Posts Tagged ‘Passeport’

Les sept choses à ne pas garder dans son portefeuille

août 8, 2011

En quittant son domicile, tout le monde s’assure d’avoir son portefeuille, ses clefs et son téléphone. Mais, bien souvent, on emporte des choses qu’on aurait mieux fait de laisser chez soi. Parce qu’en cas de vol ou de perte, certaines sont impossibles à remplacer ou peuvent entraîner d’innombrables désagréments. Le point sur les documents ou objets qu’il vaut mieux laisser chez soi dans certaines circonstances.

Le passeport

Quand vous êtes à l’étranger, vous ne pouvez évidemment pas laisser votre passeport chez vous. Mais, la prudence vous impose de le laisser à l’hôtel ou dans un lieu sûr et de vous déplacer avec une photocopie. En cas de perte ou de vol, vos vacances sont gâchées à coup sûr, avec passage obligé par l’ambassade et formalités administratives. Et vous savez que le passeport constitue une pièce de choix pour les voleurs.

Les mots de passe et autres codes

Qu’il s’agisse du code PIN ou pire encore de votre code de carte bleue ou du code de votre alarme, ne les emportez jamais dans votre portefeuille. Les petits chiffres griffonnés au dos d’une carte de visite ou sur un bout de papier sont les premières choses que regarderont les voleurs.

Les téléphones sans mot de passe

Aujourd’hui, beaucoup de gens ont des smartphones qui permettent un accès direct à leur compte en banque, au compte Paypal ou autres. Ne les laissez pas sans mot de passe ou avec un mot de passe automatique. N’oubliez pas qu’ils peuvent tomber entre de mauvaises mains.

Votre chéquier

Avec l’usage de la carte bleue qui se généralise, avez-vous vraiment besoin d’emporter votre chéquier ? Facile à utiliser par un voleur, il comprend, de plus, des informations sur vos comptes qui peuvent être intéressantes. Le prendre mécaniquement dans votre sac pour ne jamais s’en servir peut être une erreur tragique. Au moment où le vol ou la perte de votre sac surviennent, saurez-vous dire si vous aviez votre chéquier ou s’il est resté dans le tiroir du bureau ? La demi-journée d’hésitation avant de faire opposition peut vous coûter cher.

Votre collection de cartes de crédit

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, voilà une expression qui convient à vos cartes bleues. Même si vous avez un très joli porte-cartes, évitez de toutes les emporter en risquant de vous trouvé totalement démuni en cas de vol.

Trop d’argent liquide

C’est une évidence, l’argent liquide appelle le vol. Et si vous êtes obligé d’en emporter avec vous, répartissez-le en différents endroits de façon à ne pas devoir sortir votre liasse devant les regards envieux pour acheter une baguette. Un peu dans le porte-monnaie, quelques billets dans le portefeuille, et le reste dans la poche. En cas de vol avec menace, vous perdez votre portefeuille mais vous limitez les dégâts.

Les bons d’achat, les billets de train ou de concert

Ils représentent parfois des valeurs importantes et sont plus faciles à utiliser ou à échanger que vos autres valeurs. Pour les bons d’achat, c’est simple, personne ne demande de papiers d’identités. En ce qui concerne les billets de train ou de concert, les systèmes d’échanges par internet sont une véritable aubaine pour les écouler.

Source : Fox Business

Charlene Wittstock : le point sur les rumeurs

juillet 5, 2011

Trois tentatives de fuite ?

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs viennent ternir le mariage du prince Albert II de Monaco avec Charlene Wittstock. Voici.fr fait le point pour vous.

Un mariage de prince, ça fait rêver : de la star, de la robe en veux-tu en voilà, des diamants, des fleurs de partout, et même le tapis rouge… Tout est réuni pour coller avec la magie des contes de fées. En théorie du moins, car celui du prince Albert II de Monaco a été quelque peu entaché.

>>> Regardez toutes les photos du mariage d’Albert et Charlene : la cérémonie civile, la cérémonie religieuse et la soirée

Ce qui serait pointé du doigt, ce serait la vie dissolue du prince. Mardi, le site L’express.fr révélait que Charlene Wittstock aurait tenté de se faire la belle à trois jours de la cérémonie. Le JDD va encore plus loin et révèle, dans son édition d’hier, que Charlene Wittstock aurait essayé de s’enfuir à trois reprises. La première, c’est lorsqu’elle est venue à Paris en mai dernier, dans la boutique Giorgio Armani, pour les essayages de sa robe de mariée. Elle se serait d’ailleurs « réfugiée à l’ambassade de son pays d’origine », précise le journal. La deuxième, c’était fin mai. Alors que tous les projecteurs étaient braqués sur Monaco à l’occasion du Grand Prix de Formule 1, la Sud-Africaine aurait cherché une nouvelle fois à partir. La dernière, c’était à quelques jours du mariage. Ce n’est « non pas sur le tarmac de l’aéroport de Nice, mais sur l’héliport de Monaco » que Charlene aurait été récupérée in extremis par les carabiniers, qui lui auraient alors confisqué son passeport. Certains défendent même la thèse selon laquelle, pour s’assurer de sa présence tout au long du week-end, « un accord aurait été conclu entre les futurs mariés », selon le JDD.

>>> Le dessin de Louison sur la folle rumeur du départ de Charlene Wittstock

Ce qui aurait mis le feu aux poudres : une nouvelle paternité d’Albert II de Monaco. « On parle d’enfant caché, mais tout l’enjeu serait de savoir s’il a plus de cinq ans, car Charlene et Albert sont officiellement ensemble depuis cinq ans », a expliqué le conseiller d’un parlementaire monégasque. Or, plusieurs sources évoqueraient « deux enfants illégitimes (l’un déjà né, l’autre à venir) », d’après le Journal du Dimanche. Tout en sachant qu’Albert II de Monaco a déjà reconnu deux enfants illégitimes, Jazmin, 19 ans, et Alexandre, 8 ans.

Voici.fr par M-A.K.