Posts Tagged ‘Pensionnat’

Canada-Québec/Projet immobilier : Olymbec prévoit démolir l’ancien pensionnat des filles de Jésus

juin 15, 2022
Le projet de construction des unités locatives

Olymbec souhaite démolir l’ancien pensionnat des filles de Jésus, situé non loin du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap afin de construire un complexe de 180 unités locatives Photo : Radio-Canada

Un projet immobilier majeur pourrait venir changer le visage du secteur bas-du-cap à Trois-Rivières. Olymbec souhaite démolir l’ancien pensionnat des filles de Jésus, situé tout juste à côté du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap afin de construire un complexe de 180 unités locatives. La population aura tout de même son mot à dire lors d’une présentation publique lundi soir à l’hôtel de ville.

Olymbec voit grand pour ce terrain situé en bordure du fleuve Saint-Laurent. Le promoteur immobilier souhaite ériger une tour de 10 étages, qui serait l’une des plus hautes dans ce secteur de la ville. Mais pour ce faire, l’ancien pensionnat des filles de Jésus devra passer sous le pic des démolisseurs. Une demande de permis de démolition a été faite afin de raser presque la totalité du bâtiment.

En fait, il ne resterait que la façade de l’immeuble construit à la fin des années 30. Les annexes, ajoutées dans les années 80, seraient quant à elles, démolies. Le comité sur la gestion et l’aménagement du territoire à la ville de Trois-Rivières a donné son aval à l’avancement du projet puisque la partie construite dans les années 80 a peu de valeur patrimoniale.

Le président du comité et conseiller municipal Pierre-Luc Fortin soutient que la réhabilitation du bâtiment aurait demandé des sommes considérables. Le plus important c’était de conserver ce qu’il y a de plus beau, c’est-à-dire la façade. Ce n’est pas nécessairement l’ensemble du bâtiment qui a une valeur patrimoniale importante.

C’est entre 40 à 50 millions de dollars qu’Olymbec pourrait débourser pour ce projet qui comprendrait une piscine creusée et un stationnement extérieur de 170 places. Une rencontre est d’ailleurs prévue lundi le 20 juin à l’hôtel de ville de Trois-Rivières afin de présenter le projet à la population.

Le plan du projet de construction des 180 unités locatives

Olymbec ne garderait que la façade de l’immeuble construit à la fin des années 30. Les annexes ajoutées dans les années 80, seraient quant à elles, démolies Photo : Radio-Canada

Pas de logements abordables

Selon ce qui a été confirmé à Radio-Canada, l’immeuble ne devrait pas inclure de logements à prix modique ou sociaux. Selon le conseiller Fortin, les règles de la ville ne peuvent pas contraindre un promoteur à en inclure. Ce que dénonce la coordonnatrice de COMSEP Sylvie Tardif, qui soutient que le bâtiment sera construit dans un secteur où les besoins sont grands. Oui c’est une bonne nouvelle d’avoir plus d’appartements qui s’ajoutent. Mais jamais, dans ces projets-là, il y a une volonté d’offrir du logement social. On ne nous écoute pas. Est-ce qu’on ne pourrait pas penser qu’il y a une quinzaine d’unités sur les 180 qui pourraient servir à des personnes âgées en situation de pauvreté.

En ce qui concerne l’échéancier, Olymbec se montre prudent et soutient que la mouture actuelle pourrait changer en fonction de la fluctuation des prix. La compagnie ajoute que la beauté du site, situé au bord du fleuve Saint-Laurent, saura convaincre la clientèle de s’amener dans le bas-du-cap.

La prochaine étape est donc la présentation à la population, qui pourra donner son avis lundi. D’ailleurs, Patrimoine Trois-Rivières, un organisme à but non lucratif indépendant de la ville, sera présent. Son président Philippe Charette soutient avoir été informé des grandes lignes par un fonctionnaire, mais sans plus. Suite à la rencontre publique, un rapport sera présenté aux élus qui décideront si oui ou non, le projet pourra aller de l’avant.

Avec Radio-Canada par Raphaël Brouillette

Nicolas Sarkozy : son fils Louis dans une pension militaire

octobre 7, 2011

Une, deux !

Louis, le fils de Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias, ne vit plus ni chez sa mère, ni chez son père.

Après Dubaï, où elle a eu quelques difficultés à s’adapter, Cécilia Attias est partie s’installer avec son mari et son fils Louis à New York. Ses deux filles, Judith et Jeanne-Marie (nées de son mariage avec Jacques Martin), l’ont rejointe aux États-Unis. Mais depuis plusieurs semaines, Louis ne vit plus avec sa mère. Gala révèle cette semaine que Louis, « le fils du président de la République, est en pension aux États-Unis et ne vit plus à ses côtés à New York même ».

France Dimanche nous en apprend un peu plus sur ce mystérieux établissement : il s’agit d’une « académie militaire près de Philadelphie ». Pendant six semaines, le fils de Nicolas Sarkozy, 14 ans, a été coupé de sa famille, ne pouvant même pas les joindre par téléphone. Les cheveux coupés court, un treillis en guise d’uniforme, il se serait parfaitement adapté à ce nouvel environnement.

Entre deux séries de pompes et trois leçons de mathématiques, Louis aura peut-être quelques jours de vacances pour traverser l’Atlantique et rendre visite au nouveau-né de la famille de Sarkozy. Quand il sera arrivé…

Voici.par par M-A.K.