Posts Tagged ‘Noyade’

La majorité des migrants noyés dans la Manche à la fin de novembre est désormais identifiée

décembre 14, 2021

Ce naufrage est le plus meurtrier depuis que les migrants tentent de rejoindre l’Angleterre par la mer. Quatre arrestations avaient été annoncées par les autorités françaises à la suite de ce drame.

Elles s’étaient noyées dans la Manche la nuit du 24 novembre alors qu’elles tentaient de rejoindre les côtes anglaises. Vingt-six des vingt-sept personnes mortes cette nuit-là ont été « formellement identifiées », a annoncé la procureure de Paris dans un communiqué, mardi 14 décembre.

La commission d’identification des victimes, tenue lundi, a confirmé « l’identité de seize personnes kurdes d’Irak, dont quatre femmes âgées de 22 à 46 ans, un adolescent de 16 ans, une enfant de 7 ans et dix hommes âgés de 19 à 37 ans, ainsi que celle d’un homme kurde d’Iran de 23 ans », rapporte le communiqué. « Ont également été identifiés trois Ethiopiens, dont deux femmes de 22 et 25 ans et un homme de 46 ans, une femme somalienne de 33 ans, quatre hommes afghans âgés de 24 à 40 ans et un homme égyptien de 20 ans. » Un dernier corps reste encore à identifier.

Multiplication des tentatives de traversée

Ce naufrage est le « pire accident », selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, depuis l’augmentation importante, en 2018, des traversées migratoires en raison du verrouillage croissant du port de Calais et d’Eurotunnel, emprunté jusque-là par les migrants tentant de rallier l’Angleterre.

Les tentatives de traversée migratoire de la Manche à bord de petites embarcations ont doublé ces trois derniers mois, avait mis en garde, le 19 novembre, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, Philippe Dutrieux. Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes depuis le début de l’année et 7 800 migrants avaient été sauvés, avait-il affirmé. Selon Londres, 22 000 migrants ont réussi la traversée sur les dix premiers mois de l’année. L’agence britannique Press Association (PA) a estimé ce chiffre à plus de 25 700, soit trois fois plus que sur toute l’année 2020.

M. Dutrieux expliquait notamment ce phénomène par « le cynisme des organisations qui sont derrière ces passages, qui jettent à l’eau des migrants parce que c’est une entreprise qui rapporte bien ». Quatre arrestations avaient été annoncées par les autorités françaises dans la foulée du naufrage pour leur implication présumée dans l’incident.

Par Le Monde avec AFP et Reuters

France-Calais : plus de 20 migrants morts dans un naufrage, Darmanin sur place

novembre 24, 2021

Plus de 20 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation dans la Manche. Le ministre de l’Intérieur a décidé de se rendre sur place.

Gerald Darmanin se rend a Calais, a la suite du naufrage d'une embarcation de migrants qui a fait plusieurs morts, mercredi 24 novembre.
Gérald Darmanin se rend à Calais, à la suite du naufrage d’une embarcation de migrants qui a fait plusieurs morts, mercredi 24 novembre.© JULIEN DE ROSA / AFP

Une embarcation de migrants a chaviré dans la Manche, au large de Calais, mercredi 24 novembre en début d’après-midi. Plus de 20 migrants, qui étaient à bord de ce bateau de fortune, sont morts dans le naufrage. Ils tentaient tous de gagner la Grande-Bretagne. « Vers 14 heures, un pêcheur a signalé la découverte d’une quinzaine de corps flottant au large de Calais. Un bâtiment de la marine nationale a repêché plusieurs corps, dont cinq personnes décédées et cinq inconscientes, selon un bilan provisoire », a-t-on ajouté dans un premier temps de même source. Le ministre de l’Intérieur a décidé de se rendre sur place, selon cette source.

« Forte émotion devant le drame des nombreux morts dû au chavirage d’un bateau de migrants dans la Manche. On ne dira jamais assez le caractère criminel des passeurs qui organisent ces traversées », a tweeté Gérald Darmanin.

Une enquête ouverte

Le parquet de Dunkerque a annoncé à l’Agence France-Presse l’ouverture d’une enquête pour « aide à l’entrée au séjour irrégulier en bande organisée » et « homicide involontaire aggravé ». Selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, trois hélicoptères et trois bateaux participent aux recherches.

Vendredi dernier, la préfecture maritime avait comptabilisé 31 500 tentatives de départ vers la Grande-Bretagne et 7 800 migrants sauvés, depuis le début de l’année. Ces tentatives de traversée ont causé un total de « sept décès ou disparus » depuis le 1er janvier, avait-elle ajouté.

Par Le Point avec AFP

Congo: Décès dans la Cuvette du féticheur de JDO par noyade causé par les Adimbas

novembre 17, 2020

Il était l’un des deux plus grands féticheurs auprès desquels, Jean Dominique Okemba aurait obtenu des pouvoirs surnaturels dont on lui prête. Sa mort par noyade suscite diverses interprétations dans le clan au pointe de penser à une vengeance des Adimbas, majoritairement concentrés entre Makoua et Itoumbi et favorables au général Mokoko. Une grande perte pour JDO

Dans les villages le long de l’Alima, on se demande comment les Adimbas ont pu opérer en toute tranquillité au point de neutraliser dans leur territoire l’un des leurs.La mort par noyade du plus grand féticheur de la zone par noyade a la signature des ces gens de Makoua soutient tout le monde.

Jean Dominique Okemba, pleure la disparition de l’un de ses plus grands fournisseurs en protection et attaque mystique. A Brazzaville, Jean Dominique Okemba, n’est parti de rien pour devenir le pion incontournable autour de Sassou Nguesso. Même les enfants du chef de l’État sont soumis aux caprices de Mora Nzambé, qui malgré tout le songui songui continue de régner en maître dans une famille dont il est pourtant étranger.

La puissance de JDO proviendrait de deux féticheurs Kouyou et Mbochis dont l’un vient de tirer sa révérence par noyade. Selon des indiscrétions, le féticheur aurait dit à sa femme être allé à un rendez-vous au bord de l’Alima avec des émissaires du village voisin.

Deux jours après sans donner de ses nouvelles, son corps a été repêché dans l’Alima après des incantations de sa femme et enfants, réclamant leur père. Une signature attribuée aux Adimbas.

Depuis Brazzaville, JDO aurait envoyé des militaires sécuriser la chambre privée du féticheur jusqu’à son arrivée. Rappelons que les féticheurs de la zone Makoua sont en conflits avec ceux de la zone de l’Alima depuis l’arrestation du général Mokoko.

Avec Sacer-infos par Pascal Nguie

France: Un homme, «probablement» migrant, retrouvé noyé sur une plage de Sangatte

octobre 18, 2020

La nuit de samedi à dimanche a été marquée par de nombreuses tentatives de traversées de la Manche.

Le corps d’un homme portant un gilet de sauvetage, «probablement» un migrant qui tentait de gagner l’Angleterre, a été découvert dimanche 18 octobre sur une plage de Sangatte (Pas-de-Calais) après une nuit marquée par de nombreuses tentatives de traversées, a indiqué le parquet.

Les pompiers ont expliqué avoir trouvé dimanche matin cet homme, dont l’âge est évalué entre 20 et 40 ans, en état de raideur cadavérique, portant un gilet de sauvetage, sur une plage de Sangatte. Cet homme est «probablement» un migrant tombé à l’eau alors qu’il tentait de traverser la Manche, a indiqué à l’AFP le procureur de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville.

Selon un communiqué diffusé par la préfecture du Pas-de-Calais, l’homme décédé est «d’apparence iranienne». Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer les circonstances de son décès. Pascal Marconville souligne qu’«énormément de tentatives de traversées» se sont produites pendant la nuit. «Une fenêtre météorologique semble avoir tenté les réseaux de passeurs».

Une mer d’huile près des côtes françaises et un temps calme ont en effet succédé à plusieurs jours de météo agitée, mais le calme près de la côte pouvait être trompeur car les grandes marées provoquent de très violents courants dans le détroit.

Pour la seule journée de samedi, la préfecture a recensé neuf tentatives de traversées «empêchées», représentant 201 migrants, et sept traversées qui ont atteint les côtes britanniques, en transportant 102 autres. Dimanche matin, ce sont 11 traversées qui ont été interceptées par les autorités françaises, concernant 191 migrants.

Selon la préfecture, depuis le début de l’année, 479 tentatives de traversées ont été interceptées par les autorités françaises tandis que 559 ont atteint leur but, la Grande-Bretagne.

Si les falaises de Douvres semblent tout proches par beau temps depuis la côte du Calaisis, la Manche constitue «une des zones les plus fréquentées au monde et où les conditions météorologiques sont souvent difficiles», rappelle la préfecture maritime.

Par Le Figaro avec AFP

               

France: Un adolescent saute d’un pont et se noie dans le Rhône

juin 27, 2020

 

Un adolescent de 16 ans a été retrouvé mort noyé dans le Rhône samedi 27 juin en fin d’après-midi après avoir sauté du pont de Décines (Métropole de Lyon), ont indiqué les pompiers.

L’alerte a été donnée vers 15h00 par des témoins et des amis de la victime, dont le corps a été repêché deux heures plus tard par les services de secours. Les circonstances du drame n’ont pas été précisées.

Une vingtaine de pompiers, dont des plongeurs et des équipes cynophiles, ont été immédiatement engagés dans l’opération de secours, selon la même source. Samedi après-midi, la température dépassait les 30 degrés sur la Métropole lyonnaise.

Par Le Figaro avec AFP

Canada: Un garçon de 9 ans recherché après être tombé à travers la glace dans un lac en Ontario

février 16, 2020
Les recherches se poursuivent à cet endroit.
© Police provinciale de l’Ontario Les recherches se poursuivent à cet endroit.
La Police provinciale de l’Ontario (PPO) poursuit ses recherches dimanche pour retrouver un garçon de neuf ans qui est tombé à travers la glace dans le lac Érié, en Ontario en fin d’après-midi samedi.

Le détachement du comté de Haldimand dirige les recherches dans le secteur de Peacock Point, à Nanticoke, à environ 60 km au sud de Hamilton.

Les conditions dangereuses retardent l’entrée dans l’eau des membres de l’unité de recherche et récupération sous-marines, a indiqué le porte-parole de la PPO, Rodney Leclair, dans un courriel.

Selon Rodney Leclair, trois jeunes étaient sur la glace au large du rivage lorsque deux d’entre eux sont tombés à l’eau. Un garçon de 8 ans a été sauvé, mais un enfant de 9 ans n’a pas refait surface.

Malheureusement, à ce stade, il s’agit d’une noyade présumée, a-t-il déploré.

L'unité de recherche et de sauvetage sous-marines de la PPO est présente, mais la police présume désormais que l'enfant s'est noyé.

© /CBC L’unité de recherche et de sauvetage sous-marines de la PPO est présente, mais la police présume désormais que l’enfant s’est noyé.
Un hélicoptère de la PPO et un Centre de coordination des opérations de sauvetage contribuent aux recherches, mais l’opération de sauvetage est maintenant traitée comme une récupération.

Avec CBC/Radio-Canada

Espagne: un Britannique et ses deux enfants morts dans une piscine

décembre 24, 2019

La Garde civile espagnole enquête sur le décès mardi d’un Britannique et de ses deux enfants mineurs, morts dans la piscine d’une résidence d’un village touristique du sud de l’Espagne. Un homme de 53 ans et ses deux enfants de 16 et 9 ans «sont décédés à la mi-journée dans la piscine d’un lotissement de la commune de Mijas», à une trentaine de kilomètres de Malaga, sur la Costa del Sol, ont indiqué les autorités de la région dans un communiqué.

Une source de la Garde civile de Malaga a indiqué à l’AFP que les trois victimes étaient «de nationalité britannique», sans livrer de détails. L’alerte avait été donnée à 13H30 locales (12h30 GMT), quand l’adulte et les deux enfants étaient déjà «inconscients» dans la piscine, selon la même source. Les secouristes dépêchés sur place n’ont pu les ranimer.

Selon l’agence de presse espagnole Europa press, la Garde civile privilégie l’hypothèse de morts accidentelles. Selon Europa press, le fils de 16 ans puis son père se seraient jetés à l’eau pour tenter d’aider l’enfant de 9 ans qui ne parvenait pas à sortir de l’eau, selon plusieurs témoins du drame, dont la mère. Un journal local, Sur, a avancé l’hypothèse d’un «problème dans le système d’aspiration de la piscine» de la résidence touristique où la famille passait les fêtes.

Par Le Figaro avec AFP

France/Haute-Saône: un jeune Camerounais se noie dans un lac

juillet 24, 2019

 

Un jeune Camerounais de 16 ans qui participait à un chantier international en Haute-Saône s’est noyé mercredi dans un lac, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Cet adolescent qui participait à un chantier international de jeunes installé à Beaumotte (Haute-Saône) avait disparu au cours d’une baignade dans le plan d’eau de Bonnal, situé à quelques kilomètres.

Des recherches avaient été lancées pour le retrouver.

Après l’avoir repêché, les pompiers ne sont pas parvenus à le réanimer, a précisé la préfecture

Par Le Figaro.fr avec AFP

Congo-Diaspora: mort en Méditerranée

février 7, 2018

 

RIP notre compatriote YIMA SIMBA ERIC.
Il est mort noyé en Méditerranée. Il voulait s’échapper à la misère infligée par Denis SASSOU NGUESSO.

Au Congo ERIC, habitait à Brazzaville au quartier MOUHOUMI ( la base Brazzaville) et à Pointe-Noire au quartier Mouyondzi.

La grande soeur de ERIC est la deuxième femme du ministre RIGOBERT MABOUNDOU.

ERIC est natif de LOUTÉTÉ, son père est un cheminot à la retraite.

YIMA SIMBA ÉRIC, (son compte Facebook Eric Lawson). Il laisse deux enfants : une fille et un garçon de deux ou trois ans.

L’équipe BrazzaNews souhaite des vives condoléances à la famille Loumeto de Loutété

Photo de BrazzaNews.
Avec Brazzanews.fr

« Près d’une vingtaine » de migrants morts récupérés en mer entre le Maroc et l’Espagne

février 4, 2018

Des migrants devant un centre d’accueil de l’enclave espagnol au Maroc de Melilla, le 24 février 2014 / © AFP / BLASCO DE AVELLANEDA

Les cadavres de « près d’une vingtaine » de migrants d’origine subsaharienne ont été repêchés en mer samedi par des patrouilles marocaines après avoir été repérés depuis un bateau espagnol, a annoncé dimanche une porte-parole de la préfecture de l’enclave espagnole de Melilla.

Les migrants ont été vus par l’équipage du ferry Sorolla, qui a alerté les secours en mer des deux pays, a déclaré cette porte-parole en précisant que l’équipage avait « estimé à une vingtaine » les cadavres ensuite récupérés par les secours marocains dans leurs eaux territoriales. Le Maroc n’a pas pour l’instant diffusé son bilan des victimes.

Un peu plus tard dans la soirée, une patrouille de la garde civile a découvert le corps d’un autre migrant, qui a été ramené à Melilla, enclave espagnole dans le nord du Maroc, face aux côtes espagnoles et non loin de la frontière algérienne.

Selon la préfecture de Melilla, un hélicoptère de la Garde civile participait encore dimanche matin aux recherches, en appui aux patrouilles marocaines.

Cette découverte intervient alors que la route « espagnole », est de plus en plus empruntée par les migrants subsahariens qui tentent d’arriver en Europe.

Selon le dernier bilan de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Espagne est le deuxième point d’entrée avec 1.279 arrivées par mer depuis le début de l’année, après l’Italie (4.256).

Au total, depuis le début de l’année, 243 personnes ont disparu ou péri en mer Méditerranée, selon ce bilan qui ne comprend pas le groupe découvert samedi.

En 2017, l’Espagne a été la troisième porte d’entrée en Europe des migrants, via la Méditerranée, après l’Italie et la Grèce. L’année dernière, les arrivées par mer ont triplé par rapport à 2016, atteignant un total de 22.900 migrants, selon Frontex, l’organisme européen de surveillance des frontières. Plus de 200 sont morts ou ont disparu pendant la traversée.

Romandie.com avec(©AFP / 04 février 2018 13h08)