Posts Tagged ‘Pfizer’

Canada: La prise de rendez-vous est commencée pour les enfants de 5 à 11 ans

novembre 23, 2021

MONTRÉAL — Les parents qui souhaitent faire vacciner leur enfant de 5 à 11 ans contre la COVID-19 le plus tôt possible peuvent prendre rendez-vous dès maintenant.

© Fournis par La Presse Canadienne

À certains endroits, il était possible d’obtenir un rendez-vous aussi tôt que mercredi dans un centre de vaccination.

Le premier ministre François Legault doit donner davantage de détails sur la vaccination des enfants de cette tranche d’âge en fin de journée, mardi.

Santé Canada a confirmé la semaine dernière qu’elle autorisait l’utilisation de la version pour enfants du vaccin de Pfizer-BioNTech.

Le gouvernement fédéral avait déjà assuré la livraison de 2,9 millions de doses pour les enfants âgés de 5 à 11 ans, assez pour une première dose pour tous les enfants canadiens de cet âge.

Pfizer a livré les premières doses dimanche.

Avec La Presse Canadienne

Canada: Un nombre record de vaccins arrivent au pays, dont une quantité plus rapide que prévu

mai 15, 2021

MONTRÉAL — Le Canada recevra un record de 4,5 millions de doses de vaccins la semaine prochaine, dont une quantité importante de doses du vaccin de Pfizer, qui arrivera plus tôt que prévu.

© Fournis par La Presse Canadienne

La moitié des adultes canadiens ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 selon un message publié par Justin Trudeau,  vendredi soir.

«On a distribué plus de 20 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 au pays, et plus de 50 % des adultes ont reçu au moins une dose. C’est une bonne nouvelle, mais ce chiffre doit être encore plus haut, et on va livrer d’autres vaccins pour y arriver», a écrit le premier ministre.

Justin Trudeau a également indiqué que le Canada recevra la semaine prochaine 3,4 millions de doses du vaccin Pfizer, dont 1,4 million avant le délai prévu.

«Si on les ajoute à la cargaison de Moderna qui est en route, on recevra un record de 4,5 millions de doses de vaccins seulement la semaine prochaine», a précisé le premier ministre.

La plupart des Canadiens vaccinés ont reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech.

Selon les données du gouvernement fédéral, en date du 8 mai, 26% des Canadiens avaient obtenu au moins une dose du Pfizer, 7% du vaccin de Moderna et 6% du vaccin  AstraZeneca ou COVISHIELD.

En date du 8 mai, aucun Canadien n’avait reçu le vaccin à dose unique fabriqué par la pharmaceutique américaine Johnson & Johnson.

Avec Stéphane Blais, La Presse Canadienne

Coronavirus : l’Algérie accuse Pfizer de chantage

mai 13, 2021
Abderrahmane Benbouzid, le ministre de la Santé algérien, s’explique sur l’absence du vaccin Pfizer dans son pays.

Alors que le pays connaît un léger rebond des contaminations au Covid-19 depuis quelques jours, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a déclaré que le géant pharmaceutique aurait imposé des conditions préalables à la fourniture de vaccins « inacceptables » pour l’Algérie.

Interrogé, jeudi 13 mai 2021, sur la campagne de vaccination qui tourne au ralenti en Algérie, le professeur Abderrahmane Benbouzid révèle que Pfizer a posé des conditions pour la livraison des doses de vaccin : « En novembre [2020], nous avons convenu [un accord] avec Pfizer, mais il nous a mis dans une situation que nous ne pouvions pas accepter dans la mesure où il nous a demandé d’acheter un certain nombre de vaccins, de payer en avance et d’exonérer totalement Pfizer de toutes poursuites dans le cas où le vaccin aurait des travers. Nous ne l’avons pas accepté, nous ne l’acceptons toujours pas. »

C’est la première fois qu’un responsable algérien donne des précisions sur l’absence en Algérie de ce vaccin produit par ce laboratoire américain. Contacté par Jeune Afrique, Pfizer France indique qu’elle n’est pas concernée par les propos du ministre algérien.

Sinopharm et Sputnik V

Le ministre de la Santé défend la démarche des autorités dans l’acquisition des vaccins. « Nous avons, dès début août [2020], engagé les prospections en invitant les ambassadeurs d’Angleterre, de Russie, de Chine, ainsi que tous les laboratoires, en signant des mémorandums, ajoute Benbouzid. Pour le reste, nous avons commencé le 20 décembre. M. le président de la République nous a demandé de ramener le vaccin pour janvier. « Nous avons engagé très intensément des discussions avec la Chine pour Sinopharm, avec AstraZeneca, Gamaleya ou le fonds d’investissement direct russe qui fait le vaccin Sputnik V. » L’Algérie a finalement opté pour les fabricants chinois et russes.

Par ailleurs, le pays a reçu un don de 200 000 doses des Chinois (Sinopharm) ainsi que son quota de plus de 300 000 vaccins dans le cadre du système Covax (AstraZeneca).

Par Jeune Afrique

Covid-19: l’UE approuve un contrat pour le vaccin Pfizer/BioNTech

novembre 11, 2020

Le contrat prévoit l’achat de 300 millions de doses. Les premières pourraient être livrées d’ici à la fin de l’année 2020.

La Commission européenne a annoncé mercredi avoir approuvé un contrat avec l’américain Pfizer et l’allemand BioNTech, pour acheter jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin contre la Covid-19. Il s’agit du quatrième contrat de ce type entre l’Union européenne et des groupes pharmaceutiques.

Pfizer et BioNTech ont annoncé dans un communiqué qu’ils prévoyaient les premières livraisons de leur vaccin «fin 2020, sous réserve du succès clinique et de l’obtention des autorisations des régulateurs».

Portefeuille diversifié

Les deux laboratoires avaient annoncé lundi que leur vaccin était «efficace à 90%» contre les infections au Covid-19. «La Commission a travaillé à construire un portefeuille diversifié de vaccins potentiels basés sur différentes technologies», a expliqué mercredi un porte-parole de la Commission, lors d’une conférence de presse. Il a souligné que les livraisons interviendraient seulement quand le vaccin aura prouvé qu’il est «sûr et efficace».

L’UE a déjà signé trois contrats pour précommander d’éventuels vaccins: avec le suédo-britannique AstraZenaca et l’américain Johnson & Johnson (jusqu’à 400 millions de doses auprès de chacun), ainsi qu’avec le duo franco-britannique Sanofi-GSK (jusqu’à 300 millions de doses). L’UE a également conclu des accords préliminaires avec l’allemand CureVac et l’américain Moderna.

La Commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a expliqué mercredi qu’elle n’était pas en mesure d’indiquer une date pour l’arrivée des premiers vaccins. «Il y a encore plusieurs étapes à franchir avant de pouvoir annoncer un calendrier», a-t-elle déclaré à la presse. La distribution de tout vaccin sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l’Agence européenne des médicaments (EMA). L’UE a jusqu’ici évoqué «début 2021» pour la disponibilité des premières doses.

Mais Mme Kyriakides a souligné que l’arrivée d’un «vaccin sûr et efficace ne sera pas une solution miracle qui fera disparaître la Covid-19 du jour au lendemain (…) Il faudra encore continuer avec les mesures (de gestes barrières ou restrictions, NDLR) jusqu’à ce qu’on ait atteint une part significative de la population» vaccinée.

Par Le Figaro avec AFP