Posts Tagged ‘portés disparus’

Naufrage d’une pirogue en Guinée: 10 morts, des dizaines de disparus

octobre 11, 2014

 

Naufrage d'une pirogue en Guinée: 10 morts, des dizaines de disparus
Naufrage d’une pirogue en Guinée: 10 morts, des dizaines de disparus © AFP

Au moins dix personnes ont péri et plusieurs dizaines étaient portées disparues en Guinée après le naufrage d’une pirogue surchargée vendredi dans le sud du pays, a-t-on appris de sources concordantes.

Le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana s’est rendu samedi sur les lieux du drame, près du port de Benty, où un dixième corps a été repêché, selon des journalistes.

« Une pirogue avec à son bord 69 passagers qui a quitté le port de Farmoriah en partance pour le marché hebdomadaire de Benty a chaviré », faisant 9 morts et 18 rescapés les autres étant portés disparus, selon un communiqué de l’Agence nationale de navigation maritime lu dans la nuit à la télévision.

Une source de sécurité locale avait également fait état d’un bilan de 9 morts noyés et 18 rescapés, ainsi que d’une trentaine de disparus.

La pirogue, surchargée, a sombré après avoir « heurté de plein fouet un bateau minier de la société Forécariah Guinée Mining et elle s’est renversée », a-t-on affirmé de même source.

le bateau de la compagnie minière était amarré quand des vagues violentes ont projeté la pirogue sur lui, d’après les explications fournies sur place au Premier ministre.

Les quelques membres d’équipage qui se trouvaient là ont secouru les passagers, a-t-on ajouté.

Forécariah Guinée Mining est une joint venture entre l’entreprise australienne Bellzone et le China International Fund (CIF) pour exploiter du minerai de fer

La province de Forécariah, où le naufrage s’est produit, est déjà particulièrement touchée par l’épidémie d’Ébola qui sévit en Guinée, ainsi qu’au Liberia et en Sierra Leone voisins.

Ce genre d’accidents est fréquent sur la côte guinéenne longue de 300 km, entre la Guinée-Bissau au nord et la Sierra Leone au sud.

En août 2012, un de ces accidents avait fait une trentaine de morts près de Conakry.

Jeuneafrique.com avec AFP

Etudiants disparus au Mexique: la ville d’Iguala bouclée

octobre 7, 2014
 Un membre de la police fédérale mexicaine à Iguala, le 6 octobre 2014.REUTERS/Henry Romero


Un membre de la police fédérale mexicaine à Iguala, le 6 octobre 2014.REUTERS/Henry Romero

Au Mexique, le président Pena Nieto a décidé, lundi 6 octobre, d’envoyer à Iguala la police fédérale et l’armée pour contrôler la sécurité de cette ville de l’Etat de Guerrero où, depuis dix jours, 43 étudiants d’une école normale rurale sont toujours portés disparus. L’une des premières mesures prises par les forces fédérales a été de désarmer la police municipale impliquée dans ces événements.

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

L’objectif prioritaire du président Enrique Pena Nieto est de localiser au plus vite la quarantaine d’étudiants disparus, séquestrés par des agents de la police municipale d’Iguala et des membres d’un cartel local de la drogue. Certains « pistoleros » déjà détenus auraient avoué avoir assassiné 17 étudiants.

Ce déploiement de forces fédérales à Iguala vise également à arrêter tous les responsables de ces faits violents qui ont indigné les Mexicains. Surtout depuis la découverte macabre dans des fosses clandestines de 28 corps torturés et calcinés qui pourraient bien être ceux des étudiants disparus.

Si cette hypothèse se confirmait, il s’agirait là de l’un des pires massacres au Mexique depuis le début de la guerre lancée en 2006 contre les narcotrafiquants. Une guerre sourde qui a fait plus de 80 000 morts.

Ces actes de pure barbarie ont obligé le président Pena Nieto à réagir – de manière tardive il est vrai – en envoyant à Iguala la police fédérale, la gendarmerie nationale et l’armée. Car ces événements tragiques risquent de ternir l’image du chef de l’Etat mexicain qui se targue d’avoir fait diminuer la violence au Mexique depuis le début de son mandat.

Rfi.fr

Nigeria: 35 policiers portés disparus après une attaque attribuée à Boko Haram

août 23, 2014
Nigeria: Un Allemand enlevé par des hommes armés dans le Nord-Est  © AFP

Nigeria: 35 policiers portés disparus après une attaque attribuée à Boko Haram © AFP

Trente-cinq policiers nigérians d’un centre d’entraînement sont portés disparus dans le nord-est du pays à la suite d’une attaque du groupe islamiste Boko Haram, selon un communiqué publié samedi par le porte-parole de la police nationale, Emmanuel Ojukwu.

?Trente-cinq policiers portés disparus à la suite de la dernière attaque (de Boko Haram) sont recherchés et nous espérons bien pouvoir les localiser », a indiqué le porte-parole.

Il a déclaré à l’AFP qu’il était trop tôt pour conclure que ces policiers avaient été enlevés par Boko Haram. Selon lui, certains pourraient avoir été tués sans que leurs corps n’aient encore été découverts, et d’autres pourraient avoir pris la fuite lors de l’attaque des islamistes et n’auraient pas encore été localisés.

L’enquête se poursuit, a ajouté le porte-parole.

Jeuneafrique.com avec AFP