Posts Tagged ‘Pierre Moussa’

Congo-Evocation : Pierre Moussa témoigne la grandeur d’Ambroise Edouard Noumazalaye

novembre 17, 2021

 A l’occasion du 14e anniversaire de la disparition de l’ancien secrétaire général du Parti congolais du Traval (PCT), Ambroise Edouard Noumazalaye, le 17 novembre 2007, le nouveau secrétaire général, Pierre Mousssa, après avoir déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de l’illustre disparu, a reconnu qu’il fut un dirigeant émérite.

Ambroise Edouard Noumazalaye

Décédé le 17 novembre 2007 à Paris, en France, à l’âge de 74 ans, Ambroise Edouard Noumazalaye a totalisé, le 17 novembre 2021, quatorze ans dans l’au-delà. Le PCT qu’il a servi toute sa vie lui a rendu, comme d’habitude, un hommage mérité en reconnaissance de son militantisme engagé. S’adressant à la presse à cet effet, le secrétaire général du PCT a reconnu en cet homme les qualités d’un dirigeant politique de haute facture.

« Ambroise Edouard Noumazalaye, que nous honorons la mémoire aujourd’hui, était un colosse, une référence, une éminence grise pour notre parti, le PCT. C’est pour cela que chaque militant et sympathisant venait toujours se ressourcer auprès de sa sagesse pour suivre ses conseils. Il fut un très grand dirigeant du Parti congolais du travail. C’est donc à bon droit que nous venons nous recueillir ici sous sa tombe », a indiqué Pierre Moussa.

Tout au long de sa carrière politique, a renchéri le secrétaire général du PCT, l’illustre disparu fut un militant de conviction et engagé qui prévalait la contradiction des idées en faveur du consensus d’idées et d’opinions.

« Durant toute sa carrière politique, Ambroise Edouard Noumazalaye était un homme engagé. Membre de la fédération des étudiants d’Afrique noire en France, lorsqu’il est rentré au pays, il a vite intégré la lutte congolaise pour l’émancipation de notre peuple. De là, il a gravi des échelons dans l’Etat et au sein du PCT pour lequel il a contribué énormément à son évolution », a martelé Pierre Moussa.

Ambroise Edouard Noumazalaye, qui fait partie des fondateurs du PCT aux côtés de Marien Ngouabi, fut aussi président du Sénat de 2002 à 2007.

Avec Adiac-Congo par Firmin Oyé

Congo/Élection présidentielle de 2021 : le Parti congolais du travail annonce les couleurs

juin 4, 2020

 

Le Parti congolais du travail  vient de mettre en place une commission chargée d’élaborer sa stratégie électorale en vue de la présidentielle de l’an prochain.

 

Pierre Moussa secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT),

Présidée par le secrétaire aux affaires électorales, à l’administration du territoire et à l’urbanisme, Joseph Mbossa, cette commission a été mise en place récemment par le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Moussa. Elle est, en effet, composée d’un bureau de cinq personnes et une vingtaine de membres.

Au niveau du bureau, Joseph Mbossa est supplée par Gabriel Ondongo et Pierre Mabiala, respectivement premier et deuxième vice-président. Adelaïde Yvonne Mougany en est le rapporteur et Serge Itoua, secrétaire.

Parmi les membres, on compte Esther Gayama Ahissou, Thierry Lézyn Moungalla, Jean Jacques Bouya, Fernand Sabaye, Denis Christel Sassou N’Guesso, Anatole Collinet Makosso, Arlette soudan Nonault, Rigobert Maboundou et Maryse Chantal Itoua-Apoyolo.

En mettant en place cette structure au moment où l’on observe une trêve politique dans le pays suite à la pandémie de coronavirus, le PCT vient de donner un signal fort à ses adversaires, surtout ceux qui plaident pour le report du scrutin présidentiel prévu en 2021.

Notons que le PCT a déjà désigné son candidat à la prochaine élection présidentielle. Il s’agit de son président du comité central, chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso. Le programme d’activités 2020 adopté en début d’année lors de la session inaugurale du comité central faisait de l’élection présidentielle, le défi politique le plus éminent.

« Notre candidat à l’élection du président de la République en 2021, Denis Sassou N’Guesso, doit gagner sans ambiguïté. C’est notre ambition noble et légitime pour laquelle nous devons dans l’unité, la discipline et la cohésion, faire preuve d’engagement, de détermination, d’ingéniosité et de don de soi », déclarait le secrétaire du PCT, Pierre Moussa, précisant que le parti avait suffisamment des ressources intellectuelles, morales et politiques pour y parvenir.

Il insistait également sur la nécessité de mettre en ordre de bataille, très tôt, les troupes afin d’atteindre les objectifs escomptés. « Pour ce faire, nous devons faire passer notre candidat de façon saine. Ce sera une compétition électorale libre, saine, loyale et pacifique qui va se dérouler entre citoyens congolais », soulignait-il.

 

Avec Adiac-congo par Parfait Wilfried Douniama