Posts Tagged ‘Pape François’

La police italienne saisit une enveloppe contenant des balles envoyée au pape

août 9, 2021

LA POLICE ITALIENNE SAISIT UNE ENVELOPPE CONTENANT DES BALLES ENVOYÉE AU PAPE

© Reuters/REMO CASILLI 

ROME (Reuters) – La police italienne a annoncé lundi qu’une enveloppe adressée au pape François contenant trois balles de pistolet avait été saisie dans un centre de tri postal près de Milan.

Les postiers ont appelé la police après avoir intercepté l’enveloppe durant la nuit de dimanche à lundi dans la ville de Peschiera Borromeo.

La police a déclaré à Reuters que l’enveloppe, envoyée de France, était adressée au « Pape, Vatican, Place Saint-Pierre ».

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès d’un porte-parole du Vatican.

Avec Reuters (Reportage Angelo Amante et Philip Pullella, version française Valentine Baldassari, édité par Marc Angrand)

Vatican: Le pape présidera à la prière du dimanche de sa chambre d’hôpital

juillet 9, 2021

LE PAPE PRÉSIDERA À LA PRIÈRE DU DIMANCHE DE SA CHAMBRE D'HÔPITAL

© Reuters/REMO CASILLI

CITE DU VATICAN (Reuters) – Le pape François se remet normalement de son opération du côlon, est capable de marcher et de travailler mais son état ne lui permet pas pour le moment de retourner au Vatican pour la prière du dimanche midi, a déclaré vendredi le Saint-Siège.

La prière du dimanche se fera de sa chambre de l’hôpital Gemelli à Rome, a précisé le Vatican. Cette annonce donne à penser que la durée de convalescence du pape, hospitalisé dimanche, dépassera les sept jours initialement prévus.

Le pape François, âgé de 84 ans, a été opéré pour une « sténose diverticulaire du côlon », une pathologie qui touche davantage les personnes âgées et se manifeste par des douleurs à l’abdomen et des troubles du transit.

Depuis son élection en 2013, c’est la première fois que le pape ne prononcera pas cette prière du dimanche de la place Saint-Pierre. Les seules fois où un tel événement a lieu, François était en déplacement à l’étranger.

Avec Reuters par (Reportage Philip Pullella; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Vatican: Le pape François à l’hôpital pour une opération

juillet 4, 2021

Le pape François, 84 ans, va subir dimanche à Rome une intervention chirurgicale « programmée » pour une inflammation du côlon.

Le pape François a célébré la prière du dimanche depuis sa fenêtre de la résidence Sainte-Marthe avant de se rendre à l'hôpital.

© Andreas Solaro/Getty Images Le pape François a célébré la prière du dimanche depuis sa fenêtre de la résidence Sainte-Marthe avant de se rendre à l’hôpital.

Le pape a été admis à l’hôpital A. Gemelli de la capitale italienne où il doit subir une intervention chirurgicale programmée pour une sténose diverticulaire symptomatique du côlon», a indiqué un communiqué du Vatican.

Il s’agit d’une inflammation potentiellement douloureuse des diverticules, hernies ou poches qui se forment sur les parois de l’appareil digestif et dont la fréquence augmente avec l’âge.

Une des complications possibles de cette affection est la sténose, c’est-à-dire un rétrécissement de l’intestin.

De nombreux médias se trouvaient dimanche après-midi aux abords de l’hôpital dont les entrées étaient gardées par des policiers, selon un journaliste de l’AFPTV sur place.

Un bulletin de santé sera publié à l’issue de l’opération dirigée par le professeur Sergio Alfieri, chef de l’unité de chirurgie digestive complexe de l’établissement.

Né le 17 décembre 1936 en Argentine, Jorge Bergoglio s’est fait enlever le lobe supérieur du poumon droit à l’âge de 21 ans en raison d’une pleurésie. Il souffre de problèmes à une hanche et de sciatique.

Dimanche midi, il a célébré la traditionnelle prière dominicale Regina Coeli à la fenêtre de la résidence Sainte-Marthe pour les fidèles rassemblés sous un soleil de plomb sur la place Saint-Pierre.

Il semblait en bonne forme et réjoui d’annoncer une visite d’État en Slovaquie du 12 au 15 septembre, son second voyage à l’étranger seulement en 2021 après l’Irak en mars.

Je n’ai pas peur de la mort», confiait-il dans un livre d’entretiens réalisé en 2019 avec un journaliste argentin.

Après l’opération du poumon, je ne me suis jamais senti limité dans mes activités […]. Je n’ai jamais ressenti de fatigue ou d’essoufflement», assurait-il.

Ces dernières années, il a dû cependant annuler quelques apparitions et marche parfois avec difficulté.

Depuis le début de la pandémie, qui a durement frappé l’Italie en février 2020, il était paru peu inquiet pour sa propre santé, se déplaçant souvent sans masque, même s’il a dû renoncer à ses habituels bains de foule pendant l’audience du mercredi.

À part un rhume qui l’avait obligé à annuler des rendez-vous au tout début de l’épidémie, sa santé n’a pas suscité de préoccupation particulière.

François a été élu en 2013 pour succéder à Benoît XVI, qui avait renoncé en février de la même année, après huit ans de pontificat.

Premier pape à démissionner en près de 600 ans, le pape allemand avait invoqué des raisons de santé.

Aujourd’hui âgé de 93 ans, il vit reclus dans un monastère de la Cité du Vatican. Il est apparu de plus en plus fragile ces derniers mois, se déplaçant en chaise roulante, s’exprimant avec difficulté.

Avec  CBC/Radio-Canada

Irak: arrivée vendredi à Bagdad du pape François pour une visite historique

mars 5, 2021

Le pape François est arrivé vendredi après-midi en Irak pour une visite historique notamment destinée à soutenir la communauté chrétienne du pays déchiré par de nombreuses années de conflits et de violences, et plus récemment éprouvé par la pandémie de COVID-19.

 © Fournis par La Presse Canadienne

L’avion de la compagnie Alitalia transportant le souverain pontife s’est posé vers 14h00, heure locale, sur une piste de l’Aéroport de Bagdad, la capitale.   

La visite de François prévoit des allocutions et des messes à Bagdad, mais aussi dans la ville sainte de Nadjaf, à Mossoul et à Erbil.

Des centaines de personnes étaient déjà massées le long du parcours que devait emprunter le pape, dans l’espoir de pouvoir le saluerLa communauté chrétienne d’Irak était constituée d’environ 1,5 million de personnes avant l’invasion des États-Unis en 2003 qui a chassé du pouvoir le dictateur Saddam Hussein. Un grand nombre de chrétiens ont fui le pays, au point où il n’en resterait désormais que quelques centaines de milliers.

Avec La Presse Canadienne

Le pape plaide « la réconciliation » à la veille de sa visite en Irak

mars 4, 2021

A la veille d’un voyage historique en Irak, le pape François a adressé jeudi un message vibrant et très personnel aux Irakiens, évoquant leurs « années de guerre et de terrorisme » et appelant à « la réconciliation »

.Une Irakienne passe devant une fresque murale représentant le Pape François, à Bagdad, le 22 février 2021

© AHMAD AL-RUBAYE Une Irakienne passe devant une fresque murale représentant le Pape François, à Bagdad, le 22 février 2021

« Je désire tant vous rencontrer, voir vos visages, visiter votre terre, berceau antique et extraordinaire de la civilisation », a lancé dans un message vidéo le pape argentin, qui visitera les quatre coins de l’Irak –la Mésopotamie antique– pendant trois jours, à la rencontre tout particulièrement d’une communauté chrétienne fortement réduite par l’exil.

SONORES Le pape François assure dans un message au peuple irakien qu'il vient en visite dans leur pays en "pèlerin de paix (...) après des années de guerre et de terrorisme".

© Fournis par AFP SONORES Le pape François assure dans un message au peuple irakien qu’il vient en visite dans leur pays en « pèlerin de paix (…) après des années de guerre et de terrorisme ».

La visite sera néanmoins tout aussi virtuelle pour une grande partie des Irakiens, qui devront se contenter de regarder cette star planétaire à la télévision, le pays étant placé à partir de jeudi minuit en confinement strict avec plus de 5.000 contaminations au Covid-19 chaque jour désormais.

 Carte des principales étapes de la visite historique du pape François en Irak du 5 au 8 mars

© Gal ROMA Carte des principales étapes de la visite historique du pape François en Irak du 5 au 8 mars

– « Réconciliation après le terrorisme » –

En arrivant vendredi à Bagdad, c’est sans aucun doute dans une voiture blindée que le pape découvrira une capitale aux rues vides mais ornée de posters à son effigie et même d’un immense arbre lumineux aux couleurs du Vatican sur l’emblématique place Tahrir où fin 2019 une révolte avait éclaté.

A l’époque le pape François avait évoqué les manifestants et condamné la répression sanglante qui s’abattait sur eux.

« Je viens comme pèlerin, comme pèlerin pénitent pour implorer du Seigneur pardon et réconciliation après tant d’années de guerre et de terrorisme », a dit le pape, qui place son déplacement sous le signe de « la paix » et de « la fraternité ».

Des forces de sécurité irakiennes patrouillent à Bagdad avant la visite du pape, le 3 mars 2021

© Sabah ARAR Des forces de sécurité irakiennes patrouillent à Bagdad avant la visite du pape, le 3 mars 2021

« Vous êtes tous frères et sœurs », a insisté un souverain pontife, qui n’a de cesse de marteler ces mots, au point d’y avoir consacré récemment une longue encyclique intitulée « Fratelli tutti » (« Tous frères »).  

Le pape se rend d’ailleurs très symboliquement sur la terre natale d’Abraham, personnage de l’ancien Testament, « qui réunit en une seule famille musulmans, juifs et chrétiens », rappelle-t-il. Là, il priera avec des dignitaires sunnites, chiites, yazidis et sabéens.

Cet appel à la fraternité a pris depuis un an une résonance particulière en plein désastre sanitaire et économique dû au Covid. « En ces temps difficiles de pandémie, aidons-nous les uns les autres à renforcer la fraternité, à construire ensemble un avenir de paix », a ainsi souligné l’Argentin Jorge Bergoglio. 

Avec AFP

Le Pape François rend hommage au «Poète» Maradona

janvier 2, 2021

Le pape François a qualifié la légende du football Diego Maradona, mort le 25 novembre à 60 ans, de «poète sur le terrain», dans une interview fleuve consacrée au sport et publiée samedi dans La Gazzetta dello Sport. «C’était un grand champion qui a apporté de la joie à des millions de gens, en Argentine comme à Naples», a déclaré le souverain pontife argentin, au sujet de son compatriote, qui a aidé le club du sud de l’Italie à conquérir ses deux seuls titres de champion d’Italie (1987 et 1990) et l’Argentine à gagner le Mondial-1986.  «Il était aussi un homme très fragile», a ajouté Jorge Mario Bergoglio, qui avait rencontré Maradona en 2014 à Rome lors d’un «match pour la paix».

Le chef de l’Église catholique, âgé de 84 ans, a assuré avoir prié pour le défunt et envoyé un chapelet à sa famille, accompagné de mots de réconfort. Dans cet entretien, le pape, qui est supporter de San Lorenzo, un club de Buenos Aires, a par ailleurs dressé des parallèles entre le sport et ses convictions, dénonçant les «champions riches», devenus «mous, presque des bureaucrates de leur sport». «Personnellement, je pense qu’un peu de faim est le secret pour ne jamais se sentir repu, pour maintenir en vie cette passion qui, en tant qu’enfants, les a fascinés (les sportifs, NDLR)», a-t-il estimé

Le sport est pour François marqué par les victoires de ceux, nombreux, qui «ont de la sueur sur le front» sur ceux qui sont nés «avec le talent dans leur poche». Le souverain pontife, premier pape originaire d’Amérique du Sud, a enfin fustigé le dopage, «pas seulement une triche, mais un raccourci qui réfute la dignité». «Aucun champion ne se construit dans un laboratoire. C’est arrivé parfois et on ne peut pas être sûr que cela ne se reproduira pas, même si on espère que non! Mais avec le temps, on fera la différence entre les talents originels et ceux qui ont été construits: un champion naît et se renforce à travers l’entraînement», a-t-il insisté. Le dopage reviendrait «à voler à Dieu l’étincelle qu’il a donné, par ses chemins mystérieux, à certains d’une manière particulière et en plus grande quantité.» «Mieux vaut une défaite propre qu’une victoire sale», a conclu François

Avec La Rédaction par Le Figaro

Vatican: Première apparition du pape après une absence due à une sciatique

janvier 1, 2021

Le pape François a fait vendredi 1er janvier sa première apparition publique de l’année après avoir dû annuler sa participation à deux célébrations à la basilique Saint-Pierre jeudi soir et vendredi matin pour cause de «sciatique douloureuse».

Debout derrière son pupitre installé à l’intérieur de la bibliothèque du Palais apostolique, le pape a prononcé la traditionnelle prière de l’Angélus, encadré par un sapin et une crèche de Noël.

«Je vous adresse à tous mes voeux de paix et de sérénité pour la nouvelle année», a-t-il déclaré. «Les douloureux événements qui ont marqué le vie de l’humanité l’an passé, en particulier la pandémie, nous ont enseigné à quel point il est nécessaire de s’intéresser aux problèmes des autres et de partager leurs inquiétudes».

Jeudi, le Vatican avait annoncé que le pape, atteint par «une douloureuse sciatique», ne serait pas en mesure de présider les célébrations liturgiques prévues jeudi soir et vendredi matin à la Basilique Saint-Pierre.

Par Le Figaro avec AFP

Le pape François annonce une Année de la famille

décembre 27, 2020

Les paroisses et les diocèses seront chargés d’accorder une attention toute particulière aux couples avant et après leur union, mais aussi d’aider les familles en crise.

Le pape François a annoncé dimanche 27 décembre une Année de la famille consacrée à la place de la famille dans l’Église, l’accompagnement des couples vers le mariage et dans les difficultés de la vie conjugale. L’annonce a été faite à l’occasion de la prière de l’Angélus, cinq ans après l’exhortation du souverain pontife sur l’amour dans la famille, «Amoris Laetitia». L’année commencera à la Saint-Joseph le 19 mars 2021 et se conclura le 26 juin 2022 lors de la 10e Rencontre mondiale des familles à Rome.

Dans son homélie dominicale, le pape François a longuement évoqué depuis la bibliothèque du Palais apostolique au Vatican «la valeur éducative du noyau familial (…) fondé sur l’amour». Il a appelé les familles à faire primer «le pardon sur la discorde». «Dans une famille, il y a trois mots, trois mots qu’il faut toujours chérir: s’il te plaît, merci, pardon», a-t-il dit. Sur Twitter, le pape a invité les chrétiens à confier «à la Sainte famille de Nazareth ce chemin avec les familles du monde entier».

Le Dicastère [ministère, NDLR] pour les laïcs, la famille et la vie a publié 12 propositions que les paroisses et les diocèses seront chargés de mettre en oeuvre. Il s’agit notamment de renforcer «la pastorale de la préparation au mariage», de mieux aider les couples après leur union et dans l’éducation de leurs enfants, de créer des cercles de réflexion et de paroles sur «la beauté et les difficultés de la vie familiale», enfin de soutenir les couples en crise et «les familles blessées».

Alors que les pays européens ont lancé dimanche 27 décembre leurs programmes de vaccination contre la pandémie de coronavirus, le pape argentin a par ailleurs rendu hommage au personnel soignant, en particulier aux couples et familles rencontrant des difficultés dans le contexte de la pandémie. «Mes pensées vont aux familles qui ces derniers mois ont perdu un conjoint ou ont été éprouvées à cause de la pandémie. Je pense aussi aux médecins, aux infirmières et à tous les personnels soignants dont l’engagement en première ligne contre la diffusion du virus a eu des répercussions significatives sur la vie familiale», a-t-il déclaré.

Par Le Figaro avec AFP

Publication : le pape préface un ouvrage consacré au « rite zaïrois »

décembre 8, 2020

L’ouvrage collectif intitulé « Papa Francesco e il ‘Messale Romano per le diocese dello Zaire’. Un rito promettente per altre culture », (en français : « Le pape François et le ‘Missel romain pour les diocèses du Zaïre’. Un rite prometteur pour les autres cultures »), sera publié ce mercredi 9 décembre, et a été supervisé par la sœur Rita Mboshu Kongo, originaire de la RDC et professeur de théologie spirituelle et de formation à la vie consacrée à l’université pontificale urbanienne à Rome.

La couverture du livre

Le rite zaïrois reste le premier et le seul rite inculturé de l’Eglise latine approuvé après le Concile Vatican II. Le nouvel ouvrage, publié par la Libraire Éditrice Vaticane (LEV), est préfacé par le pape François qui y développe sa vision de l’inculturation dans le domaine liturgique. Le livre, écrit en italien et divisé en cinq parties, ouvre à la connaissance et à l’approfondissement du « rite congolais ». Il explore différents aspects du Missel romain pour les diocèses du Zaïre, approuvé en 1988 par la congrégation pour le culte divin.

 La première partie, indique la Radio Vatican, est consacrée à l’évolution du Missel romain et à l’inculturation liturgique. Il s’agit ici de voir le lien entre le Missel romain et le Missel romain pour les diocèses du Zaïre. La deuxième partie est consacrée à la genèse et à l’élaboration du Missel romain pour les diocèses du Zaïre. Dans la troisième partie, les éléments culturels, issus des traditions, valeurs et rites africains, sont mis en évidence. Quant à la quatrième partie, après avoir examiné attentivement l’apport de la spiritualité africaine dans le Missel romain pour les diocèses du Zaïre, elle aborde la question de la spiritualité africaine qui découle du Missel romain pour les diocèses du Zaïre et qui est appelée à élargir le sens même de certaines valeurs, telles que la fraternité, la solidarité, le service et le partage, devenant une véritable source de libération pour la communauté des priants. Enfin, la cinquième partie est consacrée à la description de l’engagement de Sœur Rita en faveur des femmes.  Pour Sœur Rita, la femme africaine représente la communauté entière, l’histoire d’un peuple. Pour cette raison, elle veut rester fidèle à sa racine culturelle, mais de manière dynamique.

Un «exemple d’inculturation liturgique»

Dans sa préface de ce livre, le Pape François présente le rite zaïrois comme «un exemple d’inculturation liturgique» qui pourrait donc représenter une source d’inspiration pour d’autres aires géographiques, comme l’Amazonie. «Le cas du rite zaïrois suggère une voie prometteuse également pour l’élaboration éventuelle d’un rite amazonien, dans la mesure où les besoins culturels d’une zone spécifique du contexte africain sont pris en compte, sans bouleverser la nature du Missel romain, comme garantie de continuité avec la tradition ancienne et universelle de l’Église», écrit le Pape François. Cette forme de célébration, selon le Saint-Père, met en valeur «une culture et une spiritualité animées par des chants religieux au rythme africain, le son des tambours et autres instruments de musique qui constituent un réel progrès pour l’enracinement du message chrétien dans l’âme congolaise». En outre, François exhorte de nouveau les peuples à « invoquer Dieu, qui s’est révélé par Jésus-Christ avec ses paroles, avec son langage religieux, poétique, métaphorique, symbolique et narratif » et à suivre l’exemple du peuple zaïrois.

Ont contribué à la rédaction de ce livre l’Abbé Maurizio Gronchi, prêtre de l’archidiocèse de Pise (Italie), professeur de Christologie à l’université pontificale urbanienne de Rome ; l’Abbé Jean-Pierre Sieme Lasoul, prêtre du diocèse d’Idiofa (RD Congo), professeur à l’université pontificale urbanienne et à la faculté pontificale de théologie Marianum de Rome ; le Père Olivier Ndondo Akwel-Mpem, SSS, doctorant en théologie dogmatique à l’université pontificale grégorienne de Rome ; Sœur Rita Mboshu Kongo, religieuse de la congrégation des Figlie di Maria Santissima Corredentrice, professeure de théologie spirituelle et formation à la vie consacrée à l’université pontificale urbanienne de Rome ; Mme Silvina Perez, journaliste et écrivaine italienne d’origine argentine, qui dirige l’édition espagnole de l’Osservatore Romano.

Seul rite inculturé de l’église latine

Pour rappel, le 1er décembre 2020 marquait le premier anniversaire de la messe en « rite congolais » présidée par le pape François en la basilique Saint-Pierre. En effet, le dimanche 1er décembre 2019, le Saint-Père avait ouvert le temps de l’Avent en célébrant une messe en rite zaïrois à la basilique Saint-Pierre, à l’occasion du jubilé de l’aumônerie congolaise de Rome. A l’issue de cette messe, sœur Rita Mboshu Kongo avait pris la parole pour remercier le Saint-Père et l’avait également invité à se rendre en RDC.

Avec Adiac-Congo par Patrick Ndungidi

Le pape va créer treize nouveaux cardinaux

octobre 25, 2020

Le pape François a annoncé ce dimanche 25 octobre qu’il allait créer treize nouveaux cardinaux catholiques. Le souverain pontife a fait cette annonce surprise depuis sa fenêtre surplombant la place Saint Pierre à Rome, au terme de la prière de l’Angélus hebdomadaire, et précisé qu’ils seraient nommés le 28 novembre.

Le Vatican est en état d’alerte et surveille de près la santé du pape, après l’annonce de plusieurs cas de coronavirus dans le micro-Etat, et une telle cérémonie pourrait présenter un risque pour les participants les plus âgés.

Neuf des nouveaux cardinaux ont moins de 80 ans, et peuvent donc participer aux conclaves pour élire le chef des 1,2 milliard de catholiques dans le monde, qui est choisi parmi eux.

Le premier cardinal afro-américain

Parmi les 13 nouveaux cardinaux figurent l’archevêque de Washington Wilton Gregory, 72 ans, un progressiste qui sera le premier cardinal afro-américain, ainsi que le père italien Raniero Cantalamessa, 84 ans, prédicateur de la maison pontificale.

L’évêque italien Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour la cause des Saints depuis le limogeage de son prédécesseur, le cardinal Angelo Becciu, pour des soupçons de malversations financières, figure également parmi les nouveaux cardinaux.

De même que le Maltais Mario Grech, secrétaire général du synode des évêques, Antoine Kambanda, archevêque de Kigali au Rwanda, Jose Fuerte Advincula, archevêque de Capiz aux Philippines, et Celestino Aos Braco, archevêque de Santiago du Chili.

Par Le Figaro avec AFP