Posts Tagged ‘Pâques’

France-Messe sans gestes barrières : une enquête ouverte par le parquet de Paris

avril 6, 2021

Le parquet de Paris a ouvert une enquête, mardi, pour « mise en danger de la vie d’autrui ». En cause : une messe sans masques lors du week-end de Pâques.

La nef de l'eglise Saint-Eugene-Sainte-Cecile, dans le 9e arrondissement de Paris.
La nef de l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, dans le 9e arrondissement de Paris.© BEAUVIR-ANA / ONLY FRANCE / Only France via AFP

La vidéo a beaucoup choqué, à l’heure où les écoles et les restaurants sont fermés dans une France entièrement confinée. Sur les images dévoilées par Le Parisien, on distingue des prêtres et des fidèles, sans masques ni distanciation sociale, réunis samedi en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, dans le 9e arrondissement de Paris. Face au tollé provoqué par cette vidéo, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui », mardi. Sollicité par l’Agence France-Presse, le parquet indique avoir confié les investigations à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP).

Plus tôt dans la journée, le diocèse de Paris s’est, de son côté, dit « stupéfait », par la tenue d’une telle messe, pendant les célébrations pascales, sans respect des gestes barrières. D’après les images mises en ligne par Le Parisien, des prêtres très proches les uns des autres ont donné l’hostie directement dans la bouche des fidèles, au cours d’un office d’une durée de quatre heures.

Les prêtres doivent être « irréprochables »

Dans l’église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns contre les autres. « C’est évidemment absolument inadmissible », a déclaré, mardi sur France Info, Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la Citoyenneté. La directrice de la communication du diocèse de Paris, Karine Dalle, a également réagi à la polémique. « Nous sommes stupéfaits devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port du masque, et nous nous désolidarisons de tout comportement non respectueux d’une situation sanitaire difficile, a-t-elle déclaré. Malheureusement, les vidéos sont sans appel. On voit un nombre important de personnes sans masque et sans distanciation sociale. Nous le condamnons sans équivoque. »

D’après Karine Dalle, le sujet va être « bien évidemment » abordé en interne avec les responsables. « L’immense majorité des paroisses de Paris respectent heureusement les nombreuses consignes sanitaires, depuis plusieurs mois », a-t-elle affirmé. La paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile assure qu’il y avait « 280 personnes pour une capacité de 600 personnes ». « L’archevêque de Paris a demandé aux prêtres d’être irréprochables », précise la directrice de la communication, en ce qui concerne le respect des consignes sanitaires. Le masque est ainsi obligatoire dès l’âge de onze ans. Deux sièges doivent être laissés vides entre chaque personne ou entité familiale. De plus, il doit y avoir un rang ou un banc d’écart entre chaque rangée, rappelle la directrice de la communication.

Avec Le Point par AFP

Québec/Trois-Rivières: Présence policière accrue pendant le congé pascal

avril 2, 2021

Les corps policiers de la région indiquent qu’ils seront particulièrement présents et vigilants pendant le long congé de Pâques.

undefined

© undefined undefined

La police de Trois-Rivières annonce qu’elle se montrera particulièrement vigilante quant au respect des mesures sanitaires pendant le congé pascal.

Comme elle l’avait fait pendant la semaine de relâche, des effectifs additionnels seront mobilisés du 1er au 5 avril. Les policiers auront comme mandat de mettre en place des contrôles routiers pour assurer le respect du couvre-feu, entre 21h30 et 5 h. Ils feront également des patrouilles ciblées pour repérer et intervenir lors de rassemblements privés. Des interventions ciblées auront également lieu dans les restaurants et les commerces pour s’assurer qu’ils respectent les mesures sanitaires qui les concernent. Enfin, les sites d’activités extérieures seront sous surveillance et des interventions auront lieu en cas de rassemblements publics. Dans un communiqué annonçant ces mesures, la police de Trois-Rivières indique qu’en raison de la recrudescence de cas de variants observée dans certaines régions du Québec, elle souhaite que la population trifluvienne respecte les mesures sanitaires applicables en zone orange.

De son côté, la Sûreté du Québec (SQ) indique qu’elle intensifiera ses interventions visant à faire respecter le Code de la sécurité routière pendant le long congé de Pâques, en prévision d’un fort achalandage anticipé sur les routes.

Le corps policier prévoit faire de nombreuses opérations en sécurité routière visant principalement les infractions relatives à la vitesse, au port de la ceinture de sécurité, à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant, ainsi qu’à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool et la drogue.

La SQ invite par ailleurs les automobilistes à conduire avec courtoisie, à accroître leur vigilance et à respecter la signalisation et les lois en vigueur. Avec l’arrivée du temps doux, elle demande aussi aux motocyclistes, cyclistes et piétons d’agir avec prudence et respect dans leurs déplacements et les invite à adopter des comportements favorisant leur sécurité.

Avec Matthieu Max-Gessler – Le Nouvelliste 

François évoque les migrants dans son message de Pâques

mars 27, 2016

Le pape François a condamné le « refus de ceux qui pourraient offrir un accueil et de l’aide » aux migrants fuyant « la guerre, la faim, la pauvreté et l’injustice ». Il s’est exprimé dimanche lors de son message de Pâques.

« La file toujours plus nombreuse de migrants et de réfugiés fuyant la guerre, la faim, la pauvreté et l’injustice ne doit pas être oubliée. Ces frères et sœurs rencontrent trop souvent en chemin la mort ou un refus de ceux qui pourraient leur offrir un accueil et de l’aide », a-t-il martelé, dans un nouvel appel pressant aux responsables des pays développés, notamment européens, à ne pas fermer leurs frontières.

Dans un message sombre, une note d’espérance a été pour la Syrie. Jorge Bergoglio a exprimé son plein soutien aux négociations de Genève.

« Que le Seigneur ouvre des chemins d’espérance à la Syrie bien aimée, pays déchiqueté par un long conflit » et qui a souffert « la décomposition de sa société civile » (…) « Nous confions à la puissance du Seigneur ressuscité les discussions en cours (…) pour qu’on puisse recueillir des fruits de paix ».

« Ferments d’espérance »
Il a aussi prié pour l’Irak, le Yémen, la Libye, le conflit israélo-palestinien. Il a entrevu quelques « ferments d’espérance » dans les conflits civils au Burundi, au Mozambique, en RDCongo et au Sud-Soudan. Jorge Bergoglio a souhaité « le dialogue et la collaboration de tous » au Venezuela, dans la seule allusion à son continent d’origine.

Condamnant « la forme aveugle et atroce de la violence » que constitue le terrorisme, le chef de l’Eglise catholique a prié pour la Belgique, la Turquie, le Nigeria, le Tchad, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et l’Irak, frappés par des attentats.

« Gouffres spirituels »
« Face aux gouffres spirituels et moraux, face aux vides qui provoquent la haine et la mort », (…) « le Seigneur nous donne son regard de compassion envers les affamés et les assoiffés, les étrangers et les prisonniers, les marginaux et les exclus, les victimes des abus et de la violence ».

« Le monde est rempli de personnes qui souffrent dans leur corps dans leur esprit », « de crimes atroces souvent commis dans les murs du foyer domestique », de « conflits armés qui soumettent des populations entières à ses souffrances indicibles ». François s’est exprimé aussi pour « les personnes âgées écrasées par la solitude » et « les jeunes qui ne pensent pas avoir d’avenir ».

Romandie.com