Posts Tagged ‘Personnes itinérantes’

Canada-Québec: Des itinérants hébergés à l’Hôtel-Dieu et l’Hôtel Versailles dès juillet

juin 11, 2021

L’Hôtel-Dieu de Montréal et l’Hôtel Versailles accueilleront des itinérants cet été, a annoncé vendredi le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.

Un itinérant dort sur un banc de parc du Vieux-Montréal.

© Jessie St-Cyr/Radio-Canada Un itinérant dort sur un banc de parc du Vieux-Montréal.

Dès le 1er juillet, 100 places pourront être offertes aux personnes en situation d’itinérance à l’Hôtel-Dieu. Des travaux d’aménagement se poursuivront dans les semaines suivantes», indique un communiqué du ministère.

Le site pourrait accueillir plus de personnes au cours des prochains mois, pour une capacité maximale d’environ 200 personnes», est-il précisé.

Pour ce qui est de l’Hôtel Versailles, des travaux sont en cours pour offrir 100 places au cours des prochains mois».

Selon le communiqué, d’autres projets sont en cours avec les partenaires de la région de Montréal» visant des solutions plus pérennes pour les personnes en situation d’itinérance, soit l’entrée en logement».

Même en été, les besoins sont criants», souligne le ministre Carmant.

Le ministère affirme que différents projets ont permis d’accompagner près de 300 personnes en logement depuis le 1er avril 2021».

Le gouvernement fédéral contribue à ces projets. Ceux-ci font en effet partie de la stratégie canadienne de lutte contre l’itinérance Vers un chez soi» qui vise à mettre un terme à l’itinérance chronique d’ici 2030».

Ottawa a investi 2,2 milliards de dollars sur 10 ans pour lutter contre l’itinérance. Les communautés du Québec ont bénéficié de plus de 92 millions de dollars pour 2020-2021.

Avec CBC/Radio-Canada

Canada-Québec: La pression monte pour que Legault exempte les personnes itinérantes du couvre-feu

janvier 25, 2021

QUÉBEC — Le couvre-feu du gouvernement Legault représente une menace directe à la santé et à la sécurité des personnes en situation d’itinérance, ont martelé plusieurs groupes et élus, lundi.

© Fournis par La Presse Canadienne

Des représentants des trois partis d’opposition à l’Assemblée nationale se sont joints en conférence de presse virtuelle à un regroupement d’organismes communautaires pour exiger l’exemption des itinérants.

Ce débat fait rage depuis plusieurs jours au Québec, le premier ministre François Legault refusant catégoriquement d’exempter les personnes itinérantes de sa mesure sanitaire.

Il a justifié son refus le 20 janvier dernier en déclarant que selon lui, s’il y a exemption, n’importe qui pourra s’improviser itinérant afin de ne pas recevoir de contravention. 

M. Legault a par la suite essuyé de vives critiques, dont celles du gouvernement fédéral de Justin Trudeau, qui l’a appelé à faire preuve de plus de flexibilité et d’humanité.

Le Québec est la seule province à avoir imposé un couvre-feu pour contrôler la pandémie.

Une pétition lancée par le Parti québécois (PQ) demandant que les sans-abri soient exemptés du couvre-feu a récolté jusqu’à maintenant plus de 20 000 signatures.  

Lundi, le Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ) a rappelé que les itinérants ont peur de se faire intercepter par la police. 

Lorsqu’ils se cachent, cela les expose davantage à un risque de surdoses, à la violence et à la judiciarisation, a renchéri le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).

Rappelons qu’un homme innu, Raphaël André, est mort dans une toilette chimique à Montréal, le 17 janvier dernier.

Par ailleurs, le gouvernement va à l’encontre de son propre objectif d’éliminer les rassemblements lorsqu’il tente d’entasser les itinérants dans des refuges, a ajouté le porte-parole du PQ en santé, Joël Arseneau,

«Le couvre-feu, c’est pour contenir la propagation de la pandémie. Est-ce que cette mesure-là appliquée aux personnes en situation d’itinérance contribue à l’objectif? La réponse, clairement, c’est non», a-t-il dit. 

Par Caroline Plante, La Presse Canadienne