Posts Tagged ‘parti conservateur’

Canada/Trois-Rivières: Le Parti conservateur fait de nouveau confiance à Yves Lévesque

juin 29, 2021

L’ancien maire et candidat défait aux dernières élections fédérales, Yves Lévesque, tentera à nouveau de se faire élire dans la circonscription de Trois-Rivières sous la bannière conservatrice.

Yves Lévesque sera à nouveau candidat sous la bannière du Parti conservateur du Canada aux prochaines élections fédérales.

© Raphaël Poliquin/Radio-Canada Yves Lévesque sera à nouveau candidat sous la bannière du Parti conservateur du Canada aux prochaines élections fédérales.

Plus tôt cette année, Yves Lévesque avait révélé sur nos ondes son souhait de faire partie de la course. Sa candidature a été confirmée mardi matin.

La conférence de presse a eu lieu à l’Amphithéâtre Cogeco, un projet phare piloté par Yves Lévesque alors qu’il était maire de Trois-Rivières.

C’est la deuxième fois que l’ex-maire tentera d’obtenir un siège à la Chambre de communes. En octobre 2019, Yves Lévesque avait terminé troisième dans la course avec le quart des votes (25,2 %).  La bloquiste Louise Charbonneau avait obtenu 28,5 % des votes, suivie de près par la candidate libérale, Valérie Renaud-Martin, avec 26 % des voix.

L’écart à Trois-Rivières, pour le parti Conservateur, comparé à d’autres régions du Québec, je pense qu’on a très bien scoré», affirme Yves Lévesque.

Il estime que sa défaite en 2019 est attribuable à la position de l’ancien chef conservateur Andrew Sheer sur l’avortement et non à un rejet de sa candidature.

La candidature d'Yves Lévesque a été confirmée mardi, en présence du député conservateur et lieutenant politique du Parti conservateur pour le Québec, Richard Martel.

© Amélie Desmarais/Radio-Canada La candidature d’Yves Lévesque a été confirmée mardi, en présence du député conservateur et lieutenant politique du Parti conservateur pour le Québec, Richard Martel.

Yves Lévesque, qui a été maire de Trois-Rivières durant 17 ans, affirme avoir toujours la flamme. J’ai des dossiers qui me tenaient à coeur à titre de maire de Trois-Rivières qui n’ont toujours pas été réglés, dit-il. Je suis le même gars, avec la même fougue et la même détermination.»

Mardi matin, il a par ailleurs décoché une flèche à l’endroit du ministre libéral de la Mauricie François-Philippe Champagne en affirmant que le train à grande fréquence *TGF) et le projet d’agrandissement de l’aéroport annoncés lors de la dernière campagne électorale, il y a plus de deux ans, n’ont toujours pas été concrétisés.

La date des prochaines élections fédérales n’est pas encore connue, mais les différents partis présents sur la colline parlementaire sont tous en train de recruter des candidats en vue du déclenchement de la campagne.

Autres potentiels candidats dans Trois-Rivières

La députée du Bloc québécois Louise Charbonneau a déjà annoncé son intention de ne pas se représenter aux élections. Quant à la conseillère municipale Valérie Renaud-Martin, elle vise désormais la mairie de Trois-Rivières.

L’éthicien René Villemure est le seul candidat à l’investiture du Bloc québécois dans la circonscription de Trois-Rivières. Pierre Piché avait annoncé son intention de s’y présenter, mais il a été disqualifié de la course. En entrevue à l’émission Toujours le matin, André Valois a déclaré qu’il songe aussi à briguer l’investiture.

Dans les rangs du Parti libéral du Canada, l’éditorialiste du quotidien Le Nouvelliste, Martin Francoeur, songe à se présenter comme candidat dans la circonscription de Trois-Rivières.

Par  CBC/Radio-Canada avec les informations d’Amélie Desmarais

Canada: Andrew Scheer va démissionner de la direction du Parti conservateur

décembre 12, 2019

 

OTTAWA – Le Parti conservateur du Canada aura un nouveau chef. Andrew Scheer a annoncé qu’il quittera la direction du parti après l’élection du prochain chef.
© PHOTO : THE CANADIAN PRESS / ADRIAN WYLD
Il va demander aux officiels du parti de démarrer le processus d’une course à la direction pour le remplacer.

« C’était l’honneur de ma vie professionnelle d’être chef du Parti conservateur et je remercie tous mes collègues pour l’appui et leur confiance pendant les dernières trois années », a-t-il dit lors d’une déclaration à la Chambre des communes, entouré de l’ensemble de ses députés.

M. Scheer dit qu’il s’agit de la « décision la plus difficile » qu’il ait eu à prendre, mais dit qu’il veut se consacrer à sa famille d’abord.

« Notre parti a besoin de quelqu’un qui peut donner tout ce qu’il a », a affirmé M. Scheer, qui estime qu’il ne peut pas imposer tout ce stress à sa famille dans les mois à venir.

La grogne à l’endroit de M. Scheer n’a cessé de s’intensifier depuis la défaite de son parti lors des élections du 21 octobre. Il a été ouvertement critiqué par des membres de son caucus et d’anciens candidats, qui estimaient qu’il n’était pas l’homme de la situation pour les mener à la victoire aux prochaines élections.

M. Scheer dit qu’il veut s’assurer que la personne qui lui succèdera aura l’appui nécessaire du caucus pour mener les conservateurs à la victoire.

Il avait également un message pour tous ses collègues: « Restons unis. »

M. Scheer compte rester député de sa circonscription de Regina-Qu’Appelle, en Saskatchewan, dans un « futur proche », n’indiquant pas s’il va compléter son mandat.

Il a par la suite eu droit à de chaleureuses accolades de la part de ses députés, qui faisaient la file après son discours.

Le premier ministre Justin Trudeau a salué la contribution de M. Scheer comme chef et comme père de famille.

La Presse canadienne.ca

Espagne: un homme lance sa voiture chargée d’explosifs contre le siège du parti au pouvoir

décembre 19, 2014

Madrid – La police a arrêté vendredi à Madrid un homme qui avait foncé sur le siège du parti conservateur, au pouvoir en Espagne, avec sa voiture chargée de deux bonbonnes de gaz qui n’ont pas explosé.

Contrairement à de premières indications, on ne lui connait pas de maladie mentale diagnostiquée et traitée, a précisé un porte-parole de la police. Ce sera maintenant aux médecins de déterminer s’il souffre de troubles mentaux, a déclaré la porte-parole du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria.

L’homme a été identifié comme Daniel Perez Berlanga, un chômeur de 37 ans de la région de Teruel (220 km à l’est de Madrid). Lors de son arrestation, il avait affirmé aux policiers être un entrepreneur ruiné, en colère contre le gouvernement de Mariano Rajoy.

A 07H00, il a lancé sa voiture contre la façade du siège du Parti populaire dans le centre de Madrid, sans faire de blessé. Le véhicule a pulvérisé la façade en verre et s’est arrêté au pied de l’escalier.

A bord, la police a trouvé un engin explosif composé de 5,8 kilos de nitrate d’ammoniaque et de deux bonbonnes de butane, avec un détonateur à retardement qui n’avait pas été armé, et un autre qu’il aurait fallu allumer avec des allumettes, selon le porte-parole.

C’était une charge explosive importante qui aurait pu endommager gravement le rez-de-chaussée du bâtiment et même les immeubles attenants, a-t-il ajouté.

Nous pouvons nous féliciter qu’il n’y ait eu aucun dommage personnel, parce que certains étaient déjà au travail au siège du PP, a déclaré la porte-parole du gouvernement.

Après l’incident, la police a bouclé un large périmètre autour du siège du parti dans le centre de la capitale, accroissant les bouchons à l’heure de pointe. La circulation du métro a également été perturbée mais était retournée à la normale à la mi-journée.

Romandie.com avec(©AFP / 19 décembre 2014 19h32)