Posts Tagged ‘Niege’

Canada: Gros système ce week-end avec des impacts majeurs

janvier 8, 2020
© Fournis par MétéoMédia

Le Québec sera affecté par une imposante dépression en provenance du Texas ce week-end. Résultats, certaines régions risquent de subir les impacts d’un cocktail météo, tandis que d’autres pourraient recevoir une solide bordée de neige. Les quantités précises de précipitations restent cependant à définir selon les modèles actuels qui ne sont pas unanimes.

Une dépression mineure en provenance de l’Ouest canadien affectera le Québec vendredi, amenant peu de précipitations, mais c’est surtout un système imposant en provenance du Texas qui a le potentiel d’être la première tempête de 2020 ce week-end.

Samedi : pluie et neige

Selon les modèles de mardi, une première impulsion du système se manifestera sous forme de pluie sur la majorité des régions dès le début de la journée. Les secteurs au sud du fleuve Saint-Laurent seront les régions les plus à risque de connaître des températures dépassant le point de congélation : dans l’extrême sud du Québec, le mercure pourrait atteindre 10 °C. De l’Abitibi jusqu’à la Côte-Nord, les précipitations devraient demeurer sous forme de neige.

© Fournis par MétéoMédia
Les précipitations pourraient varier entre 10 et 30 mm de pluie pour les secteurs concernés par la pluie, ce qui risque de faire disparaître la neige au sol. Les autres secteurs pourraient quant à eux connaître une bordée de neige, c’est-à-dire plus de 15 cm localement. Pas de répit, toutefois : une seconde impulsion est prévue en soirée, qui apportera encore plus de précipitations.

© Fournis par MétéoMédia
En effet, les choses se gâteront, en fin de journée, avant la deuxième impulsion du même système. Un anticyclone situé au nord du Québec migrera vers le sud, gardant ainsi la dépression au sud. Puisque les températures chuteront radicalement, les secteurs au sud pourraient connaître un épisode de pluie verglaçante. De l’incertitude est toutefois encore présente pour ces secteurs quant à la durée et au moment exact de la transition vers le verglas. Tout dépendra du positionnement de l’anticyclone à ce moment. Un long épisode de verglas sera possible.

© Fournis par MétéoMédia
Alors que le sud du Québec connaîtra un cocktail météo, les autres secteurs seront sous la neige. La dépression s’intensifiera, la neige tombera de plus en plus fortement près du centre dépressionnaire et les vents s’en mêleront. Du Témiscamingue jusqu’au Bas-Saint-Laurent en passant par le centre de la province, les conditions risquent d’être dangereuses alors que la neige s’accumulera rapidement.

© Fournis par MétéoMédia
Ainsi, si vous devez vous déplacer entre samedi soir et dimanche matin, il faudra redoubler de prudence en raison des routes glacées pour certains secteurs et de la poudrerie, et donc de la visibilité réduite pour d’autres.

© Fournis par MétéoMédia
Dimanche : de la neige sur le radar
La neige gagnera du terrain dimanche. Le cocktail météo dans le sud se transformera en neige : il restera toutefois à confirmer dans les prochains jours à quel moment précis se fera la transition. La majorité des secteurs se retrouveront donc sous la neige pour finir le week-end.

© Fournis par MétéoMédia
Les températures seront beaucoup plus froides que la veille, ce qui aura comme effet de rendre la neige plus volatile, lui permettant de s’accumuler facilement. En effet, les températures pourraient passer de près de 10 °C samedi à -10 °C dimanche.

© Fournis par MétéoMédia
Notons que les extrêmes est et ouest du Québec pourraient voir des précipitations minimes dimanche en raison de la trajectoire plus au sud de la dépression. Il faudra patienter jusqu’à la fin de la journée pour que le ciel se dégage.

Comme toutes les prévisions à long terme, les modèles météorologiques sont appelés à changer. Demeurez à l’affût des dernières mises à jour.

Deux cas similaires

L’intensité de ce système pourra se comparer avec deux tempêtes relativement récentes. « Il se présentera en plusieurs impulsions et deux bandes de précipitations. C’est ce qui s’est notamment produit le 6-7 mars 2011 en Estrie et le 12-13 janvier 2018 », confirme Réjean Ouimet.

Les résidents de Sherbrooke se souviennent certainement de la bordée extrême de 60 cm du 7 mars 2011. Le service de transport en commun a été interrompu et une cellule de crise mise sur pied pour répondre aux besoins urgents de la population. Des motoneiges ont notamment été à la disposition des ambulanciers et des policiers pour mieux répondre aux appels de détresse.

Avec MétéoMédia