Posts Tagged ‘Présentiel’

Canada: Québec suggère aux employeurs de reporter la reprise du travail en présentiel

août 25, 2021

QUÉBEC — Les autorités de Santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec recommandent aux employeurs de déplacer à une date ultérieure la mise en œuvre de leur plan de retour au travail en présentiel pour leurs employés, jusqu’à ce que la situation épidémiologique liée à la COVID-19 soit plus favorable.

© Fournis par La Presse Canadienne

Les autorités expliquent que dans le contexte de recrudescence du nombre de cas de COVID-19 qu’entraîne la quatrième vague en cours, ainsi que la présence marquée du variant Delta au sein de la population, il serait plus prudent de repousser le retour progressif des employés dans les milieux de travail qui s’est amorcé récemment. 

Ce variant, plus contagieux et plus virulent, représente actuellement plus de 50 % des cas au Québec.   

La Santé publique et le ministère ajoutent que cette recommandation de report du travail en présentiel sera réévaluée au début du mois d’octobre.   

Les autorités ont constaté qu’une grande partie des éclosions observées lors des précédentes vagues de cas se sont déroulées dans les milieux de travail. 

De plus, les prochaines semaines seront marquées par la rentrée scolaire, ce qui implique une augmentation des contacts et de leur impact imprévisible sur la situation épidémiologique.

Avec La Presse Canadienne

Canada: Rentrée en présentiel sur les campus confirmée au Québec

août 6, 2021

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, a confirmé vendredi que les campus universitaires et collégiaux du Québec accueilleront les étudiants en présentiel cet automne.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, encourage les étudiants qui ne l'ont pas encore fait à prendre rendez-vous pour se faire vacciner (archives).

© Ryan Remiorz/La Presse canadienne La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, encourage les étudiants qui ne l’ont pas encore fait à prendre rendez-vous pour se faire vacciner (archives).

Cette annonce est rendue possible parce que 82 % – soit plus que la cible de 75 % – des étudiants ont soit reçu, soit pris rendez-vous pour recevoir, leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19, explique la ministre en entrevue à RDI.

La distanciation physique et le port du masque ne seront plus requis en classe, mais des restrictions s’appliqueront toujours dans d’autres circonstances :

  • Une distance de deux mètres sera exigée dans les salles d’entraînement, entre les tables dans les aires de restauration et pour certaines activités comme les cours de chant».
  • Une distance d’un mètre dans les aires communes devrait idéalement être maintenue entre les étudiants, lorsque possible».
  • Le port du masque ne sera pas non plus requis à la bibliothèque ou lors d’un repas, mais il sera obligatoire dans toute autre situation».

Les activités parascolaires, y compris les activités sportives, seront permises dans l’ensemble des établissements», mais le gouvernement vise à ce que ces activités soient accessibles uniquement aux étudiantes et aux étudiants qui sont adéquatement vaccinés».

Plus de détails seront communiqués lorsque les modalités du passeport vaccinal seront dévoilées», peut-on lire dans le communiqué diffusé vendredi lors de l’annonce de la ministre.

Le premier ministre François Legault avait annoncé jeudi qu’un passeport vaccinal serait mis en place sous peu afin d’éviter un autre confinement.

Davantage de restrictions possibles dans certains établissements

Certains établissements où le risque épidémiologique est jugé plus grand» feront cependant l’objet de directives particulières», comme le port du masque en tout temps.

Ils vont pouvoir suivre leurs cours en présence, mais il y aura probablement des freins au niveau de certaines activités, comme les activités parascolaires, explique la ministre McCann.

Ce pourrait être le cas si la couverture vaccinale de leur population étudiante est insuffisante, explique la ministre McCann, mais ces établissements représentent une minorité» d’entre eux. À l’heure actuelle, c’est encore le cas pour six cégeps sur les 48 que compte la province, mais toutes les universités ont atteint les cibles. Les activités d’accueil et d’intégration, tout ce qu’on appelle initiations, ne pourront pas avoir lieu dans ces cégeps», dit-elle.

Les établissements qui ne rencontrent pas encore les cibles de vaccination :

  • Cégep de Sept-Îles
  • Cégep de Saint-Félicien
  • Collège Ahuntsic
  • Collège de Rosemont
  • Cégep André-Laurendeau
  • Cégep Marie-Victorin

On fait un appel particulier à ces étudiants d’aller se faire vacciner», lance la ministre. Elle s’est dite ouverte à mettre en place des cliniques de vaccination sur les campus, mais souligne que déjà, à ce moment-ci il y a quand même beaucoup de cliniques» mises en place dans la communauté.

Plus de mesures pourraient aussi être mises en place en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de la région où se trouvent ces établissements. La situation sera suivie de façon hebdomadaire afin de lever les directives particulières dès que possible, indique le ministère de l’Enseignement supérieur.

Tous les établissements d’enseignement supérieur devront également avoir préparé un plan de repli prêt à être déployé au besoin».

La santé publique est en train d’évaluer les mesures à prendre en cas d’éclosion, mais c’est sûr que les étudiants qui sont pleinement vaccinés seraient probablement dans une situation différente que ceux qui ne le sont pas», selon la ministre.

En date de jeudi, 83,2 % des étudiants du collégial et 86,6 % des étudiants universitaires ont reçu au moins une dose de vaccin, selon le ministère.

Des deuxièmes doses ont aussi été données à 57,8 % des étudiants du niveau collégial et à 68,5 % de ceux du niveau universitaire. La ministre McCann encourage les étudiants qui ne l’ont pas encore fait à prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

En juin, le gouvernement avait annoncé que la rentrée au primaire et au secondaire se ferait à visage découvert si 75 % des 12 à 17 ans étaient vaccinés. La quatrième vague et la progression du variant Delta pourraient cependant brouiller les cartes.

Avec  CBC/Radio-Canada 

Une grande université américaine annule le présentiel une semaine après la reprise

août 17, 2020

 

L’université de Caroline du Nord à Chapel Hill a annoncé lundi le passage aux cours en virtuel pour près de 20.000 de ses étudiants après des dizaines de cas positifs la semaine de la rentrée, se résignant à un choix déjà fait par des centaines d’autres universités. La décision fait écho aux nombreuses villes américaines qui ont opté pour une rentrée hybride (quelques jours par semaine en classe) pour leurs écoles primaires et secondaires, ou 100% virtuelle dans le cas de grandes villes dont Chicago, Houston, Los Angeles et Washington.

177 étudiants de UNC Chapel Hill ayant été testés positifs sont actuellement à l’isolement, et le taux de positivité des tests réalisés sur le campus est passé de 2,8% à 13,6% la semaine dernière par rapport à la semaine précédente, selon une annonce de l’université publique, l’une des plus cotées du pays. 349 étudiants ont été placés en quarantaine. Des foyers ont éclaté dans plusieurs résidences universitaires et dans la maison d’une fraternité, selon le journal étudiant Daily Tar Heel.

Seuls 60% des logements universitaires étaient occupés pour cette rentrée, et 30% des étudiants présents physiquement en cours, mais la direction de l’université a annoncé qu’à partir de mercredi, tous les étudiants du premier cycle (undergraduate, les quatre premières années) passeraient en instruction à distance. Selon le site de UNC, cela concerne plus de 19.000 étudiants. En revanche, les étudiants plus avancés, en master, doctorat et programmes professionnels, soit plus de 10.000 personnes, pourront continuer à venir en personne.

«Nous comprenons l’inquiétude et la colère que ces changements provoqueront chez de nombreux étudiants et parents», ont écrit le président de UNC Chapel Hill, Kevin Guskiewicz, et le recteur Robert Blouin. «Mais nous estimons que les données actuelles présentent une situation intenable». Chapel Hill avait travaillé pendant des mois pour concilier pandémie et rentrée en présentiel. Elle avait distribué des kits contenant masques, gel hydroalcoolique, thermomètre et clé sans contact. Les cours avaient été espacés de 30 minutes. Le masque était obligatoire. La configuration des classes avait été aménagée pour permettre la distanciation. Les rassemblements de plus de 10 personnes en intérieur étaient interdits.

Mais c’est la vie en dehors du campus qui semble avoir été hors de portée des administrateurs de l’université: début août ils avaient écrit aux membres des clubs de fraternités et de sororités pour leur reprocher leur mépris des consignes et l’organisation de fêtes, allant jusqu’à les menacer d’expulsion de l’université. Sur près de 3.000 universités et autres établissements d’enseignement supérieur aux Etats-Unis, 30% ont choisi l’enseignement principalement ou totalement en ligne, 15% un modèle hybride, et 23% principalement ou totalement en personne, le reste n’ayant pas encore annoncé le format, selon les statistiques compilées par la College Crisis Initiative

Par Le Figaro avec AFP