Posts Tagged ‘Onuci’

Côte d’Ivoire: 8 personnes tuées par les forces pro-Ouattara (ONU)

juin 23, 2011

Au moins huit personnes ont été tuées par des éléments des forces armées qui ont porté au pouvoir le président ivoirien Alassane Ouattara, lors de plusieurs incidents la semaine dernière, a annoncé jeudi l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).

Dans des incidents survenus notamment à Abidjan et dans ses environs et dans le centre-ouest du pays, « des éléments des FRCI (Forces républicaines) ont tué au moins huit personnes et blessé plusieurs autres », a déclaré lors d’un point presse Guillaume Ngefa, chef de la Division des droits de l’Homme de l’Onuci.

« Au moins 30 autres personnes ont été arbitrairement arrêtées et détenues. Certaines victimes ont été soumises à des actes de torture et de mauvais traitements », a-t-il ajouté.

L’Onuci a souligné à plusieurs reprises les exactions des FRCI, souvent commises dans des zones comptant de nombreux partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril après plus de quatre mois de crise post-électorale et dix jours de guerre dans Abidjan.

Jeuneafrique.com avec AFP

Plus d’un millier d’ex-combattants déposent les armes à l’Onuci

juin 17, 2011

Abidjan, 17 juin (AIP)-Plus d’un millier d’ex-combattants d’Abobo et de Yopougon (banlieues abidjanaises) ont déposé leurs armes à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), selon un compte rendu du point de presse de M. Blackman tenu à M’Bahiakro.

Selon le cadre de l’ONUCI, après deux opérations menées pendant la première quinzaine du mois de juin par la division Désarmement, Démobilisation et Réinsertion, environ 1.200 ex-combattants ont rendu leurs armes sur les installations du camp de l’ONUCI à Anyama.

« Toutes ces actions viennent appuyer la Côte d’Ivoire en cette période post-crise, dans le secteur sécuritaire, qui est un pan essentiel de la reconstruction et la relance économique du pays », a déclaré M. Blackman, ajoutant que l’ONUCI entend organiser des opérations similaires au sein des communautés à Abidjan et à l’intérieur du pays.

Mardi, le chef de l’ONUCI, Young Jin Choi, a évoqué avec le nouveau président de la République, Alassane Ouattara, à Abidjan, des questions sécuritaires du pays, notamment de la zone ouest où des exactions sur des populations civiles se poursuivaient toujours.

« Le Président Ouattara nous a assuré qu’il va prendre sans tarder des mesures. Dans l’ouest, notamment, pour corriger les déficits sécuritaires notés ça et là. Nous avons discuté pour voir comment l’ONUCI peut apporter son soutien pour résorber ce déficit transitoire », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU à sa sortie d’audience. Il a également promis une assistance en urgence aux préfets de cette zone, afin de remédier à cette situation.

« Sans l’engagement des préfets, l’ONUCI ne peut pas le faire tout seul. Il s’agit d’une coopération entre les préfets dans les régions et les composantes militaires civiles de la Mission », avait conclu M. Choi.

(AIP)