Posts Tagged ‘pots de vin’

Brésil: un ex-directeur de Petrobras accuse Lula d’avoir dirigé le réseau de pots-de-vin

mai 6, 2017

 

L’ex-président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva le 5 mai 2017 à Sao Paulo / © AFP / NELSON ALMEIDA

Luiz Inácio Lula da Silva avait « pleinement connaissance » de l’existence du réseau de pots-de-vin chez Petrobras et le dirigeait, a affirmé vendredi un ex-directeur du groupe pétrolier, une accusation rejetée par la défense de l’ex-président brésilien.

Renato Duque, ancien directeur des services de Petrobras, a assuré devant le juge Sergio Moro qu’il avait rencontré Lula au moins à trois reprises en 2012, 2013 et 2014, dans une déclaration filmée diffusée par les principaux médias brésiliens.

« A ces trois occasions, il a été clair, très clair pour moi, qu’il (Lula) avait pleinement conscience de tout et qu’il avait le commandement » du réseau de corruption autour du géant pétrolier, a affirmé M. Duque, qui purge une peine de prison de plus de 50 ans pour corruption passive et blanchiment d’argent.

Ces graves accusations ont été immédiatement démenties par un avocat de l’ancien président de gauche (2003-2010), Cristiano Zanin Martins, qui y voit une tentative de « négocier de futurs avantages en échange d’accusations frivoles ».

Lula doit être entendu le 10 mai par le juge Sergio Moro, à la tête de l’enquête « Lavage Express » qui éclabousse une grande partie de la classe politique brésilienne.

Le leader emblématique de la gauche latino-américaine, fondateur du Parti des travailleurs (PT), est soupçonné d’avoir reçu un triplex du constructeur OAS en remerciement d’avantages supposés accordés à l’entreprise dans des contrats avec le groupe d’État Petrobras.

Au total, il affronte cinq procédures judiciaires différentes dans cette enquête tentaculaire, la justice l’accusant d’avoir dirigé le réseau de pots-de-vins autour de Petrobras.

Malgré ces accusations, qu’il nie fermement, il est le grand favori des prochaines élections générales d’octobre.

Romandie.com avec(©AFP / 06 mai 2017 09h04)                

USA: un ex-gouverneur républicain condamné à deux ans de prison pour corruption

janvier 6, 2015

Washington – L’ex-gouverneur de Virginie Bob McDonnell, qui fut une personnalité montante du parti républicain, a été condamné mardi à deux ans de prison pour avoir accepté jusqu’à 121.000 dollars en cadeaux luxueux et pots de vin d’un chef d’entreprise local.

Le juge fédéral James Spencer a annoncé que l’ancien élu devrait se rendre en prison le 9 février pour effectuer sa peine, bien inférieure aux plus de dix ans d’incarcération que réclamait l’accusation, selon le Washington Post.

Un prix doit être payé, a estimé le juge en annonçant sa décision dans la salle du tribunal de Richmond (est). A la différence de Ponce Pilate, je ne peux pas simplement me laver les mains: une peine significative doit être imposée.

Bob McDonnell, 60 ans, avait été dans la course pour devenir le colistier du candidat républicain à la présidentielle Mitt Romney à l’été 2012. Ce jugement signe la chute de l’ancien responsable politique autrefois présenté comme irréprochable.

Son épouse Maureen, également reconnue coupable de corruption et d’obstruction à la justice en septembre, connaîtra sa peine le 20 février.

M. McDonnell risquait entre 6,5 et 8 ans de prison après que le juge Spencer eut réduit mardi la peine encourue, estimant que les cadeaux luxueux, prêts et voyages reçus par l’ancien gouverneur pouvaient être évalués entre 97.000 et 121.000 dollars, et non 177.000 dollars comme l’avait annoncé l’accusation.

Le parquet fédéral avait requis entre dix et douze ans de prison. La défense avait proposé que l’ancien gouverneur serve six mille heures de travaux d’intérêt général, estimant que M. McDonnell ne connaissait pas l’existence de certains pots de vin acceptés par son épouse.

Si le juge s’était rangé du côté de la défense et avait ordonné des travaux d’intérêt général, l’organisation non-gouvernementale de lutte contre la faim dans le monde Operation Blessing International, basée en Virginie, avait offert à M. McDonnell une mission humanitaire non rémunérée, selon le quotidien de Washington.

Mardi, peu avant de connaître sa sentence, l’ancien élu avait imploré l’indulgence du juge Spencer d’abord pour sa femme, puis pour lui-même, en souhaitant se mettre au service des autres pour le restant de ses jours, a rapporté le journal.

Je me tiens humblement devant vous, le cœur brisé, a déclaré M. McDonnell, qui pourra voir sa peine réduite pour bonne conduite.

Étranglé par les traites d’une propriété, le couple McDonnell a réclamé dès 2010 des faveurs auprès de Jonnie Williams, alors PDG de la société Star Scientific, cotée au Nasdaq, et dont le bureaux se trouvent en Virginie.

En échange de cadeaux luxueux, de prêts et de voyages, le gouverneur et son épouse ont multiplié les interventions pour aider leur bienfaiteur. Ils ont organisé des événements dans leur résidence officielle et sont intervenus auprès des responsables publics pour aider la société à donner de la crédibilité à son supplément alimentaire Anatabloc, qui n’est pas reconnu comme médicament.

Lors des débats, le républicain n’avait pas nié qu’il avait reçu des cadeaux, mais s’était défendu en affirmant qu’il n’avait pas enfreint la loi de Virginie en les acceptant, et qu’il avait aidé l’entreprise mise en cause comme il l’aurait fait pour n’importe quelle autre société de Virginie.

Avant le mariage de leur fille, le patron a par exemple dépensé pour la Première dame de Virginie 11.000 dollars chez Oscar de la Renta et 5.685 dollars chez Louis Vuitton, pour notamment un sac et des chaussures. Suivra aussi une Rolex gravée 71e gouverneur de Virginie.

Romandie.com avec(©AFP / 06 janvier 2015 21h47)

La police, institution la plus corrompue du Cameroun

juillet 9, 2013

La police est perçue par la majorité des Camerounais comme l’institution la plus corrompue du pays, selon un baromètre du phénomène publié mardi par l’organisation non gouvernementale Transparency International (TI).

Considérée comme l’institution qui perçoit le plus de pots-de-vin, elle arrive en tête avec un score de 4,4 points sur 5, suivie de la justice (4,2 points sur 5) et des corps de l’éducation (4 points sur 5).

L’enquête a porté sur un échantillon de 1000 personnes interrogées de manière aléatoire dans les 10 régions du pays en mi-août 2012, la population cible de l’étude étant constituée de citoyens âgés de 18 ans et plus, représentant en tout 10.688.965 Camerounais.

Selon les principales conclusions du baromètre 2013 portant sur le Cameroun, 46% de personnes pensent que le niveau de corruption dans le pays a augmenté au cours des deux dernières années, tandis que 24% pensent que la situation est statique.

Un peu plus de 3 personnes sur 5 (soit 62%) ont déclaré avoir dû payer des pots-de-vin pour être servis dans l’administration publique au cours des 12 mois ayant précédé l’enquête, la corruption étant selon elles le seul moyen d’obtenir le service sollicité.

Malgré le caractère coercitif du phénomène dans les administrations publiques, près de 4 Camerounais sur 5 interrogés par les enquêteurs estiment que le citoyen ordinaire peut faire la différence dans la lutte contre la corruption, 74% se disant prêtes à agir mais préférant majoritairement le faire dans l’anonymat.

De même, 45% des citoyens ont déclaré ne pas être disposés à dénoncer la corruption du fait de la peur de représailles, ou estimant que cela ne changera rien.

Pour TI, ‘’ceci témoigne du pessimisme des Camerounais qui sont 50% à penser que le gouvernement est inefficace dans la lutte contre la corruption au Cameroun ».

En 2012, le Cameroun a été classé au 144ème rang mondial (34ème, sur 48 pays africains) dégringolant de 10 places dans le classement des pays sur l’indice de la corruption.

APA-Yaoundé (Cameroun)