, les températures seront douces.

© Fournis par MétéoMédia
On prévoit un mercure au-dessus des normales saisonnières pour la majorité des secteurs lundi. Le maximum devrait atteindre 5 °C en Outaouais. Pour la région de Montréal, on prévoit 3 °C. Cette tendance se poursuivra au cours de la semaine, au moins jusqu’à vendredi.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia