Posts Tagged ‘Océan Indien’

Prix Rfi théâtre 2021 : à vos plumes, écrivez et postulez !

avril 3, 2021

L’appel à candidature au Prix Rfi théâtre est ouvert jusqu’au 25 avril aux autrices et auteurs de théâtre francophones, originaires d’Afrique, des Caraïbes, de l’océan Indien ou encore du Proche-Orient.

L’affiche de l’appel à candidature au Prix Rfi Théâtre 2021/DR

Cette année, qui succédera au Congolais Julien Mabiala Bissila, à la Libanaise Hala Moughanie, au Guinéen Hakim Bah, au Camerounais Édouard Elvis Bvouma, au Béninois Sedjro Giovanni Houansou, à la Libanaise Valérie Cachard ou au Guinéen Souleymane Bah ? Les dés sont jetés. Dialogues ou monologues, à chaque postulant de saisir l’occasion de partager une histoire qui parlera au monde, de faire entendre sa voix sur une question de société saisissante, de faire voyager le lectorat sur les vagues d’une histoire divertissante et éducative, en même temps.

« En ces temps de pandémie et de rétrécissement du monde où les déplacements sont limités, les textes, eux, peuvent voyager. Comédies, tragédies, drames, avec ou sans Covid-19, avec lyrisme ou âpreté, monologues ou pièces polyphoniques. À quoi ressemblera cette édition 2021 ? Ce sont les autrices et les auteurs qui le diront. Tous les genres théâtraux sont possibles. Seul compte la qualité de la dramaturgie et le style », ont énoncé les organisateurs.

A travers ce Prix de théâtre, Rfi souhaite faire découvrir et mettre en lumière de nouveaux talents de l’écriture dramatique. Et force est de constater combien, tous les ans, des femmes et des hommes de différentes villes de la planète, peignent leur société, leurs colères et leurs émotions dans des formes théâtrales uniques.

Une aventure humaine et artistique essentielle dans le parcours des candidats et particulièrement celui du lauréat. Cela d’autant plus que le prix lui offre l’opportunité d’être lu, de voir sa pièce de théâtre être jouée et publiée, ou simplement l’occasion de faire des rencontres de travail lors des résidences proposées et des invitations dans les festivals et maisons de théâtre dans plusieurs pays.

Ainsi, le processus de candidature consiste, avant tout, à inventer, affiner, peaufiner et ajuster son texte en français comportant un minimum de 15 pages numérotées. Par la suite, l’envoyer avant le 25 avril à minuit, tout en joignant impérativement la fiche d’inscription dûment remplie. Aussi, chaque candidat doit avoir entre 18 et 46 ans.

A noter que le Prix Rfi Théâtre est organisé avec l’appui de plusieurs partenaires, à savoir : l’Institut français, l’Institut français de Saint-Louis du Sénégal, le Centre dramatique national de Normandie-Rouen, la SACD et biens d’autres. La cérémonie de remise de prix de l’édition 2021 se tiendra le 26 septembre à Limoges, dans le cadre du festival Zébrures d’automne, organisé par Les Francophonies-Des écritures à la scène.

Avec Adiac-Congo par Merveille Jessica Atipo

MH 370 : le débris retrouvé provient bien de l’avion malaisien

août 5, 2015

Kuala Lumpur – Le débris d’avion retrouvé la semaine dernière dans l’océan Indien est bien celui du Boeing du vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars 2014, a annoncé jeudi le Premier ministre malaisien, mais des familles des victimes ont exigé que toute la lumière soit faite sur ce drame.

Aujourd’hui, 515 jours après que l’avion a disparu, c’est le cœur lourd que je dois vous annoncer qu’une équipe d’experts internationaux a définitivement confirmé que le débris de l’avion trouvé sur l’Ile (française) de La Réunion provient bien (du Boeing) du MH370, a déclaré le Premier ministre Najib Razak devant des journalistes à Kuala Lumpur.

Nous avons maintenant la preuve physique que, comme je l’ai annoncé le 24 mars l’année dernière, le vol MH370 s’est terminé de manière tragique dans le sud de l’océan Indien, a-t-il ajouté.

C’est une avancée majeure, a de son côté réagi Malaysia Airlines.

La justice française a parallèlement fait savoir qu’il y avait de très fortes présomptions pour que le flaperon appartienne bien au (Boeing du) vol MH370.

Des familles des personnes mortes dans le Boeing du vol MH370, à bord duquel se trouvaient 239 personnes, ont quant à elles à nouveau exigé de connaître les causes de cette catastrophe aérienne, juste après les propos du Premier ministre malaisien.

Maintenant, je veux savoir où est la carlingue de l’avion pour que nous puissions en extraire les passagers et obtenir la boîte noire de manière à savoir ce qui s’est passé. Seul cela, pour nous, mettra un point final à cette affaire, a déclaré Jacquita Gonzales dont le mari était un des membres de l’équipage.

Je ne suis toujours pas satisfait. Il reste tant de questions sans réponses, tant d’espaces vides dans le puzzle, a,quant à lui, dit Lee Khim Fatt, dont l’épouse était aussi un membre de l’équipage.

Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas de réponses. Ne me montrez pas seulement un flaperon. Montrez m’en plus. Répondez aux questions, s’est-il exclamé devant la presse.

Romandie.com avec(©AFP / 05 août 2015 21h19)