Posts Tagged ‘Palestinien’

Un romancier palestinien remporte le Prix de fiction arabe

avril 27, 2016

Le romancier Rabai al-Madhoun est devenu le premier Palestinien à remporter le Prix international de fiction arabe, surnommé le « Booker arabe ». Il l’a obtenu pour son roman « Destins: Concerto de l’Holocauste et de la Nakba ».

La Nakba (« catastrophe » en arabe) est le terme employé par les Palestiniens pour décrire leur exode après la création d’Israël en 1948.

L’attribution de la récompense, dotée d’une somme de 50’000 dollars, a été annoncée mardi soir à Abou Dhabi qui a parrainé l’événement, soutenu par la Fondation du prestigieux prix Booker à Londres.

Le roman est divisé en quatre parties, simulant des mouvements de concerto, qui se rejoignent à la fin pour « traiter de questions liées à la Nakba, à l’Holocauste (des juifs) et au droit au retour » des Palestiniens, précise la brochure du concours.

Madhoun lui-même est né en Palestine en 1945 et a fui avec sa famille vers Gaza avant d’obtenir la nationalité britannique. Il travaille actuellement à Londres pour le quotidien saoudien Asharq Al-Awsat.

Histoire de 5 villes
Le roman contient « des histoires de cinq villes palestiniennes », a dit l’écrivain, après avoir remporté le prix, en référence à des villes qui font aujourd’hui partie d’Israël.

L’histoire « m’a emmené dans ma ville natale, Ashkelon. J’ai erré dans Haïfa. J’ai crié depuis le mont Carmel: Oh, comment avons-nous perdu ce pays! », a-t-il ajouté.

Le précédent roman de Madhoun, « The Lady from Tel Aviv », avait été sélectionné pour le même prix en 2010.

Romandie.com

Un Palestinien tue deux personnes à Jérusalem avant d’être abattu

octobre 3, 2015

Deux personnes ont été tuées et deux autres blessées par un Palestinien samedi soir dans la Vieille ville de Jérusalem, selon les services de secours israéliens. Il a aussitôt été abattu par la police.

Parmi les blessés figure un enfant de deux ans touché à une jambe et qui a été hospitalisé. Une femme est dans un état qualifié de sérieux par les services de secours.

L’assaillant s’est servi d’un couteau et d’une arme à feu, a expliqué la police sans donner de précision sur la manière dont il avait procédé.

Une très vive tension règne dans la Vieille ville de Jérusalem depuis des semaines autour de l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’Islam et site le plus sacré pour les juifs qui nomment ce site Mont du Temple.

D’importantes forces de police étaient déployées dans la vieille ville au moment de cette attaque. En Cisjordanie occupée, la tension est montée d’un cran après la mort d’un couple de colons israéliens tués jeudi soir.

Romandie.com

Un Palestinien tué après avoir poignardé deux soldats israéliens

avril 8, 2015

Jérusalem – Un Palestinien a poignardé mercredi deux soldats israéliens, en blessant un grièvement, avant d’être abattu dans le nord de la Cisjordanie occupée, a indiqué l’armée israélienne.

Il s’agit de la deuxième attaque au couteau contre des soldats israéliens en une semaine, et la dernière en date d’une série d’attaques menées par des Palestiniens isolés en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem occupée et annexée, depuis la guerre dans la bande de Gaza l’été dernier.

Deux soldats israéliens ont été poignardés par un attaquant palestinien près du carrefour (du village palestinien) de Sinjil, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Un soldat a été grièvement blessé et le second légèrement. Les forces sur place ont neutralisé l’assaillant, a ajouté l’armée.

Des sources médicales palestiniennes ont identifié l’attaquant palestinien comme Mohammed Jasser Qaraqa, âgé de 27 ans, et originaire du village de Sinjil. Elles ont précisé qu’il avait été tué de deux balles dans la tête.

Les faits se sont déroulés sur la route 60, près de l’entrée des colonies de Shilo et Maale Levona, sur l’axe principal reliant les villes palestiniennes de Ramallah et Naplouse.

Selon les médias israéliens, les deux soldats, âgés d’une vingtaine d’années, appartenant à une unité médicale dépendante du commandement de la défense civile, étaient postés en attente dans une ambulance pour renforcer le dispositif de sécurité près de la colonie de Shilo pendant la fête juive de Pâques, qui s’achève en fin de semaine.

Le soldat légèrement blessé a ouvert le feu sur l’attaquant palestinien et l’a tué, selon ces sources.

Selon des sources militaires, le soldat grièvement blessé a été touché au cou.

Une autre attaque au couteau s’était produite jeudi dernier lorsqu’un Palestinien avait poignardé et légèrement blessé un soldat israélien qui avait tenté de l’empêcher de s’introduire en Israël en franchissant la barrière de sécurité à l’ouest de Naplouse. Le Palestinien avait été arrêté, selon l’armée.

Le chef de file du parti nationaliste religieux pro-colonisation Foyer juif, Naftali Bennett, ministre de l’Economie du gouvernement sortant, a félicité mercredi les forces israéliennes d’avoir tué l’assaillant palestinien. Cela doit être le destin de quiconque s’en prend à des juifs innocents. Un tel incident doit se terminer de cette façon, a déclaré M. Bennett dans un entretien à la radio militaire.
Romandie.com avec (©AFP / 08 avril 2015 12h56)

Un Palestinien tué par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie

juin 2, 2014

Jérusalem – Les forces de sécurité israéliennes ont tué dans la nuit de lundi à mardi un Palestinien qui, selon elles, avait ouvert le feu sur un garde-frontière israélien, le blessant légèrement, dans le nord de la Cisjordanie, a-t-on appris de source militaire.

Un homme armé palestinien a ouvert le feu au carrefour de Tapouah et blessé un garde-frontière israélien. Les soldats et les gardes-frontière ont ouvert le feu en retour et tué l’attaquant, a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’armée israélienne.

Interrogés par l’AFP, les services d’ambulance palestiniens ont confirmé qu’un Palestinien avait été tué à Tapouach mais ont dit ignorer les circonstances de l’incident.

Ce décès porte à 12 le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée depuis le début de l’année.

L’incident a eu lieu au même endroit où des soldats israéliens ont arrêté vendredi dernier un Palestinien qui dissimulait sur lui une douzaine de bombes artisanales reliées entre elles en vue de commettre, selon l’armée, un attentat suicide.

Romandie.com avec(©AFP / 03 juin 2014 00h31)

Un soldat Israélien poignardé à mort par un jeune Palestinien

novembre 13, 2013

JERUSALEM – Un jeune soldat israélien est mort de ses blessures après avoir été poignardé mercredi par un Palestinien de 16 ans dans un autobus dans le nord d’Israël, a annoncé la police.

Le soldat israélien poignardé ce matin par un Palestinien dans un autobus dans la gare routière centrale d’Afula a succombé à l’hôpital, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Eden Atias, 19 ans, qui venait d’entrer à l’armée, a été frappé à coups de couteau par le Palestinien. Il avait été placé ensuite en soins intensifs dans l’hôpital de la ville. Ses funérailles sont prévues en fin de soirée à Nazareth Ilit.

Nous considérons cet incident comme une attaque terroriste motivée par des considérations nationalistes, a dit M. Rosenfeld.

Le Palestinien, originaire de Jénine dans le nord de la Cisjordanie et qui ne disposait pas de permis d’entrée en Israël, a été arrêté par les forces de l’ordre et des passagers, a-t-il poursuivi.

L’assaillant, identifié comme Hussein Ghawadra par les médias palestiniens, a expliqué son geste lors de l’interrogatoire par le fait que deux membres de sa famille étaient emprisonnés en Israël, selon la police.

Selon un correspondant de l’AFP, l’armée israélienne a ultérieurement encerclé et endommagé la maison de la famille Ghawadra à Bir al-Bacha, au sud de Jénine. Le père du jeune homme a été arrêté.

A Gaza, un porte-parole du mouvement islamiste palestinien Hamas, Fawzi Barhoum, a salué un acte héroïque de résistance.

Félicitations au héros palestinien de Cisjordanie qui a tué un soldat israélien à Afula, a-t-il écrit sur sa page Facebook en appelant tous les fils de notre peuple et les jeunes de Palestine à participer au projet de la résistance, quel qu’en soit le prix.

Dans un communiqué, le vice-ministre israélien de la Défense Danny Danon, un faucon du Likoud (droite nationaliste), a demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu de suspendre la libération des prisonniers palestiniens agréée dans le cadre de la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes en juillet dernier et actuellement dans l’impasse.

S’exprimant devant le Parlement plus tard dans la journée, M. Netanyahu a estimé que ces violences étaient le résultat de la politique d’incitation dans les mosquées palestiniennes contre Israël. Si l’on veut une véritable paix, cette incitation doit cesser.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a abondé dans le même sens. Les actes terroristes menés par des individus qui ne font pas partie de groupes sont en premier lieu le résultat d’une grande incitation au sein de l’Autorité palestinienne, qui même maintenant alors qu’elle négocie avec nous, continue d’éduquer la jeune génération à être en admiration devant les terroristes et à tuer des juifs, a-t-il dit dans un communiqué.

Depuis plusieurs semaines, la multiplication des incidents en Cisjordanie alimente les spéculations sur une troisième intifada (soulèvement palestinien).

La semaine dernière, deux Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens après avoir tenté de s’en prendre à des soldats et des civils israéliens. En octobre, un colon israélien a été tué dans la vallée du Jourdain, troisième attaque mortelle contre un Israélien en Cisjordanie en trois semaines.

Romandie.com avec(©AFP / 13 novembre 2013 18h59)