Posts Tagged ‘Parti du Congrès du Malawi’

La présidente du Malawi reconnaÎt sa défaite et appelle au respect

mai 31, 2014

La présidente Joyce Banda a reconnu samedi sa défaite à la présidentielle du 20 mai. Elle a félicité l’ancien ministre des Affaires étrangères Peter Mutharika, qui a gagné par 36,4% des voix, pour sa victoire dans une élection « serrée » et appelé ses compatriotes à respecter le verdict des urnes, malgré de graves irrégularités.

« Hier soir (vendredi) 30 mai 2014, la Commission électorale du Malawi a annoncé le résultat de la présidentielle. (…) Je saisis cette occasion pour féliciter sincèrement le président élu, le professeur Arthur Peter Mutharika (…) pour (sa) victoire dans une élection qui a été très serrée », a annoncé Joyce Banda, troisième avec 20,2% des suffrages, dans une déclaration radiodiffusée.

Les résultats donnent Peter Mutharika, frère de l’ancien président Bingu wa Mutharika décédé en 2012, gagnant devant le candidat du parti de l’ancien dictateur Kamazu Banda, Lazarus Chakwera qui obtient 27,8% des voix. Quant au taux de participation, il a atteint 70,8%.

Graves problèmes

La Haute Cour du Malawi avait exigé vendredi que la commission électorale proclame les résultats de la présidentielle avant minuit. Dans un jugement alambiqué rendu après 22h00, elle avait autorisé la commission à recompter les bulletins, rappelant que la loi exigeait que les résultats soient publiés dans les huit jours après la fin des opérations de vote.

Le scrutin du 20 mai s’était poursuivi dans certains endroits jusqu’au 22, en raison de graves problèmes d’organisation. Les huit jours légaux se sont donc achevés vendredi soir. « La loi est claire, il n’y a pas de prolongation » possible du délai pour recompter les résultats, a déclaré le juge Kenyatta Nyirenda.

La commission électorale avait annoncé qu’elle se donnerait un mois pour recompter les bulletins et se pencher sur les nombreuses réclamations. Cette décision avait fait suite à l’appel de la présidente Joyce Banda pour tenter d’annuler – en vain – un scrutin qu’elle jugeait entaché de fraudes massives, ainsi que du Parti du Congrès du Malawi de l’ancien dictateur Kamazu Banda.

Romandie.com