Posts Tagged ‘Plus belle la vie’

France: Fin de l’aventure « Plus belle la vie » sur France 3 en novembre

mai 5, 2022
Fin de l'aventure "Plus belle la vie" sur France 3 en novembre
Fin de l’aventure « Plus belle la vie » sur France 3 en novembre© AFP/Archives/VALERY HACHE

Le couperet est tombé au Mistral: France Télévisions arrêtera en novembre la diffusion de sa série phare « Plus belle la vie », à l’écran depuis 2004 sur France 3, a-t-elle annoncé jeudi à l’AFP, invoquant l’évolution des « attentes des téléspectateurs » et de « la consommation des programmes » depuis 18 ans.

« Ce jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions a annoncé aux équipes de +Plus belle la vie+, à Marseille, que cette saison serait la dernière », a précisé le groupe public dans un communiqué. « Plus belle la vie conclura ainsi son long parcours à l’antenne en novembre 2022 », a-t-il ajouté.

« Ça y est, c’est le clap de fin. On nous a annoncé la fin de tournage fin septembre », a confirmé auprès de l’AFP Thierry Lavaille, technicien et délégué syndical Force Ouvrière, présent jeudi sur le tournage dans les studios du quartier de la Belle de Mai, près de la gare de Marseille, entièrement consacrés à « PBLV ».

L’inquiétude y régnait depuis février et les fuites dans la presse sur un arrêt potentiel de la série, dont dépendent environ 600 emplois par an et qui a contribué à redorer l’image de la cité phocéenne.

Avec plus de 4.500 épisodes au compteur, « ce feuilleton, pionnier et emblématique, est devenu la série française quotidienne la plus longue de l’histoire et une marque forte de France 3 », a salué le groupe au sujet d’un programme « transgénérationnel, ancré dans la proximité, l’authenticité et les réalités de la société française dans toute sa diversité ».

Thèmes sociétaux

Mais « un renouvellement de l’offre créative est nécessaire », estime France Télé, à l’heure du boom des plateformes de streaming et alors que trois autres feuilletons quotidiens concurrencent « Plus Belle la vie » sur TF1 et France 2.

Le groupe public s’est toutefois engagé à poursuivre « une nouvelle histoire avec Marseille et sa région » via « un nouveau pacte créatif (…) dans la prolongation du plan France 2030 », qui doit se « traduire par le tournage de nouvelles séries originales ».

« On est soulagé dans un sens car France Télévisions s’est engagé à compenser au centime près, soit 30 millions d’euros par an, le montant du tournage (…) via des mini-séries » ou téléfilms, a ajouté Thierry Lavaille, qui travaille depuis 17 ans sur la série.

Diffusée depuis août 2004, « Plus belle la vie » raconte le quotidien des habitants du quartier marseillais fictif du Mistral.

Après des débuts timides, la série est devenue un phénomène en collant à l’actualité, en rendant par exemple hommage à Johnny Hallyday au lendemain sa mort, et en s’emparant de thèmes sociétaux jusque-là rarement abordés dans la fiction tricolore.

Elle a ainsi mis en scène le premier mariage gay de la télévision française en mai 2013, onze jours après la promulgation de la loi l’autorisant, ou abordé le thème de la transidentité en 2018 en faisant jouer pour la première fois un acteur transgenre.

Marque à reprendre ?

Avec elle, le service public s’est encanaillé, suscitant parfois la polémique, à la suite d’épisodes montrant comment rouler un joint ou l’utilisation de poppers pendant un ménage à trois.

En 2019, des associations féministes lui avaient reproché de représenter la GPA (recours aux mères porteuses, illégal en France) de façon favorable.

Preuve de son succès populaire, ses audiences ont atteint près de sept millions de téléspectateurs dans les années 2000 mais se sont effritées ces dernières années, tombant à 2,7 millions en moyenne sur la saison 2021-2022, selon Médiamétrie.

Ironie du sort, la série qui a permis la percée des soaps quotidiens en France fait aussi les frais de la concurrence de ses héritières, « Ici tout commence » et « Demain nous appartient » sur TF1 et « Un Si grand soleil » sur France 2.

Mais la marque « PLBV » ne manquera pas d’intéresser « l’ensemble du marché », des plateformes au groupe TF1 -dont Newen est une filiale-, avait estimé son directeur des antennes, Xavier Gandon, le mois dernier.

En attendant, France Télé s’est engagé à « boucler dignement cette magnifique et longue histoire »

Par Le Point avec AFP

Furieux, des fans de Plus belle la vie écrivent à Cyril Hanouna

décembre 1, 2014

 

Photo famille de Plus belle la vie

Photo famille de Plus belle la vie

« Quelle mauvaise foi ! »

Cyril Hanouna a pris pour habi­tude de cham­brer la série Plus belle la vie. Cette fois-ci, la coupe est pleine pour les fans.

Un vent de rébel­lion souffle sur le Mistral ! L’ad­mi­nis­tra­teur du premier site de fans de la série vient de taper du poing sur la table, ne suppor­tant plus le mépris de Cyril Hanouna pour le programme.

Jeudi dernier, l’ani­ma­teur et Camille Combal, un de ses chro­niqueurs, se sont en effet moqués de la réac­ti­vité des scéna­ristes qui font dire à un des person­nages prin­ci­paux « Mon Dieu, Michael Jack­son est mort ! » Une séquence qui a évidem­ment fait hurler de rire les invi­tés autour de la table mais qui était tota­le­ment à côté de la plaque selon l’admi­nis­tra­teur de PBLV.org

« En tant que site de fans n°1 du feuille­ton, nous n’avons que très peu goûté la séquence d’une totale mauvaise foi, explique-t-il dans une longue lettre ouverte adres­sée à Cyril Hanouna. Quelle mauvaise foi ! Vanner le feuille­ton sur son manque de réac­ti­vité en montrant un extrait (qui date d’ailleurs d’il y a 2 mois : la réac­ti­vité de vos équipes n’est appa­rem­ment pas votre fort non plus !) tota­le­ment décor­rélé de son contexte, n’est pas très fair-play… c’est le moins que l’on puisse dire. »

Le site de fans explique en effet que le person­nage dont l’ani­ma­teur de Touche pas à mon poste s’est moqué souffre dans la série d’une amné­sie, ce qui explique du coup sa réac­tion en appre­nant la mort de son idole. « Je ne pense pas manquer d’hu­mour, ni de recul avec ma série préfé­rée mais les fans, que je me permets de repré­sen­ter dans cette lettre, éprouvent une certaine lassi­tude à ce qu’on se moque systé­ma­tique­ment de la série et/ou qu’on la prenne de haut, comme l’a fait l’équipe de TPMP à la fin de la séquence. Que l’on aime pas PBLV, soit ! Qu’on rie d’elle parce qu’on adhère pas aux scena­rii, c’est le droit de chacun ! Mais qu’on sorte un extrait de son contexte pour la décré­di­bi­li­ser, c’est nul ! »

En guise de conclu­sion, l’ad­mi­nis­tra­teur de PBLV.org incite Hanouna et sa bande à vision­ner le docu­men­taire consa­cré aux 10 ans de la série diffu­sée le 21 octobre dernier sur France 3. En pren­dront-ils le temps ?

Voici.fr par Stenger Perrine

Nadège Beaus­son-Diagne (Plus belle la vie) devient chro­niqueuse dans Touche pas à mon poste

novembre 20, 2014

Nadège Beaus­son-Diagne

Nadège Beaus­son-Diagne

La remplaçante de Nabilla ?

Depuis la mise en examen de Nabilla, il y a une place de libre à la table de Cyril Hanouna. La comé­dienne Nadège Beaus­son-Diagne, qui incar­nait le commis­saire Sara Douala dans Plus belle la vie, est la nouvelle chro­niqueuse de Touche pas à mon poste.

Pendant plus de trois ans, Nadège Beaus­son-Diagne a fait régner l’ordre au Mistral. Ex-inter­prète du commis­saire Sara Douala, la big boss des poli­ciers de Plus belle la vie, elle a quitté les plateaux de la série marseillaise au milieu de l’été, pous­sée vers la sortie par la produc­tion. « Je voulais juste vous dire que ce n’est pas ma déci­sion et que c’est avec une grande émotion que je laisse la voix, le corps et les mots de ce person­nage que j’ai aimé inter­pré­ter toutes ces années », avait-elle écrit sur son compte Face­book. Depuis, elle a rebondi dans Pep’s, sur TF1, où elle tient un autre rôle de femme à poigne : celui de la provi­seure du lycée. Cette semaine, on la décou­vrira dans un tout autre registre : celui de chro­niqueuse, dans Touche pas à mon poste.

Comme le révèlent aujourd’­hui nos confrères de Télé-Loisirs.fr, la comé­dienne a tourné hier soir sa première émis­sion, animée par Julien Cour­bet. Elle sera diffu­sée vendredi, et devrait permettre à H2O, la société de produc­tion de Cyril Hanouna, de déci­der de la rappe­ler ou non pour d’autres numé­ros. Depuis que Nabilla a été arrê­tée puis mise en examen pour tenta­tive d’ho­mi­cide, une place s’est libé­rée aux côtés des chro­niqueurs habi­tuels. La récu­pè­rera-t-elle ? Début de réponse ce vendredi sur D8.

Voici.fr par Mathias Alcaraz

Plus belle la vie : Nadège Beausson-Diagne (Commissaire Douala) en colère contre la prod

juillet 2, 2014

 Nadège Beausson-Diagne

Nadège Beausson-Diagne

« Ce n’est pas très élégant »

Pendant trois ans, Nadège Beausson-Diagne a sorti sa carte de police au Mistral. Virée de Plus belle la vie, elle balance sur le comportement de la production.

Le 24 juin dernier, Nadège Beausson-Diagne publiait une lettre ouverte sur sa page Facebook où elle annonçait qu’elle quittait Plus belle la vie : « Je voulais juste vous dire que ce n’est pas ma décision et que c’est avec une grande émotion que je laisse la voix, le corps et les mots de ce personnage que j’ai aimé interpréter toutes ces années. » Son départ de la série [les téléspectateurs le découvriront le 8 août, ndlr], elle ne l’a appris que « trois semaines » avant de tourner son dernier épisode, « alors que la production le savait depuis six mois », a-t-elle confié à nos confrères de TV Grandes Chaînes.

Lorsque l’interprète du commissaire Sara Douala leur a demandé des explications, « ils [lui] ont juste dit qu’ils ne voyaient pas trop quoi faire de [son] personnage ». « Ces dernières semaines, je pressentais quelque chose parce que je sentais les intrigues autour de Douala bâclées », a-t-elle expliqué au bimensuel télé. Mais pour elle, il y a plus dur à encaisser : « On m’a fait tourner avec celle qui prendra ma place au commissariat, Valentine Atlan. Ce qui n’est pas très élégant. »

D’après les « bruits » qu’elle a entendus, sa participation à la deuxième saison de Pep’s [la mini-série de TF1 qui sera diffusée dès le 14 juillet après le 20 heures de TF1] serait à l’origine de son renvoi et aurait « [gêné] les producteurs ». « Mais je ne le saurai jamais, car on ne me l’a pas dit en face, a-t-elle déploré. Pourtant, mon rôle n’est pas récurrent. J’ai un contrat à la semaine, je suis intermittente du spectacle. C’est normal pour un comédien de multiplier les collaborations. » Pas pour tout le monde semble-t-il…

Voici.fr par M-A.K.