Posts Tagged ‘papouasie nouvelle guinée’

Séisme de magnitude 7 en Papouasie-Nouvelle-Guinée, alerte tsunami

octobre 10, 2018

Sydney – Un séisme de magnitude 7 a frappé l’île de Nouvelle-Bretagne en Papouasie-Nouvelle-Guinée, déclenchant une alerte au tsunami, a annoncé mercredi l’Institut américain de géophysique (USGS).

L’épicentre du tremblement de terre, qui s’est produit à 20h48 GMT à une profondeur de près de 40 kilomètres, est situé à 125 kilomètres à l’est de la ville de Kimbe, affirme l’USGS.

Le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique a prévenu qu’un raz-de-marée pourrait déferler sur les côtes de ce pays et les îles Salomon.

Les vagues devraient monter à moins de 0,3 mètre, avec une amplitude variable selon les îles.

Selon un porte-parole du Bureau de gestion des catastrophes naturelles papouasien à Port Moresby, il n’y avait pas de dégâts rapportés dans l’immédiat, mais des rapports pourraient parvenir plus tard dans la journée.

L’USGS a estimé sur son site internet qu’il y avait une « faible probabilité de victimes et de dégâts » à la suite du tremblement de terre. Mais, a-t-il rappelé, « des séismes récents dans cette région ont provoqué des catastrophes subséquentes comme des tsunamis, des glissements de terrain et des coulées de boue qui ont pu contribuer à des pertes en vies humaines ».

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, située sur la « ceinture de feu », zone sismique redoutable, se remet encore d’un séisme de magnitude 7,5 dans l’intérieur des terres, qui avait tué au moins 125 personnes, et coupé du monde certains villages de montagne.

Romandie.com avec(©AFP / 10 octobre 2018 22h20)                                                        

Séisme de magnitude 7,5 en Papouasie-Nouvelle-Guinée

février 25, 2018

Sydney – Un séisme de magnitude 7,5 a frappé le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée dans la nuit de dimanche à lundi, mais aucune alerte au tsunami n’a été émise, a annoncé l’institut américain de géophysique, USGS.

L’épicentre est situé à 90 km au sud de Porgera, dans la province montagneuse d’Enga, et à 35 km de profondeur.

Selon un sismologue de l’Observatoire de Géophysique dans la capitale Port Moresby, le séisme a été ressenti jusqu’au mont Hagen, à 168 km de là.

« Cela va prendre du temps pour acheminer nos équipes sur place et avoir une idée claire des conséquences », a déclaré Felix Taranu.

Selon des messages postés sur les réseaux sociaux, des immeubles avaient subi des dégâts à Porgera, également touchée par des coupures d’électricité, a-t-il ajouté, sans faire état de blessés.

Selon l’USGS, la région touchée abrite « un mélange de constructions à la fois vulnérables, et résistantes aux tremblements de terre ».

Les séismes sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée qui se trouve sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où se rencontrent des plaques tectoniques, source de fréquente activité sismique et volcanique.

Romandie.com avec(©AFP / 25 février 2018 21h38)                                            

Séisme de magnitude 7,7 en Papouasie-Nouvelle-Guinée

mars 29, 2015

Sydney – Un séisme de magnitude 7,7 s’est produit au large des côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée lundi, ont prévenu des sismologues américains, avec un risque de dangereuses vagues de tsunami dans un rayon de 1.000 kilomètres autour de l’épicentre.

La terre a tremblé à une profondeur de 65 kilomètres, à 54 kilomètres de la ville la plus proche, Kokopo, sur l’île de Nouvelle-Bretagne, et à 789 kilomètres de la capitale Port Moresby, a indiqué l’Institut géologique américain (USGS).

En fonction des paramètres préliminaires du séisme (…) des vagues de tsunami dangereuses sont possibles pour les côtes situées dans un rayon de 1.000 kilomètres autour de l’épicentre, a estimé le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique.

Ce risque de tsunami devait se limiter à la Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon.

La secousse initiale a été suivie d’une réplique de magnitude 5,7 dans le même secteur.

Un sismologue de l’agence gouvernementale Geoscience Australia, Jonathan Bathgate, a indiqué qu’il était possible qu’un tsunami localisé se produise. Il a estimé qu’en fonction de la magnitude du séisme le tsunami éventuel serait vraisemblablement d’une ampleur réduite.

Bien que les personnes aient senti une forte secousse (…), il est probable qu’il n’y ait pas de dégâts sur une zone étendue, a-t-il déclaré à l’AFP.

La ville la plus proche de l’épicentre, Kokopo, capitale de la province de Nouvelle-Bretagne orientale, compte environ 20.000 habitants.

Les tremblements de terre sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée, située sur la Ceinture de feu du Pacifique, zone où se rencontrent des plaques tectoniques, ce qui produit une fréquente activité sismique et volcanique.

Romandie.com avec(©AFP / 30 mars 2015 03h20)

Papouasie-Nouvelle-Guinée: Une femme brûlée vive pour sorcellerie par des villageois

février 8, 2013

MONDE – Ils l’accusaient d’avoir utilisé ses pouvoirs pour tuer un enfant de six ans…

La police et les pompiers sont arrivés trop tard. Jeudi, une femme a été brûlée vive par des villageois de la province de Western Highlands, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’information est rapportée par le Post Courier, un journal local.

Kepari Leniata, 20 ans, était accusée par les villageois d’avoir utilisé la sorcellerie pour tuer un enfant de six ans, mort à l’hôpital d’une mystérieuse maladie. Deux membres de la famille du jeune garçon ont mené la chasse. La femme a été torturée avec des barres métalliques chauffées à blanc et aurait reconnu tremper dans les arts obscurs. Elle a ensuite été déshabillée, traînée pieds et poings liés, recouverte de pétrole et brûlée sur une pile d’ordures.

Un problème récurrent

Les autorités ont indiqué qu’elles traiteraient l’affaire comme un meurtre et que les coupables seraient arrêtés.

Les exécutions tribales sont un problème sur cette île du Pacifique où la sorcellerie fait partie de la culture populaire. Le premier ministre, Peter O’Neill, a condamné «un acte ignoble». «Les meurtres barbares pour des soi-disant actes de sorcellerie se multiplient dans certaines parties du pays», a-t-il déclaré, promettant que justice serait rendue.

20minutes.fr par P.B.