Posts Tagged ‘Pérou’

Demande de grâce de l’ex-président Fujimori, emprisonné et malade

juillet 23, 2016

L’ancien président du Pérou Alberto Fujimori, 77 ans, qui purge une peine de 25 ans de prison pour corruption et crime contre l’humanité, a déposé une demande de grâce. Ses partisans manifestent pour qu’il fasse l’objet d’une mesure de clémence pour raisons médicales.

« Alberto Fujimori a présenté un recours en grâce auprès du ministère de la Justice. Il sera transmis conformément à la Constitution et à la loi », a déclaré samedi sur son compte Twitter le président du Conseil des ministres, Pedro Cateriano.

Les motifs invoqués dans cette demande n’ont pas été précisés.

En 2013, la famille de l’ancien dirigeant avait déjà formulé une demande de grâce, repoussée par le président Ollanta Humala au motif que l’état de santé de M. Fujimori n’était pas jugé assez grave pour qu’il en bénéficie. Une telle grâce relève des prérogatives présidentielles, selon la législation péruvienne.

Vendredi soir, des centaines de partisans de l’ancien président ont défilé dans le centre de Lima pour réclamer sa mise en liberté, en rappelant la lutte qu’il avait menée contre la guérilla maoïste du Sentier lumineux.

Problèmes de langue
Alberto Fujimori, au pouvoir de 1990 à 2000, avait été transféré en urgence le mois dernier dans une clinique en raison d’hypertension et de douleurs à la langue. M. Fujimori a déjà été hospitalisé ces derniers mois pour divers problèmes de santé, en particulier un cancer de la langue, et avait été transféré à plusieurs reprises ces dernières années de sa prison vers une clinique.

Sa fille Keiko, 41 ans, a été battue de justesse en juin dernier à l’élection présidentielle face au candidat de centre droit Pedro Pablo Kuczynski.

En 2009, Alberto Fujimori avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir commandité deux massacres perpétrés par un escadron de la mort en 1991-1992 au cours desquels 25 personnes avaient été assassinées, dont un enfant, dans le cadre de la lutte contre le Sentier lumineux.

Romandie.com avec(ats / 23.07.2016 22h00)

Etat d’urgence en Amazonie pour pollution due au mercure

mai 23, 2016

Le Pérou a déclaré lundi l’état d’urgence dans 11 districts de la région de Madre de Dios (sud-est), en Amazonie. Le pays y a détecté des niveaux de mercure anormalement élevés, liés aux nombreuses mines illégales.

Selon un rapport des autorités environnementales, il a été détecté dans ces zones une « pollution par le mercure des eaux des rivières, des espèces marines et de la population à des niveaux supérieurs aux limites autorisées ».

Plusieurs ethnies de la région présentent ainsi des niveaux excessifs de mercure dans l’organisme. « Ce qui entraîne des problèmes de santé sérieux, chroniques et complexes, particulièrement chez les enfants et les femmes enceintes », explique le rapport.

Ces niveaux sont la conséquence de « pratiques inadéquates par l’activité minière clandestine, durant l’extraction d’or ». La pollution touche aussi les poissons, notamment le Mota Punteada (Calophysus macropterus), un poisson-chat prisé par les populations locales. « Il n’est pas recommandé de consommer cette espèce », a déclaré à la presse étrangère le ministre de l’Environnement Manuel Pulgar-Vidal.

« Nous allons devoir vivre les 80 prochaines années avec les conséquences de l’activité minière dans la région de Madre de Dios a-t-il indiqué. Et d’ajouter qu' »il faut combattre cela à la racine » en fermant ces mines illégales.

Le ministre a précisé que l’état d’urgence permettra de mettre en place « des actions dans le domaine de la santé, des hôpitaux de campagne », mais aussi de « faire parvenir des aliments comme des poissons non-pollués » aux populations affectées.

Romandie.com

Pérou : l’avion de François Hollande cloué au sol pour des raisons techniques

février 24, 2016

ILLUSTRATION. L'avion de François Hollande (ici en 2014 au Bourget) est tombé en panne à Lima. 

ILLUSTRATION. L’avion de François Hollande (ici en 2014 au Bourget) est tombé en panne à Lima.  LP/Frédéric Dugit
Décidément, c’est une sale journée pour François Hollande en tournée pour plusieurs jours en Polynésie française puis en Amérique latine. Après le missile de Martine Aubry dans une tribune au Monde, où l’élue de Lille fustige le président et son Premier ministre Manuel Valls, François Hollande a eu du mal à décoller de l’aéroport de Lima au Pérou.

Au moment où le chef de l’Etat et la délégation s’apprêtaient à gagner l’Argentine, l’avion présidentiel a connu des problèmes techniques. Le président de la République devait embarquer dans un Falcon.

falcon

Après Wallis-et-Futuna et la Polynésie française, l’Argentine est la deuxième étape d’une tournée sud-américaine qui l’a d’abord conduit, mardi, au Pérou, et qui se terminera jeudi en Uruguay.

Leparisien.fr

Pérou: à 118 ans, elle reçoit sa première pension de retraite

octobre 30, 2014
Cahuana Andrea Gutierrez, 118 ans, va recevoir sa première pension de retraite.

Cahuana Andrea Gutierrez, 118 ans, va recevoir sa première pension de retraite.

Cahuana Andrea Gutierrez est la doyenne du Pérou. Bonne nouvelle. A 118 ans, elle s’apprête à recevoir sa première pension de retraite.

C’est sans doute la retraitée la plus âgée du monde. A 118 ans, Cahuana Andrea Gutierrez est la doyenne du Pérou. Selon le ministère du Développement et de l’intégration sociale, elle devrait recevoir à partir de décembre sa première pension de retraite, apprend-on de l’AFP.

35 euros de retraite

Vivant dans des conditions très précaires sur les hauteurs d’Arequipa, la seconde ville du pays (sud), la vieille dame pourra bientôt compter sur les quelque 125 Soles mensuels, soit environ 35 euros, que lui verseront les autorités. Une aide qu’elle s’est vu refuser deux fois.

José Villalobos, directeur du programme de pension réservée aux personnes âgées vivant dans l’extrême pauvreté, assure que, grâce au prochain recensement qui sera publié en décembre, elle « recevra alors sa pension de façon régulière et sera inscrite comme bénéficière permanente ».

Une santé de fer

Née le 25 mai 1896, la doyenne affiche une santé inébranlable. Le mois dernier, la visite d’un gérontologue et parlementaire s’est conclue un diagnostic surprenant: quelques douleurs aux genoux et cécité de l’oeil gauche, rapporte La Republica. Aucun problème pulmonaire ni cardiaque n’est a déplorer. La centenaire pourrait donc profiter de sa retraite encore quelque temps.

Lexpress.fr par Colin Henry avec AFP

Des clients d’une banque « hameçonnés »

août 21, 2011

Au moins cinquante clients d’une agence de la Banque populaire à Saint-Maixent-L’Ecole (Deux-Sèvres) ont été délestés d’une partie de leur compte en banque, victimes d’un « hameçonnage » sur Internet, a-t-on appris mercredi auprès de la banque et des gendarmes.

A la mi-journée, il semblait de surcroît que des clients d’autres banques de la région aient pu être victimes d’une escroquerie similaire, a-t-on appris de source policière.

Les clients de la Banque populaire ont constaté que des retraits d’argent avaient été effectués entre le dernier week-end de juillet et le 15 août depuis le Pérou et les Etats-Unis. Ils avaient auparavant répondu à un email envoyé au nom de la Banque populaire, contenant un lien renvoyant à un faux site de la banque.

La banque dément l’éventualité d’hameçonnage

La fraude a consisté à « récupérer par des moyens techniques les coordonnées des utilisateurs, et par des moyens optiques le code » composé par les clients, a précisé lors d’un point presse téléphonique Jean-Marie Hivelin, directeur général adjoint de la Banque populaire-Centre-Atlantique, dont une cinquantaine de clients ont été victimes de l’escroquerie.

Selon lui, la dizaine de distributeurs automatiques concernés se situent sur un « périmètre limité » dans le département.

Le responsable a en revanche démenti tout cas de « fishing » (« hameçonnage »), système de fraude par email permettant d’obtenir des données bancaires sur internet, comme cela avait été évoqué dans un premier temps.

Les données bancaires piratées ont ensuite été transmises dans des pays où le contrôle est moins strict, a précisé M. Hivelin, indiquant que les clients avaient été victimes de retraits abusifs pendant le week-end du 15 août notamment depuis les Etats-Unis, le Pérou et l’Italie.

Une fraude « classique »

De source proche du dossier, le phénomène d’accélération des retraits de formulaires se rencontrait aussi dans le département voisin de la Charente-Maritime.
« Il s’agit d’une fraude pas fréquente, mais classique », a dit Jean-Marie Hivelin, ajoutant que la situation à la Banque populaire « était sous contrôle » et « que les clients lésés seraient intégralement remboursés ».

« On va vérifier tous nos équipements DAB par application du principe de précaution », a-t-il ajouté.

L’agence de Saint-Maixent-L’Ecole dépend du réseau bancaire régional Banque populaire Centre Atlantique, couvrant sept départements: Corrèze, Creuse, Dordogne, Haute-Vienne, Charente, Charente-Maritime et Deux-Sèvres. Il est par ailleurs apparu, de source policière, que le commissariat de Niort avait enregistré depuis mardi un afflux des retraits de formulaires de déclaration d’une utilisation frauduleuse des comptes bancaires, à raison d’une vingtaine par jour là où ces retraits étaient très rares.

Mercredi après-midi, une cinquantaine de demandes de formulaires de déclaration d’une utilisation frauduleuse des comptes bancaires avaient été enregistrées au commissariat de Niort tandis qu’une cinquantaine de victimes s’étaient fait connaître auprès des gendarmes de Saint-Maixent-l’Ecole.

Lefigaro.fr avec AFP