Posts Tagged ‘personnes âgées’

France/Faux voisins ou faux facteurs: en région parisienne, recrudescence de vols visant des personnes âgées

mai 8, 2021
Faux voisins ou faux facteurs: en region parisienne, recrudescence de vols visant des personnes agees
Faux voisins ou faux facteurs: en région parisienne, recrudescence de vols visant des personnes âgées© AFP/DAMIEN MEYER

Ils se font passer pour des voisins, des facteurs, des plombiers: des services de police de région parisienne alertent sur une recrudescence des vols dits « à la fausse qualité » ciblant des personnes âgées à leur domicile.

« C’est une délinquance qui explose depuis quelques mois en région parisienne », a affirmé samedi à l’AFP une source policière du Val-de-Marne, au sud de Paris. Dans les Hauts-de-Seine, le parquet de Nanterre parle également « d’une recrudescence » de ces faits « ces derniers mois ».

D’un département à l’autre, les modes opératoires se ressemblent. Des individus se font passer pour de faux plombiers, de faux livreurs… afin de pénétrer dans les domiciles de personnes âgées ayant en général plus de 80 ans.

Là, ils parviennent à subtiliser leur carte bancaire en ayant au préalable demandé un paiement pour de fausses réparations ou livraisons, afin de mémoriser le code de la carte. Direction ensuite le distributeur où ils peuvent retirer des milliers d’euros, selon la source policière.

Dans le Val-de-Marne, une enquête de près de quatre mois confiée à la Sûreté territoriale a abouti à la mise en examen vendredi de sept personnes, dont six écrouées et une placée sous contrôle judiciaire, notamment « pour vol sur personne vulnérables en bande organisée », a indiqué samedi le parquet de Créteil, contacté par l’AFP.

Les quatre hommes et trois femmes sont soupçonnés de s’être fait passer pour de faux voisins et d’avoir amassé un butin de plus de 200.000 euros depuis l’été dernier en volant bijoux et cartes bancaires à une trentaine de personnes âgées dans plusieurs départements de la région parisienne, a expliqué le parquet.

Dans les Hauts-de-Seine, le même mode opératoire a été repéré. Un homme qui se faisait passer pour un facteur a été mis en examen jeudi soir, soupçonné d’avoir volé 27 personnes âgées en six mois, a indiqué le parquet de Nanterre.

Le suspect, placé en détention provisoire, est soupçonné d’avoir oeuvré dans les Hauts-de-Seine mais aussi dans le Var, dans l’Hérault et le Rhône pour un préjudice total de près de 27.000 euros, a précisé à l’AFP Anne Le Dantec, cheffe de la Sûreté territoriale du département.

Par Le Point avec AFP

Ukraine: 17 morts dans l’incendie d’un foyer pour personnes âgées

mai 29, 2016

Litochki (Ukraine) – Dix-sept personnes sont mortes dimanche à l’aube dans l’incendie d’un foyer pour personnes âgées dans la région de Kiev, a annoncé le service ukrainien des situations d’urgence.

Le feu s’est déclaré dans un bâtiment de deux étages, servant de foyer à des personnes âgées, dans le village de Litochki, situé à une cinquantaine de km au nord de la capitale ukrainienne.

Les corps de 17 personnes ont été trouvés sur le site de l’incendie, a déclaré le chef du service des situations d’urgence, Mykola Tchetchetkine, dans un communiqué.

Le feu s’est déclaré dans un bâtiment privé, a-t-il déclaré à des journalistes, précisant que le foyer pour personnes âgées avait été installé en violation de la législation existante.

Plus d’une dizaine de sacs mortuaires ont été déposés près de la clôture entourant le bâtiment en briques blanches, avant d’être chargés dans un camion, a constaté un photographe de l’AFP sur place.

Dans une déclaration télévisée, le chef adjoint de la police nationale, Vadim Troyan, a annoncé l’arrestation d’un homme, accusé d’avoir ouvert ce foyer.

Selon les premières informations, 35 personnes se trouvaient dans le bâtiment quand le feu s’est déclaré au petit jour. Dix-huit personnes ont été secourues, parmi lesquelles cinq ont été hospitalisées, a précisé le service des Situations d’urgence.

Le feu a été éteint dans la matinée grâce à la mobilisation de plus de 150 personnes. La cause du sinistre n’était pas éclaircie à la mi-journée, mais selon une source, il aurait été provoqué par l’explosion d’un téléviseur.

Selon les chaînes de télévision nationales présentes sur place, l’accès à la rue où se trouve le foyer a été bouclé par la police. Des photographies diffusées par le service des Situations d’urgence montrent un bâtiment de briques blanches incendié et des équipes de secours fouillant les décombres.

Tout était en ordre ici: c’était propre, rangé, il n’y avait pas de plaintes, a témoigné à la télévision Tamara, dont un proche habitait le foyer.

Le président ukrainien Petro Porochenko a été informé du sinistre et le Premier ministre Vladimir Groysman a chargé une commission spéciale d’enquêter sur ce qu’il a qualifié de terrible tragédie, a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Dans les anciennes républiques soviétiques telles que l’Ukraine ou la Russie, des infrastructures anciennes sont encore largement utilisées et n’ont souvent aucun système de prévention contre les incendies, qui y sont fréquents et affectent régulièrement les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées ou les malades mentaux.

En 2011, 16 personnes sont mortes dans l’incendie d’un foyer pour personnes âgées géré par l’Etat dans l’ouest de l’Ukraine.

Romandie.com avec(©AFP / 29 mai 2016 16h34)

Nigeria : au moins 68 personnes tuées dans une attaque de Boko Haram dans le Nord-Est

mars 5, 2015

Un village attaqué par Boko Haram, le 19 février 2015.
Un village attaqué par Boko Haram, le 19 février 2015. © Edwin Kindzeka Moki/AP

Au moins 68 personnes ont été tuées jeudi par le groupe islamiste Boko Haram dans un village du nord-est du Nigeria, selon des témoins et des membres d’une milice locale.

Nouveau masssacre, jeudi 5 mars, dans le nord-est du Nigeria. « Des hommes très lourdement armés ont attaqué le village de Njaba, dans l’État de Borno, mardi », a rapporté Falmata Bisika, 62 ans, qui a pu trouver refuge à Maiduguri, la capitale de cet État. « Les terroristes étaient armés jusqu’aux dents a-t-elle déclaré, et ils se sont mis à tirer sur les habitants qui tentaient de fuir dont des adolescents et des personnes âgées », a-t-elle poursuivi. « Quatre de mes petits-enfants ont été tués », a-t-elle confié.

« J’ai participé au comptage des corps, soixante-huit personnes ont été tuées », a quant à lui déclaré Muminu Haruna, 42 ans, qui s’est d’abord caché dans un grenier derrière chez lui, avant de courir vers Maiduguri, située à une cinquantaine de kilomètres au nord.

Le village a été entièrement brûlé, et plusieurs enfants ont été pris pour cibles délibérément. Selon Ali Mulai, qui fait partie de la milice d’auto-défense du village, l’attaque a commencé vers 5h du matin (04h00 GMT). « Parmi les victimes se trouvaient des garçons et des filles de 13 à 19 ans et d’autres habitants, plus âgés. Ils ont été tués par balles, massacrés », a-t-il déclaré.

Selon un autre membre de la milice de Njaba, l’assaut a été lancé depuis Gwoza, une ville sous le contrôle de Boko Haram depuis le mois de juin, où les islamistes affluent en grand nombre depuis quelques jours.

Jeuneafrique.com avec AFP

Star Academy : Hoda Sanz condam­née pour vol

janvier 15, 2015

La belle Hoda Sanz tire du mauvais coton

La belle Hoda Sanz tire du mauvais coton

Après la Star Ac’, la prison

Il y a cinq mois, l’ex-stara­ca­dé­mi­cienne Hoda Sanz compa­rais­sait devant un juge pour abus de faiblesse sur personnes âgées et usage de chèques contre­faits. Le tribu­nal vient de statuer.

En plein milieu de l’été dernier, l’an­cienne stara­ca­dé­mi­cienne Hoda Sanz se retrou­vait convoquée devant un juge du tribu­nal correc­tion­nel de Toulouse pour « vol faci­lité par l’état d’une personne vulné­rable » et « usage de chèques contre­faits ou falsi­fiés ». De février 2011 à septembre 2013, la demi-fina­liste de la saison 4 de la Star Academy aurait volé de l’argent à deux personnes âgées dont elle s’oc­cu­pait en tant qu’auxi­liaire de vie. Il serait ques­tion de deux chèques. Un premier  d’une valeur de 15 000 euros et l’autre de 6 000 euros.

Hier, le tribu­nal de la ville rose tran­chait. Nos confrères de 20 Minutes parlent d’une Hoda à la barre « vindi­ca­tive, parfois maladroite, souvent inta­ris­sable ». Réfu­tant toutes les accu­sa­tions, la jeune femme de 35 ans a précisé que monsieur et madame Thomas (les plai­gnants) lui avaient bien consenti ces deux prêts. Elle s’est ensuite déso­lée que les enquê­teurs n’aient pas inter­rogé les commerçants ou le person­nel médi­cal qui avaient l’ha­bi­tude d’in­ter­ve­nir au domi­cile du couple.

Des argu­ments qui n’ont pas convaincu les juges. Hoda Sanz a été condam­née à 18 mois de prison avec sursis et 21 000 euros d’amende.

La jeune femme envi­sage de faire appel.

Voici.fr par A M

Massacre au Nigeria : Boko Haram aurait tué près de 2’000 personnes

janvier 10, 2015

LAGOS – Selon Amnesty International, Boko Haram aurait tué plus de 2’000 personnes ces derniers jours dans une récente attaque près de la ville de Baga, qui serait de loin la plus meurtrière de ce groupe islamiste sunnite.

Des centaines de corps jonchent le sol et les combats continuent près de la frontière avec le Tchad. Selon un porte-parole du gouvernement, l’armée aurait réagit rapidement en déployant des moyens militaires significatifs dans la région.

La plupart des victimes seraient des enfants, femmes et personnes âgées qui n’auraient pas eu la capacité de courir assez vite quand les miliciens de Boko Haram ont pénétré dans Baga en tirant au fusil d’assaut et avec des roquettes sur les résidents de la ville.

Selon Muhammad Abba Gave, porte-parole d’un groupe de défense civile « le carnage humain perpétré par les terroristes de Boko Haram est énorme, du jamais vu dans la région ». Selon les derniers décomptes d’Amnesty International plus de 2’000 personnes auraient été tuées.

(Romandie.com, le 10 janvier 2015)