Posts Tagged ‘Notaire’

Johnny Hallyday, enregistré en train de dicter son testament: la preuve qui va tout changer pour l’hériritage

mars 9, 2018

La riposte de Laeti­cia

Jeudi 15 mars, David Hally­day et Laura Smet contes­te­ront le testa­ment laissé par leur père Johnny devant le tribu­nal de grande instance de Nanterre. En atten­dant, chacun des deux camps préparent sa contre-attaque. Celle de Laeti­cia Hally­day s’annonce surpre­nante.

Le bras de fer judi­ciaire s’annonce explo­sif. Le 15 mars prochain, David Hally­day et Laura Smet contes­te­ront le testa­ment de leur père Johnny au tribu­nal de grande instance de Nanterre. En atten­dant la date du procès, Laeti­cia four­bit ses armes. Avec son avocat, maître Arda­­­van Amir-Aslani, Laeti­cia prépare la riposte. Et les pièces présen­tées à l’audience ne manque­ront pas de faire sensa­tion.

L’avocat de Laeti­cia Hally­day « compte produire l’enre­gis­tre­ment audio du rockeur, dictant pendant trois heures ses dernières volon­tés à son notaire, histoire de prou­ver que Johnny était bien sain d’esprit au moment de la rédac­tion de son testa­ment«  peut-on lire dans les colonnes de Public en kiosques ce vendredi 9 mars.  »Un rendez-vous qui s’est déroulé devant deux témoins » précise le maga­zine. De plus ce rendez-vous se serait déroulé « sans Laeti­cia ».

Une défense du clan Laeti­cia Hally­day qui promet de faire des étin­celles. Tout sera mis en œuvre pour prou­ver que le rockeur n’a pas été mani­pulé. Attaquée de toutes parts, quali­fiée de « veuve noire » ou encore de « mani­pu­la­trice », la veuve du chan­teur prouve ainsi qu’elle ne compte pas se lais­ser faire. Le procès risque de prendre des mois voire des années. Le clan Hally­day n’a pas fini de se déchi­rer.

Gala.fr par Marion Rouyer

Côte d’Ivoire/Procès des ex-barons de la filière café-cacao : Une facture de plus de 2 milliards de fcfa sans propriétaire

juillet 11, 2012
 

Me Niamien Antoine, notaire de son état était à la barre hier mardi 10 juillet pour être entendu dans le cadre du procès des ex-barons de la filière café-cacao, par le tribunal présidé par le juge Ahmed Coulibaly. Le notaire a été entendu sur l`affaire de l`acquisition de la société Sifca-coop par le Fdpcc. Une facture de 2,16 milliards de fcfa aurait été émise par le prévenu pour le règlement de ses honoraires et les frais des actes produits par son étude. Ce que réfute Me Niamien Antoine arguant qu`il n`a perçu que ce qui lui revient de droit au titre de ses prestations et qui s`élèvent en tout à 771 millions de fcfa.

Le président du tribunal et le procureur ont donc invité Henri Amouzou et Théophile Kouassi, les premiers responsables du Fdpcc à se prononcer sur la question. Le dernier cité a indiqué qu`il a décaissé les 2,16 milliards sur la base d`une facture que lui a transmis son conseil au nom du notaire. Ledit conseil aurait a cet effet adressé un courrier aux responsables du Fdpcc pour leur signifier que les 2,16 milliards de fcfa devaient servir à payer les honoraires des professionnels intervenus dans l`opération d`acquisition de la société Sifca-coop(avocats, notaire…).

Le tribunal s’est retrouvé donc avec une facture qui a été payée par le Fdpcc mais dont le bénéficiaire reste introuvable vu que le notaire à qui elle est imputée soutient avoir perçu uniquement ses honoraires. De leur côté, les responsables du Fdpcc affirment avoir payé sur la base de la facture à eux présentée par leur conseil, pour leur aurait-il dit, régler la note du notaire. L`autre prévenu entendu au cours de l`audience d`hier est M. Souanga Koffi, ex-Directeur général de la Simatp, société créée à l`initiative du Fgccc, avec pour mission d`importer du matériel agricole à revendre. Pour les prochaines audiences, le tribunal et le ministère public ont décidé de faire appel aux experts qui viendront éclaircir certaines zones d`ombre.

L’Inter par Franck SOUHONE

Humour cocasse au cabinet du notaire !

octobre 3, 2010

Une jeune demoiselle se présente chez un Notaire pour enregistrer l’acte d’achat de sa maison récemment acquise.

Le notaire l’invite à s’installer, appelle son clerc et lui demande textuellement :

– Veuillez, s’il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s’y opposent pas, faites une décharge pour entrée en jouissance immédiate !

La fille a immédiatement détalé…