Posts Tagged ‘politique africaine de la france’

Arrivée de François Hollande à Dakar pour sa premère visite de président en Afrique

octobre 12, 2012
 

Arrivée de François Hollande à Dakar pour sa premère visite de président en Afrique Arrivée de François Hollande à Dakar pour sa premère visite de président en Afrique © AFP

Le président français François Hollande est arrivé vendredi à Dakar pour sa première visite en Afrique depuis son élection en mai, avant de se rendre samedi au sommet de la Francophonie à Kinshasa, a-t-on appris dans l’entourage du chef de l’Etat.

Le président français, qui a été accueilli à l’aéroport par son homologue sénégalais Macky Sall, doit prononcer dans l’après-midi un discours très attendu sur la politique africaine de la France devant l’Assemblée nationale sénégalaise.

Jeuneafrique.com avec AFP

Côte d’Ivoire : l’UMP signe un accord de partenariat avec le RDR de Ouattara

avril 15, 2012

L’UMP a signé samedi à Paris un accord de partenariat avec le   Rassemblement des républicains (RDR, libéral), parti du président  ivoirien  Alassane Ouattara.

L’UMP a signé samedi à Paris un accord de partenariat avec le Rassemblement  des républicains (RDR, libéral), parti du président ivoirien Alassane Ouattara.  Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, parti du président français  Nicolas Sarkozy, a paraphé cet accord « de coopération et d’amitié » avec son  homologue ivoirien du RDR, Amadou Soumahoro, lors d’une rencontre organisée par  l’UMP et intitulée « La France avec les printemps africains ».

Participaient également à cette rencontre, salle Gaveau, le  ministre-conseiller spécial du nouveau président sénégalais Macky Sall, Mahmoud  Saleh, et Sidya Touré, ancien Premier ministre guinéen et actuel président de  l’Union des forces républicaines (UFR, opposition).

« Les putschs militaires n’ont plus d’avenir »

A cette occasion, M. Copé a estimé qu’en Afrique, « les élections truquées  (devaient) appartenir au passé ». »En 2011-2012, 18 élections présidentielles se  sont tenues ou se tiendront en Afrique (…) Certes, il ne s’agit pas de tomber  dans un optimisme béat, certains de ces scrutins sont imparfaits et des  tentatives de putschs continuent même d’avoir lieu dans certains Etats, comme  cette semaine en Guinée-Bissau, où l’instabilité règne malheureusement », a-t-il  dit.

« Néanmoins, je veux le dire avec force, les putschs militaires n’ont plus  d’avenir (…) L’échec très rapide du putsch lamentable au Mali ne fait que  renforcer ma conviction. Ce type d’opération est condamné par avance », a  souligné le numéro un de l’UMP. A une semaine du premier tour de l’élection  présidentielle française, M. Copé a affirmé que « la nouvelle politique africaine  de la France, c’est Nicolas Sarkozy qui la conduit » alors que « la Françafrique,  c’est celle du PS et de son candidat », François Hollande.

Jeuneafrique.com