Posts Tagged ‘pascal rostain’

Beyoncé-Barack Obama : leur liaison sur le point d’être révélée par le Washington Post ?

février 10, 2014
Barack, Beyoncé et Jay-Z

Barack, Beyoncé et Jay-Z

« C’est quelque chose d’énorme ! »

Plus fort que l’affaire Gayet-Hollande ? Sans aucun doute. Selon un célèbre photographe de presse, deux journaux américains devraient dévoiler demain les dessous d’une liaison explosive entre Barack Obama et Beyoncé…

Lorsque Jean-Marc Morandini a reçu ce matin le photographe Pascal Rostain dans le Grand direct des médias sur Europe 1, il ne s’attendait visiblement pas à la bombe que ce grand spécialiste des people a lachée dans son studio. « Vous savez, en ce moment aux Etats-Unis, il y a quelque chose d’énorme qui est en train de se passer et qui va sortir demain dans une édition spéciale du Washington Post », a annoncé ce dernier.

Un « quelque chose d’énorme » qui pourrait en effet faire grand bruit puisque il s’agirait de « la liaison supposée de Barack Obama avec Beyoncé. » Une histoire d’amour qui devrait faire le tour du monde et mettre sérieusement à mal l’image du président des États-Unis si elle était avérée.

Pour Pascal Rostain, en tous les cas, elle ne fait aucun doute et il en veut pour preuve le sérieux des deux journaux qui s’apprêteraient selon lui à balancer ce dossier explosif. « Ça sort demain dans le Financial Times et le Washington Post », confie-t-il, sans qu’on en sache plus sur la manière dont il l’a appris.

Le photographe est un spécialiste des relations sentimentales mêlant politique et showbiz comme il le dévoile dans son livre Voyeur, mémoires indiscrètes du roi des paparazzis. Il y raconte, entre autres anecdotes, comment en 2007 il a prêté son appartement à une copine journaliste à Paris Match, qui souhaitait cacher sa relation passionnée avec le premier secrétaire du PS. C’est en effet chez lui que Valérie Trierweiler et François Hollande ont vécu un temps leur amours clandestines.

Un petit secret pour lequel il confiera avoir été mal payé en échange. À son retour, son appartement était « saccagé, retourné, chamboulé » et « sale », raconte-il dans sa biographie. Hasard du calendrier, le même François Hollande est en ce moment aux Etats-Unis. Nul doute que Barack et lui vont avoir un tas de choses à se raconter si Pascal Rostain dit vrai…

Voici.fr par P.S.B.

Kate Middleton trahie par un compatriote?

septembre 22, 2012

L’auteur des clichés de la duchesse topless serait un photographe anglais

Kate Middleton trahie par un compatriote?
 
En contre-attaquant au pénal après une première victoire au civil, Kate et William espèrent découvrir l’identité du ou des photographes auteurs des clichés. L’enquête préliminaire, ouverte dès mardi par le parquet de Paris suit son cours. Les premières révélations du paparazzo français Pascal Rostain ce vendredi à la presse pourraient néanmoins déjà donner des pistes d’enquête.

«Find Le Rat», titrait mardi en couverture The Sun, le tabloïd qui avait récemment publié les photos du Prince Harry nu lors d’une de ses parties endiablées de strip-poker à Las Vegas. Et effectivement, depuis la publication des clichés de Kate seins nus vendredi dernier, toute la presse britannique se montre très unie pour rechercher activement l’identité du ou des photographes.

Et les premières révélations publiques commencent à se faire entendre. Ce vendredi, le célèbre paparazzo français Pascal Rostain confiait en effet au quotidien Metro, édition Lyon: «L’ironie de toute cette affaire est que le photographe qui a pris ces clichés n’est autre qu’un Anglais vivant dans le sud de la France». Et d’ajouter: «Ces photos lui ont été commandées par Closer, qui lui a demandé de camper autour du lieu pendant plusieurs jours pour pouvoir les prendre. Il n’a pas gagné beaucoup pour tous ses efforts. Il aurait pu vendre ses clichés 10 000 euros. Mais en réalité, il n’a rien reçu de plus que son salaire normal».

Ces informations ne manquent pas d’étonner quand on sait que l’enquête du parquet est en cours. Soucieux de ne pas compromettre l’un des siens, Pascal Rostain s’empresse néanmoins de prendre la défense du photographe le plus recherché de la planète ces temps-ci: «Dans tous les cas, quels que soient les photos qu’ils décident d’imprimer, ce n’est pas de la faute du photographe, mais de l’éditeur».


 

Kate Middleton, trahie par l’un de ses compatriotes? En attendant de savoir si la plainte au pénal pourra conduire à un procès plus long, donnant lieu à des dommages et intérêts, qui lèvera le voile sur l’identité de celui qui a violé l’intimité du couple, l’information est néanmoins à prendre avec la plus grande précaution. Car en droit français, il ne faut pas l’oublier, le principe de la présomption d’innocence est Roi.

Gala.fr par Delphine Solanet