Posts Tagged ‘Piotr Pavlenski’

France/Affaire Griveaux : qui est Alexandra de Taddeo, la compagne de Piotr Pavlenski actuellement en garde à vue?

février 16, 2020

Compagne de Piotr Pavlenski, la jeune femme pourrait aussi être la destinataire des vidéos et messages à caractère sexuel de Benjamin Griveaux.

Alexandra de Taddeo est la compagne depuis un peu plus d'un an de l'artiste russe Piotr Pavlenski.
Alexandra de Taddeo est la compagne depuis un peu plus d’un an de l’artiste russe Piotr Pavlenski. Lionel BONAVENTURE / AFP

Dans la galaxie des protagonistes présumés de l’affaire Griveaux, elle semble aujourd’hui occuper le premier plan. Alexandra de Taddeo est la compagne depuis un peu plus d’un an de l’artiste russe Piotr Pavlenski, qui a revendiqué la diffusion de messages et vidéos à caractère sexuel impliquant Benjamin Griveaux. Elle pourrait aussi être la destinataire de ces envois de l’homme politique LREM, qui dateraient de «deux ou trois ans», a indiqué Piotr Pavlenski à Mediapart.

Dans la tempête, Benjamin Griveaux a renoncé vendredi à sa candidature à la mairie de Paris, puis a porté plainte samedi contre X pour «atteinte à l’intimité de la vie privée». C’est dans le cadre de l’enquête ouverte à la suite de la plainte du quadragénaire que Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été placés en garde à vue ce week-end des chefs d’«atteinte à l’intimité de la vie privée» et de «diffusion sans l’accord de la personne d’images à caractère sexuel».

Des études de droit

La jeune femme, inconnue du grand public, approcherait de la trentaine et serait originaire de Metz. Sur son profil LinkedIn (désormais inaccessible), elle indique être à la fois en master 2 «gouvernance et action internationales» à Sciences Po Toulouse et en master 2 «droit international public» à l’université parisienne d’Assas, tout en étant en stage à l’Unesco depuis juin 2019. Entre février et juin 2019, elle aurait été stagiaire à l’Alliance des avocats pour les droits de l’homme (AADH). Elle présiderait – ou aurait présidé – l’association étudiante «Assas Radio». Aucune de ces structures n’a répondu aux sollicitations du Figaro.

Alexandra de Taddeo serait par ailleurs membre du Conseil parisien de la jeunesse, «une instance de démocratie participative qui permet aux jeunes Parisiens d’être associés à la définition et à la mise en œuvre des politiques municipales», précise le site de la Ville de Paris.

Intéressée par la Russie

La jeune femme semble être particulièrement intéressée par la Russie. En 2017, dans des émissions qu’elle animait sur la radio Fréquence protestante, elle aurait notamment invité un diplomate russe et une galeriste russe. Elle aurait également écrit un mémoire intitulé «la politique étrangère de la Fédération de Russie à l’égard de l’Arctique : coopération internationale et intérêts nationaux en synergie».

Selon plusieurs internautes, elle aurait co-signé avec Piotr Pavlenski une interview d’une actrice de films pornographiques publiée sur le site pornopolitique.com, désormais bloqué. Sur son site internet, elle aurait aussi posté un résumé du procès de son compagnon en janvier 2019, mais le document est lui aussi inaccessible.

Avec Le Figaro par Aude Bariéty

 

France: Un artiste contestataire russe demande l’asile

janvier 16, 2017

L’artiste contestataire russe Piotr Pavlenski, réfugié à Paris depuis deux jours, a annoncé lundi à l’AFP qu’il allait demander l’asile politique en France. Piotr Pavlenski a fui la Russie après avoir été interrogé par la police, qui l’accuse de violences sexuelles, qu’il nie avoir commises.

« Nous avons l’intention de demander l’asile politique en France dans les prochains jours », a déclaré Piotr Pavlenski, qui est arrivé samedi à Paris avec sa compagne Oksana Chaliguina et ses deux enfants. « Si nous étions restés en Russie, Oksana et moi, nous aurions été envoyés dans un camp, pendant jusqu’à dix ans », sur la foi des accusations de la police, a-t-il ajouté.

Piotr Pavlenski est coutumier des « performances » à connotation politique. Il s’était notamment cloué en 2013 à travers le scrotum – la peau des testicules – sur les pavés de la place Rouge devant la muraille du Kremlin. L’année précédente, il s’était cousu les lèvres en soutien au groupe contestataire Pussy Riot dont les membres avaient été condamnées à deux ans de détention pour une « prière punk » contre le président Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

En juin 2016, il a été condamné à une amende par la justice russe pour avoir arrosé d’essence et incendié les portes du siège de l’ex-KGB en plein centre de Moscou, le tout étant filmé et diffusé sur l’internet. Il avait fait sept mois de détention préventive, puis, exigeant en vain d’être jugé pour « terrorisme », avait été condamné à une amende et libéré.