Posts Tagged ‘Olivier Frljic’

Pologne: un festival d’art poursuit en justice le ministère de la Culture

juin 7, 2018

Varsovie – Le Festival Malta a annoncé jeudi avoir porté plainte contre le gouvernement conservateur polonais pour le non versement d’une dotation, une sanction, selon les plaignants, motivée par la désignation à sa tête du metteur en scène croate controversé Oliver Frljic.

Il s’agit d’une somme de 300.000 zlotys (71.500 euros), soit quelques pour cent d’un budget de près de 100.000 euros que le ministère était tenu de verser pour la 27e édition de ce festival d’art contemporain organisé à Poznan, dans l’ouest de la Pologne, aux termes d’un accord sur trois ans passé en 2016.

Le festival, qui chaque année attire quelque 85.000 personnes, a alors fait appel aux dons pour combler ce manque. L’appel, baptisé Zostan Ministrem Kultury (Deviens ministre de la Culture en polonais), a été largement suivi par des personnes privées et des entreprises.

« Le festival Malta en soi n’était pas sur une liste noire du ministère de la culture. C’est Olivier Frljic qui y était après sa mise en scène provocatrice d’une pièce à Varsovie », a déclaré à l’AFP son directeur Michal Merczynski.

« Le ministère est en droit d’attribuer des aides financières selon ses propres critères mais ce qui nous a été attribué doit être payé. Nous ne pouvons pas accepter ce genre de mauvais précédent », a-t-il ajouté.

Frljic a fait scandale en Pologne avec son spectacle anticlérical « La Malédiction » dans lequel la statue du défunt pape Jean Paul II est pendue et affublée de la pancarte « défenseur des pédophiles ».

La mise en scène a suscité des protestations et des manifestations de représentants de l’extrême droite catholique en Pologne où ce pape polonais, canonisé en 2014, est vénéré par les catholiques.

Le ministre de la Culture Piotr Glinski a justifié son retrait de fonds au festival en argumentant qu’Oliver Frljic « provoquait des conflits profonds et des vagues de protestations » et qu’il « éloignait du théâtre une grande partie de la société ».

Des artistes, dont le compositeur Krzysztof Penderecki, les réalisatrices Agnieszka Holland et Malgorzata Szumowska, ou le groupe slovène Laibach ont mis aux enchères leurs oeuvres ou différents objets précieux, dans le cadre de la collecte de financements participatifs.

Créé en 1991, le Malta Festival s’est imposé comme l’un des événements phares de la scène culturelle en Pologne. D’abord consacré au théâtre d’avant garde, ce festival international réunit aujourd’hui des artistes du monde entier autour des différents arts de la scène.

Dans le domaine de la culture, depuis leur arrivée au pouvoir en 2015, les conservateurs accordent une place particulière aux sujets historiques liés à la Seconde guerre mondiale, mettant en exergue l’héroïsme des Polonais dans leur lutte contre les nazis et les communistes, privilégiant des artistes à perception conservatrice et catholique du monde.

Le réalisateur polonais Pawel Pawlikowski, Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes pour « Cold War », a évoqué l’existence de « listes noires » informelles d’artistes et d’oeuvres depuis l’arrivée au pouvoir du parti conservateur Droit et Justice, sur lesquelles figure son film « Ida », couronné par un Oscar en 2015

Reproche que le ministre Glinski a fermement rejeté en assurant qu' »il régnait en Pologne la plus complète liberté de création ».

Romandie.com avec(©AFP / 07 juin 2018 15h32)