Posts Tagged ‘OFJ’

FIFA: Berne gèle 80 millions et livre des preuves aux Etats-Unis

décembre 30, 2015

Les premiers moyens de preuve contre des hauts fonctionnaires de la FIFA ont été communiqués aux autorités américaines, annonce mercredi l’Office fédéral de la justice (OFJ). Celui-ci a également bloqué quelque 80 millions de francs sur 13 comptes bancaires.

« Ces montants resteront gelés jusqu’au terme de la procédure d’entraide », précise l’OFJ qui a transmis des moyens de preuve aux autorités américaines. Ils concernent l’octroi de droits de marketing sur des tournois de football organisés en Amérique latine et aux Etats-Unis.

Il s’agit de documents des comptes bancaires sur lesquels des dessous-de-table auraient transité, ajoute-t-il dans un communiqué.

Des fonctionnaires américains en Suisse
Les autorités américaines avaient sollicité une entraide judiciaire à la Suisse concernant une cinquantaine de comptes dans dix banques différentes dans le cadre du scandale de corruption autour de la FIFA.

Elles ont également demandé que leur soient transmis les dossiers de la procédure pénale suisse ouverte contre des employés de la Fédération, classée en 2010. Car les Etats-Unis jugent ces informations importantes pour leur propre instruction pénale.

Des fonctionnaires américains sont ainsi venus plusieurs jours en octobre pour assister au tri de ces volumineux dossiers pénaux, indique à l’ats la porte-parole de l’OFJ, Ingrid Ryser.

Plus de 40 personnes inculpées
L’annonce survient un peu plus de sept mois après l’arrestation à Zurich de plusieurs responsables de la FIFA sur la base de mandats d’arrêt américain. Quatre de ces neuf fonctionnaires ont été extradés aux Etats-Unis, un cinquième a été remis à l’Uruguay.

Les quatre autres personnes arrêtées continuent de s’opposer à leur extradition vers les Etats-Unis. Au total la justice américaine a inculpé 41 personnes et entités dans le cadre de son enquête sur la corruption dans les milieux du football international.

Romandie.com

FIFA: l’OFJ autorise l’extradition du Britannique Costas Takkas

octobre 9, 2015

L’Office fédéral de la justice (OFJ) autorise l’extradition d’un cinquième dirigeant de la FIFA. Dans un communiqué diffusé vendredi, il annonce avoir accepté d’extrader Costas Takkas vers les Etats-Unis. Le Britannique a 30 jours pour faire recours.

L’ex-secrétaire général de la Fédération des îles Caïmans de football (CIFA) et attaché du président de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF), est soupçonné d’avoir, « pour le compte du président de la CONCACAF, demandé et accepté des pots-de-vin de plusieurs millions de la part d’une société américaine pour l’attribution de droits de marketing » des qualifications pour les coupes du monde 2018 et 2022, précise l’OFJ.

La demande d’extradition a été envoyée par les Etats-Unis le 1er juillet. Elle se base sur un mandat d’arrêt du 20 mai 2015 émis par le parquet du district Est de New York, selon le communiqué de l’Office fédéral de la justice. Ce dernier a pu établir que toutes les conditions de l’extradition sont réunies.

Cinquième extradition validée
« A priori, en acceptant des dessous-de-table en échange de l’attribution de contrats de marketing sportif, Costas Takkas a mis à mal la libre concurrence et induit une distorsion du marché des droits médiatiques relatifs aux qualifications pour les coupes du monde », écrit l’OFJ.

Costas Takkas avait été interpellé le 27 mai 2015 à Zurich avec six autres cadres de la fédération internationale de football. C’est le cinquième dirigeant de la FIFA dont l’extradition a depuis été validée par l’OFJ, après le Costaricien Eduardo Li, le Vénézuélien Rafael Esquivel, l’Uruguayen Eugenio Figueredo et Jeffrey Webb, qui a la double nationalité britannique et des îles Caïman.

Ce dernier a accepté son transfert. Il est arrivé aux Etats-Unis en juillet, où il a plaidé non coupable.

Romandie.com